Breaking News
Accueil / Animes / Yume Oukoku to Nemureru 100 Nin no Ouji sama

Yume Oukoku to Nemureru 100 Nin no Ouji sama

Yume Oukoku to Nemureru 100 Nin no Ouji sama

« Yume Oukaku to Nemureru 100 Nin no Ouji-sama », aka «  Les 100 princes et le Monde des Rêves » est une adaptation animée d’un jeu de portable style RPG/Puzzle produit par GCREST. L’anime, réalisé par Project N°9, compte 12 épisodes et est du genre romance, comédie, aventure, fantasy et harem inversé. La série a été diffusée au Japon du 05 juillet 2018 au 20 septembre 2018.

Synopsis : Nous suivons l’histoire d’une jeune femme qui mène une vie normale en travaillant pour une société dans une grande ville jusqu’au jour où elle se retrouve téléportée dans un monde inconnu. Elle est accueillie par Navi, un animal mystérieux, qui lui annonce qu’elle est la princesse d’un royaume disparu qui régnait sur le Monde des Rêves dans lequel elle est actuellement. Il lui apprend que le Monde des Rêves est attaqué depuis plusieurs années par des « yumekui » (mangeurs de rêves) et qu’elle est la seule à pouvoir sauver le monde. Pour cela, elle devra utiliser son pouvoir pour réveiller les princes de tous les royaumes, enfermés dans des anneaux, afin que ces derniers puissent combattre les yumekui. Pas vraiment convaincue d’être la princesse dont Navi parle, elle n’a pas d’autre choix que de le suivre et de découvrir qu’elle possède bien les pouvoirs dont ce dernier parle.

Ainsi commence son aventure pour rendre à sa gloire d’antan le Monde des Rêves.

Une adaptation qui permet de comprendre le jeu vidéo

Yume Oukoku to Nemureru 100 Nin no Ouji samaLe jeu vidéo n’étant disponible qu’en japonais, certaines personnes peuvent avoir du mal à comprendre l’histoire du jeu et le but de ce dernier. L’anime a été fait de manière à faire comprendre le synopsis de base, ce qui est plutôt un bon point afin de promouvoir le jeu et d’avoir plus de joueurs.

Tout en introduisant les grandes lignes et quelques princes, les producteurs ont tout de même créé une histoire pour que l’anime ait un fil conducteur. Vous ne vous retrouverez donc pas avec seulement quelques bribes d’histoires ici et là. Le fil conducteur est d’ailleurs plus concentré sur un des princes que sur l’héroïne alors qu’ils auraient très bien pu jouer sur l’amnésie de cette dernière, mais ils ont préféré oublier ce petit détail lors du développement de l’histoire. Cependant, le choix des producteurs n’est pas à critiquer et l’ensemble est très satisfaisant pour découvrir l’univers de « 100 Nin no Ouji-sama », pour faire plus court.

Un graphisme qui n’a rien à envier au jeu

Le style graphique du jeu vidéo est très sympathique de base mais laisse à désirer par moments selon les personnages. L’adaptation animée a permis de garder les grandes lignes des dessins tout en homogénéisant tous les personnages et, il faut bien l’avouer, c’est plutôt plaisant de voir que les princes sont tous au même niveau. C’est donc sans vous mentir que vous trouverez des personnages plus intéressants et attractifs dans l’anime que dans le jeu.

Du côté des décors, vous n’en serez pas en reste. Notre petite bande traverse divers pays, les paysages sont donc toujours différents et la production a voulu faire dans la dentelle en détaillant vraiment tout. Tous les paysages sont du bonbon pour les yeux et vous n’attendrez qu’une chose à la fin de chaque épisode, découvrir un nouveau royaume.

Yume Oukoku to Nemureru 100 Nin no Ouji sama

Des personnages assez banals

L’héroïne, bien que la tête sur les épaules, est plutôt quelconque. Elle ne vous marquera pas par sa présence ou ses capacités. Cependant, elle a un côté « humain » qui la rend charmante et elle n’a rien qui vous irritera, ce qui est plutôt positif vu que vous la retrouverez dans tous les épisodes.

Quant aux princes, comme vous pouvez le deviner, ce sont des personnages plutôt vus et revus. De leur statut de prince, certains sont comme on les imagine dans les contes de fées, d’autres un peu plus surprenants. Tout dépend du royaume dans lequel l’héroïne se trouvera. Prenons pour exemple le royaume d’Alice au pays des merveilles où les princes sont les personnages principaux du célèbre roman. En conséquence, il sera plutôt difficile de voir le côté prince du Chat de Cheshire ou du Chapelier fou, et c’est justement ce genre d’épisodes qui sont rafraîchissants.

L’anime n’étant pas très long, il y a un nombre limité de princes qui sont présentés, mais ils ont fait un bon panel pour faire découvrir plusieurs types de personnages.

Yume Oukoku to Nemureru 100 Nin no Ouji samaPour conclure, je vous dirais que ça vous donnera très certainement envie de jouer au jeu. Étant une ancienne joueuse du jeu, j’ai eu très envie de ré-installer l’application sur mon téléphone afin de reprendre ma partie une fois le 12ème épisode terminé. J’ai été plutôt agréablement surprise par cette adaptation et je la recommande à toute personne aimant le style reverse harem / fantastique. De plus, comme elle est courte, ça vous permettra de passer une petite soirée tranquille sans vous inquiéter de vous arrêter en plein milieu.

 

Voir aussi

Isekai Cheat Magician 

Une adaptation en anime pour le roman Isekai Cheat Magician 

Une adaptation en anime pour le roman Isekai Cheat Magician  L’éditeur japonais Kadokawa vient d’annoncer …