Breaking News
Accueil / Mangas / Critiques / Re:Zero – arc 2 : une semaine au manoir

Re:Zero – arc 2 : une semaine au manoir

Re:Zero, une série qui a le mérite d’être compliquée. Mais c’est ainsi qu’on l’aime !

Re:Zero ou de son nom original « kara hajimeru isekai seikatsu »est une série Light Novel écrite par Tappei Nagatsuki et illustrée par Shinichirou Otsuka.  Depuis le 25 janvier 2014, quatorze volumes ont été publiés par Media Factory sous le label MF Bunko J.

Les trois premières parties de la série sont adaptées en manga entre juin 2014 et janvier 2015, ensuite, la troisième partie verra le jour partir de mai 2015.

J’ai eu le plaisir de plonger au cœur de l’arc 2 de Re:Zero, tout droit sorti de la collection Shonen des éditions Ototo ! Tout d’abord, j’aimerai préciser que j’ai beaucoup aimé les dessins de Shinichirou. Plus les arc avancent et plus nous voyons sa progression. Son coup de crayons est déjà sublime mais il ne fait que s’améliorer au fur et à mesure. Les personnages sont magnifiques, bien détaillés et c’est une pépite pour les yeux !

Un second arc, de nouvelles boucles et la fabuleuse découverte du manoir Roswaal. Décidé à en apprendre plus sur cet autre monde, ainsi que sur le pouvoir qu’il a acquis au fur et à mesure de son aventure dans le premier arc, Subaru Natsuki est bien loin de se douter que les sept jours qu’il va affronter seront éprouvants et vont se transformer en cauchemar sans fin !

Si l’on pouvait parler à la place du héro, nous parlerons sûrement de malédiction. Nous serions sûrement au bord de la dépression. Subaru doit faire de nombreux choix, qui pour la plupart ne sont pas totalement raisonnés et clairs, mais que dire de plus sur ce second arc ci ce n’est que l’auteur s’amuse littéralement à nous torturer et à tirer sur les ficelles de nos nerfs. C’est une bonne chose, car une série sans épreuves n’est pas une série digne de ce nom.

Je me suis souvent torturé le cerveau durant la lecture. Retourner en arrière afin de mieux comprendre les choses, les boucles, la mort, tout cela est mélangé dans un amas d’aventures qui nous tient en haleine. Chapeau à Tappei Nagatsuki ! Il a réussi a me faire culpabiliser, rire et même stresser. Tout ça à la fois !

Pour conclure cet avis, je pense que Re:Zero est une série qu’il faut savoir apprécier. Le héros reste parfois incompris dans ses actes et ses choix mais si nous réfléchissions un moment, comment ferions-nous à sa place ? Il n’est pas évident de vivre (si on peut appeler ça vivre) avec ce genre de pouvoir. Pour moi, cette série restera une oeuvre incontournable, surtout pour l’intrigue, le suspense et surtout, les sentiments. On se met rapidement à la place de chaque personnage et on se surprend à se demander ce que nous, on aurait fait à leur place. Pas évident …

Re:Zero, une série qui a le mérite d’être compliquée. Mais c’est ainsi qu’on l’aime !

Auteur ( Tappei Nagatsuki  ), Illustrateur ( Shinichirou Otsuka ), Éditeur ( Ototo ), Collection ( Shonen ), Prix ( 6,99 euros )

Voir aussi

Aladdin & The Lion King

Ces dernières années, l’on vu rejaillir du passé des cartouches légendaires adaptant des licences Disney. …