Breaking News
Accueil / Jeux vidéo / Critiques / Super Mega Baseball 2

Super Mega Baseball 2

Décidément le retour de la saison de baseball a grandement inspiré les studios vidéo-ludiques. Après R.B.I. Baseball 18MLB The Show 18, c’est au tour de Super Mega Baseball 2 d’arriver sur le pitch.

Bac ball à sable

Contrairement à la concurrence, Super Mega Baseball 2 ne propose pas de licences officielles. Par conséquent, les développeurs misent grandement sur la personnalisation. Atout indéniable, malheureusement mis de côté chez quasiment toutes les simulations sportives. Hormis via les modes solo, mais plus de customisation à outrance, ni collective.

SMB2 permet lui de tout refondre, tant au niveau des compétitions que l’on réglera sous toutes leurs coutures, que les équipes via leurs tuniques, emblèmes & même les noms. Et bien sûr on pourra détailler ses propres baseballeuses/eurs. Car oui, le jeu est mixte & permet d’associer femmes & hommes. Un excellent point !

Concernant la personnalisation, celle-ci est particulièrement large, avec les aspects physiques évidemment, ainsi qu’un trait de caractère, mais aussi des spécificités touchant directement au terrain.

Le baseball restant un sport obscur au niveau de ses pratiquant(e)s professionnel(le)s pour pas mal de monde, la présence de joueuses/eurs inventé(e)s n’a aucune incidence néfaste. On passe d’ailleurs pas mal de temps sur la partie création, tant elle offre un amusement plus grand de par le fait d’incarner & affronter des avatars spécifiques, ayant un rapport avec notre vie réelle.

 

Deuxième base 

Contrairement à ce que pourrait laisser songer son aspect visuel, la franchise de Metalhead Software est loin de s’avérer arcade. Si l’on arrive à évoluer instinctivement, la marge de progression pour les joueuses/eurs s’avère immense.

Ainsi pour réussir à lancer la balle, tout comme à la renvoyer par un coup de batte, il faudra passer de nombreuses heures sur Super Mega Baseball 2. Les directions, les réflexes, tout est au rendez-vous & l’on dénote une véritable précision au niveau de la jouabilité. Ceci au même titre que les déplacements de ses sportives/ifs, une fois la balle renvoyée. Courses, plongeons, renvois vers les autres bases… Tout est là & finement retranscrit.

Un des gros points forts s’avère une spécificité de moins en moins présente dans le médium vidéo-ludique. Il s’agit tout simplement de la possibilité de se confronter, ainsi que de coopérer, aussi bien en local, qu’en ligne. Y compris lors d’une saison via le Net, soit quelque chose de non courant.

Bonne nouvelle, tout est paramétrable au niveau des tournois & championnats, mais également des matchs. Ces derniers s’avérant très différents des autres sports bien connus, puisqu’établis sur des manches & non une certaine durée. Cette personnalisation s’avère donc la bienvenue pour ne pas sombrer vers d’interminables rencontres, selon la réussite/l’enchainement de lancers, lorsque l’on veut rapidement s’amuser.

SD Baseball 2

On a brièvement évoqué les graphismes tout à l’heure & force est de constater que Super Mega Baseball 2 a pris le pari du non réalisme. Des avatars petits & avec une grosse tête, rappelant forcément ce que l’on connait avec les Mii sur Wii Sports. Le jeu de baseball le plus vendu de l’histoire & sûrement le plus joué. De quoi toucher le grand public, quand il apercevra SMB2.

On y retrouve ainsi ce qui faisait le charme de ces bonshommes, à savoir leur personnalisation. On s’amuse par conséquent tout autant à créer sa formation composée des versions virtuelles de  leurs joueuses/eurs bien réel(le)s. Mais aussi d’y inclure d’autres gens de son entourage & même pourquoi pas des références, voire des avatars rigolos. La retranscription à l’écran est vraiment réussie, avec ce côté mignon/drôle, tranchant avec un système de jeu assez poussé.

Précis & à la fois drôle, grâce à une personnalisation poussée de son univers, Super Mega Baseball 2 à de quoi toucher tout le monde, tant les adeptes du sport en question ou non.

Inod

Développeur : Metalhead Software
Éditeur : Metalhead Software
Genre : Sport
Supports : PS4, Xbox One & PC

Commentaires

Voir aussi

JCC Pokémon – Soleil et Lune – Tempête Céleste

On continue notre tour, plus que d’horizon, des extensions du jeu de cartes Pokémon. Cette …