Breaking News
Accueil / Critiques / Stray Cats

Stray Cats

Actuellement en campagne de financement participatif, Stray Cats de Thyyen Ta vous propose de dénicher un logement à des chat(te)s. Soit un thème animalier sympathique, tant il est humain. Et éventuellement de votre côté, d’accueillir tout aussi chaleureusement le jeu chez vous.

Avant toute chose, sachez qu’il existe 2 versions du jeu de base. L’une s’avère évidemment Stray Cats, soit celle que l’on traitera. Mais peut-être privilégierez-vous Stray Dogs, avec des toutous. Ne disposant pas de celle-ci, nous ne l’évoquerons pas sans la connaitre.

Vous aurez saisi que l’on devra, en évoluant à tour de rôle, réussir à trouver un bon foyer pour les félin(e)s qui débouleront tout au long de la partie. Des cartes changeant les conditions de chaque maison. Qui peuvent ainsi se retrouver inadaptées à certains des animaux que l’on aura en main. Les chat(te)s ayant des caractéristiques propres. Qui sont tout autant physiques, à l’instar de leur couleur, que spécifique au jeu avec un numéro donné. Ou encore de par leur prénom. Des lieux s’avèreront ainsi fermés à celles & ceux dont le nom contient telle lettre. Voire de telle couleur ou bien même par leur numéro… La rejouabilité y gagne, puisque tout est bouleversé de session en session & parfois même durant celle en cours.

Lors de notre séquence, il est envisageable de jouer davantage qu’une carte (nous en possédons 5 au départ). Peut-être même de trouver un lieu plus que convenable pour les héro(ïne)s de Stray Cats. Encore faudra-t-il respecter La Loi de la Patte pour potentiellement Rentrer à la maison. Dans l’éventualité où l’on ne remplit aucune de ces fameuses conditions, l’on piochera 2 cartes parmi la pile qui contient des Chats Errants, des Maisons et des Femmes à Chats Errants. Effectivement, cet ultime type démontre à quel point l’on navigue dans un univers humoristique. Attention pas sans incidence, car ces dames permettent de changer aléatoirement les lois de toutes les foyers. Ce qui renverse les stratégies établies. Mais peut aussi profiter à des personnes mal en point.

Si l’on doit réussir à rentrer les minettes & minous en première/ier, il s’agira de savoir en garder un(e) pour la jouer en dernière carte. Qui signifiera la victoire. Car une Maison ou une Femme à chats errants n’est pas considérée en tant que carte gagnante. Au contraire, dans le cas où vous tenteriez le coup, vous devrez tirer 5 cartes.

Avec son chatoyant sujet, Stray Cats profite d’un attrait visuel évident. Les animaux sont très mignons & ont de quoi vous donner envie de les accueillir dans votre demeure. Qui sera bientôt à elles & eux, on connait les chat(te)s, elles & ils dominent le monde…

Précisons que son crowdfunding propose également 2 extensions. Housing Pets, qui s’axe sur le sabotage de la main de votre/vos adversaire(s) par la présence de cartes Action. Tandis qu’Holiday Surprise offre la possibilité de récolter des cadeaux, qui délivreront justement davantage d’actions lors de notre tour. Cependant, il existe des cartes pièges.

Facile à comprendre & terriblement accrocheur comme des griffes, au sein d’un sujet qui touche à notre sensibilité, on espère forcément que Stray Cats fera un carton avec son Kickstarter.

Inod

Voir aussi

Punto

En apercevant les images, vous imaginez sûrement que Bernhard Weber a sorti un jeu de …