Breaking News
Accueil / Dramas / Critiques / Shōkōjo Seira

Shōkōjo Seira

Seira Kuroda (jouée par la très belle Shidai Mirai) est une princesse, elle vit en Inde où elle a été éduquée par son père et les gens vivant avec elle. Cependant elle décide de suivre les traces de sa mère et d’aller étudier au Japon là où sa mère était scolarisée. Là-bas, elle rencontre Maria Takeda (interprétée par Kojima Fujiko) qui est la personne la plus populaire de l’école et qui à première vue n’aime pas du tout Seira. Elle fait également connaissance de la très stricte directrice, Mimura Chieko, ancienne camarade de classe et amie de sa mère.

Peu de temps après son arrivée, Seira fête ses 16 ans. Alors que la fête commence, la directrice intervient et lui annonce le décès de son père… Ce dernier aurait perdu la vie dans sa nouvelle mine de diamant, l’accident considéré comme une faute de la société géré par son père, Seira se retrouve alors sans argent. Ne pouvant plus payer les frais de scolarité, la directrice lui demande de devenir servante afin de rembourser ses dettes.
Elle va alors rencontrer les personnes s’occupant du ménage et de la nourriture au sein de l’école.
Comment Seira va faire pour s’adapter à ce changement brutal de vie ? Sur qui pourra-t-elle vraiment compter ? La situation changera-t-elle ?

Shokojo Seira est adapté de l’anime Princesse Sarah. Ici la princesse n’a pas huit ans et demi mais seize, ce qui change tout. Amour, amitié, haine, rires, larmes, miracles, regrets, plein d’événements différents sont au rendez-vous.
Les acteurs interprètent tous parfaitement leur personnage, mais dans certaine scènes je les ai trouvés énervants, et malheureusement je ne sais toujours pas pourquoi j’ai ressenti ça.

Cela dit, les passages en français sont mythiques et juste pour ça vous devez regarder ce drama.
Malheureusement la fin n’est pas surprenante et on peut la sentir venir, et c’est un peu dommage.
La bande-son est signée UVERworld, elle est très belle et colle parfaitement avec le thème de l’histoire.

 

 

Voir aussi

Les Mémoires de Vanitas

Chronique Les mémoires de Vanitas

Après Pandora Hearts, une série en 25 volumes qui a su satisfaire les fans à …