Breaking News
Accueil / Goodies / Critiques / Yummy New Year – La NihonBox de Janvier 2020

Yummy New Year – La NihonBox de Janvier 2020

Que vous soyez calqué.e.s sur l’année classique ou celle de l’astrologie Chinoise, nous pouvons encore vous souhaitez nos meilleurs vœux pour 2020. La NihonBox de Décembre 2019 avait préparé le terrain pour l’année du rat (ou de la souris), et cette Yummy New Year continue sur ce chemin.

Mecamouse

En effet, alors qu’une nouvelle fois nous ne pouvons que déplorer un unique objet Made in Japan, celui-ci s’avère être exceptionnel. Le Ema du nouvel an exclusivement élaboré pour les abonné.e.s de la NihonBox, prend pour design une jolie souris. Si elle n’est pas de métal, elle est accompagnée d’un Daruma, afin de ne pas oublier de tenir ses résolutions pour la nouvelle année.Du coup, derrière cette petite plaquette de bois, nous pouvons y inscrire nos vœux au dos. L’objet est très joli, et on ne peut plus d’actualité.

Avant le repas, prenons donc un bain. En effet, l’équipe de la NihonBox offre un set pour bien se laver. Tout d’abord, l’éponge de bain Kirby. Si au début on prendra garde à ne pas se faire aspirer par le personnage de Hal Laboratory, on constate assez rapidement son aspect inoffensif, mais aussi son efficacité, avec un côté doux, et un côté plus abrasif. Bon, vous n’allez pas vous arracher la peau voyons, n’ayez crainte, mais parfois il faut un peu plus frotter, et cette objet vous permettra d’être propre.

Ce qui tombe bien, c’est qu’à la sorte de la douche (ou du bains), la serviette Pokémon Ronflex vous attendra sagement. Limite elle vous barrera le chemin, comme pour vous indiquer de bien vous sécher de partout. Les illustration crayonnées sont superbes, mais sa taille honorable mais restreinte, fait que vous vous en servirez de décoration. Puis ne sait-on jamais, vous n’avez pas forcément votre Poké Flûte tout le temps sur vous, alors que faire si votre serviette vous barre la route ?

Ondine

Le protège clés “L’Attaque des Titans”, ici au motif d’Eren, est un petit objet sympathique, venant d’une licence que l’on prend toujours grand plaisir à retrouver dans la NihonBox. Mais vous l’avez vu venir, il y a un soucis, c’est qu’il est bien difficile d’en trouver une utilité. Peu pratique à mettre sur une clé, en décoration ce n’est pas top non plus. Ceci dit, l’objet est joli. Sachez que le personnage est aléatoire parmi Eren, Livaï ou Jean.

Ce n’est pas tout, mais la faim commence à vous tenailler, et cette fois-ci l’équipe de la NihonBox vous propose un repas complet, ainsi qu’un objet parfait pour le manger. Le Takana Râmen est une spécialité de Hakata, de la préfecture du Fukuoka. Des nouilles fines trempées dans un bouillon de porc, avec des légumes nommés takana, voilà ce vous trouverez après avoir réhydraté le tout à l’aide d’eau bouillante.

Dégustation

Après avoir fait bouillir de l’eau, il ne faudra patienter que quelques minutes pour savourer ce repas complet. Bon, tout le monde connaît le principe, on remplit jusqu’à la marque, on referme le couvercle et on patiente. La texture est très agréable en vérité. Les nouilles sont légères, et le mélange avec le takana offre un goût étonnant. Doux au début, puis rapidement relevé. Un peu comme quand on met du poivre (c’est pour que vous vous rendiez compte). Par contre le bouillon restant est assez salé. Après, par rapport aux nouilles instantanées que l’on connaît (de chez Suzi-Wan par exemple), il n’y a pas une grande différence. Seul le bouillon, assez relevé au final, est atypique. Le tout était bien bon, et cela nous change des friandises habituellement proposées et souvent trop sucrées ou salées. Même si, une fois de plus, le bouillon laisse un goût de sel après coup. Une expérience sympathique en tout cas.

Et pour en profiter pleinement, les baguettes Food Wars sont les bienvenues. Nous avions déjà obtenus des baguettes Totoro (c’était en Juin 2018, juste avant l’arrivée de la NihonBox sur le Yatta-Fanzine). Alors ce n’est pas que nous soyons mauvais baguettes en main, mais elles sont tellement jolies que l’on préfère s’en servir comme d’objet décoratif. Même si ce n’est pas très pratique. Elles sont grandes, solides, pratiques à prendre en main. Un objet utile, surtout si vous voulez le tester avec votre Râmen.

Du lourd

Tous les trimestres, nous avons droit à un objet bonus. La fidélité est récompensée, et de fort belle manière. Que dites-vous de cette mini figurine à assembler. Bon, ce n’est pas vraiment une figurine, mais nous avons perdus le nom de cette objet décoratif. Magnifique. La transparence du plastique, la posture sympathique de Ichimaru Gin de “Bleach“, voilà de quoi décorer de façon classe vos étagères. Le genre d’objet que l’on aime avoir et montrer.

Oh là là, nous avons failli oublier de parler du dernier objet. Cela aurait été dommage. Avant de nous pencher dessus, et au risque de lasser avec cette remarque, mais proposer un gros objet, et rendre son contenu aléatoire n’est pas à notre goût. Quand elle est présente dans la NihonBox, la figurine est à chaque fois le bouquet final, l’artefact ultime. Or en Septembre 2019, nous avions eu la chance de tomber sur la figurine la plus à notre goût, celle d’Emma de “The Promised Neverland”.

Pouf pouf

Ici, il en sera de même avec l’excellent manga de GOTÔGE Koyoharu, “Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba“. La figurine sera fournie aléatoirement parmi Tanjiro, Zenitsu et Inosuke. Ce qui est frustrant avouons le. Heureusement, une fois de plus, nous tombons sur celle la plus à notre goût, à savoir Zenitsu Agatsuma. Reconnaissons qu’avoir un si bel objet issue du manga du moment est une belle performance. Mais ce côté hasardeux est déplaisant, voire stressant.

Après un assemblage délicat, nous voilà face à quelque chose de massif (la figurine est lourde), de grande envergure, et avec une posture dynamique à souhait. Les différentes couleurs portées par Zenitsu attirent l’œil immédiatement. Il s’agit là d’une des plus belles figurines proposées par l’équipe de la NihonBox, toujours derrière l’incroyablement beau colonel Roy Mustang de “FullMetal Alchemist” (vu en Novembre 2018).

En vérité, si l’on oublie l’assemblage stressant, le seul défaut de cette figurine est cette posture allongée, qui vous impose de mettre cette figurine en hauteur pour en voir ses détails. En effet, vue de dessus elle n’est pas très enthousiasmante. C’était histoire de chipoter bien sûr.

Une année qui commence bien

Le nombre d’objets fournis remonte enfin à plus de six. Il atteint même les huit si on compte le bonus fidélité (à tomber) de ce mois-ci. Pourtant, deux petits regrets sont à noter. La présence depuis quelques temps d’un unique objet Made in Japan. Et aussi ce côté aléatoire de l’obtention de tel ou tel personnage comme figurine. Ceci peut provoquer de la frustration. Allez, avouons-le, il n’y a rien de rédhibitoire ici. Nous avons eu des NihonBox beaucoup moins intéressantes. Du coup nous voilà parti.e.s sur de bon rails pour l’année 2020. Ainsi que pour le tout nouveau cycle astrologique chinois qui s’ouvre. Le Rat de métal débute plutôt bien, en espérant que cela continue sur cette lancée. Mais en doutons-nous seulement ?

https://www.nihonbox.com/

Voir aussi

Chronicles of Crime

Apprécié éditeur qu’est Lucky Duck Games par l’originalité des projets présentés, l’on plonge cette fois …