Breaking News
Accueil / Dramas / Critiques / The Untamed – Mo Dao Zu Shi [Drama]

The Untamed – Mo Dao Zu Shi [Drama]

The Untamed

Vous rappelez-vous de l’anime chinois « Mo Dao Zu Shi » dont nous avions parlé l’an dernier lors de la diffusion de la première saison ? Sachez que la deuxième saison arrive à grands pas. Mais avant ça et pour vous faire patienter, il existe maintenant le drama nommé “The Untamed” !

Le drama a commencé le 27 juin 2019. La diffusion est encore en cours et elle se terminera le 20 août prochain, nous offrant un total de 50 épisodes. Chaque épisode dure environ 40 minutes.

D’après nos sources, la première partie de la série parlera du passé tandis que la seconde parlera du présent.

Comme “The Untamed” a adapté le roman en changeant quelques petits détails, voici un synopsis plus proche de la série que de l’anime ou du roman.

Le puissant clan Wen gouverne le monde des cultivateurs ainsi que les clans un peu plus petits que sont les clans Lan, Jiang, Nie et Jin. Wei Wuxian, recueilli par le clan Jiang, est un jeune homme nonchalant qui vit au jour le jour et qui adore s’amuser par-dessus tout. Alors qu’il se rend à Gusu pour étudier parmi le clan Lan, il fait la connaissance de Lan Wangji, un jeune homme complètement à son opposé. Malgré les différences et leur début de relation houleuse, ils commencent à former une amitié et très rapidement, ils s’allient pour tenter de combattre le clan Wen qui a bien l’intention d’amener le chaos sur Terre.

Cette quête mènera malheureusement Wei Wuxian sur une voie obscure dont il ne ressortira pas vivant. 16 ans après sa mort, il réapparaît dans le corps d’un jeune homme qui l’a invoqué. Wei Wuxian doit alors faire face à son passé et commence une nouvelle aventure aux côtés de Lan Wangji.

Une adaptation ouverte à tous

Tout comme l’adaptation animée, la série est tout public. Le novel a beau être un BL, les adaptations chinoises censurent malheureusement tous les moments où les personnages sont un peu trop proches l’un de l’autre. Heureusement pour nous, le cœur des relations entre les parties concernées restent inchangées et même sans moments « romantiques », on ressent les sentiments entre les personnages grâce aux acteurs qui font un travail merveilleux au niveau des expressions du visage, des yeux ou gestuelle. On relèvera la performance sublime de Wang Yi Bo, l’acteur de Lan Wangji, qui malgré la poker face non stop de son personnage, arrive à faire passer des sentiments uniquement avec ses yeux.

En plus de cet aspect « tout public », la trame de l’histoire a été faite de manière à ce que tous les éléments se déroulant dans le passé soient racontés de façon chronologique et à la suite. Pour les gens qui n’ont pas lu le novel, cela semble normal et c’est donc plus facile de suivre la logique de l’histoire. Pour ceux qui ont lu le roman et qui ont eu l’habitude d’avoir des bribes du passé de temps en temps lors de flashbacks, ça permet de bien remettre tout en ordre. Dans les deux cas, cela est plus plaisant pour le spectateur, même si toutes les infos du passé sont données dès le début et que le mystère qui plane autour de Wei Wuxian sera dévoilé plus rapidement.

Un cast de qualité et investi

On ne va pas se le cacher, la Chine n’est pas reconnue pour la qualité de ses acteurs. Cependant, je dois bien avouer que cette fois-ci, j’ai été surprise par certains des acteurs, en particulier les deux acteurs principaux (et heureusement pour nous).

Xiao Zhan (Wei Wuxian) et Wang Yi Bo (Lan Wangji) ont tous deux un jeu d’acteur plutôt sympathique. Xiao Zhan réussi à interpréter l’incorrigible Wei Wuxian de façon adorable et classe à la fois. Je dois vous avouer que j’ai plutôt hâte de voir comment il va interpréter le Yiling Patriarch vu que c’est encore un autre aspect du personnage. En tout cas, cet acteur vous fera rire, sourire, pleurer et parfois, vous donnera envie de le prendre dans vos bras ou à l’envoyer dans les bras de son comparse quand il sourit.
Quant à Wang Yi Bo, comme dit précédemment, malgré la poker face de Lan Wangji, il arrive à faire passer des sentiments complètement différents selon la situation grâce à ses yeux. On remarquera donc la naissance de l’amour que Wangji porte à Wei Wuxian grâce à son regard et c’est très agréable à l’écran.

Dernier point, on ne peut qu’apprécier le choix du cast qui est très clairement du bonbon pour les yeux.

Des effets spéciaux qui laissent parfois à désirer

Le gros point négatif restera ce gouffre entre certains effets spéciaux. L’histoire se déroulant dans un monde « fantastique » où la magie et les créatures mystiques existent, les effets spéciaux sont nécessaires. Malheureusement, ils ne sont pas toujours très bien réalisés, en particulier pour les créatures mystiques … Il y a encore un animal qui me fait douter quant à son origine, je n’ai toujours pas compris s’il s’agissait d’un chien ou d’un ours. Dans les deux cas, la créature étaient vraiment très mal faites et ses mouvements encore plus … il faut donc être un peu tolérant pour certaines parties.
On ne leur jettera pas la pierre tout de même car certains décors et paysages sont faits avec des effets spéciaux et ils sont absolument splendides ! Il faut donc savoir profiter des belles choses et oublier celles un peu moins bien.

Une garde-robe sublime

Et dernier point, les vêtements utilisés pour la série. Ils ont fait un travail sublime pour chaque costume. Non seulement, la fluidité des costumes permet vraiment des scènes sublimes dans les combats mais en plus, les tissus utilisés sont vraiment magnifiques. Wei Wuxian a des costumes vraiment sublimes avec divers tissus qui permet vraiment d’apprécier les vêtements, d’autant plus qu’ils sont vraiment humains et qu’ils changent de vêtements plutôt régulièrement. Ils n’ont vraiment pas lésiné sur le budget costume et ça fait du bien ! Pour les cosplayeurs, ça va être un petit plaisir d’essayer de reproduire les costumes des personnages qui sont très clairement plus détaillés et beaux que les costumes de l’anime.

A vos machines à coudre, il va y avoir du travail ~

Dans l’ensemble, la série « The Untamed » est très agréable à regarder et est beaucoup mieux ce que j’avais imaginé. C’est donc une agréable surprise que cette adaptation live. Je vous la recommande vivement d’autant plus que les épisodes sortent très rapidement et que d’ici le 20 août prochain, vous aurez la série complète, et ce n’est pas souvent qu’on peut avoir 50 épisodes en si peu de temps. De plus, cela vous permettra de vous échauffer un peu avant le retour de la saison 2.

En attendant, je vous laisse avec le trailer de la série.

Voir aussi

Phantom in the twilight

« Phantom in the Twilight » est un anime japonais / chinois produit par les studio Liden …