Breaking News
Accueil / Animes / Phantom in the twilight

Phantom in the twilight

Phantom in the twilight« Phantom in the Twilight » est un anime japonais / chinois produit par les studio Liden Films. Cet anime est adapté du jeu éponyme créé par Happy Elements. De genre fantastique, romantique et aventure, la série contient 12 épisodes et a été diffusée entre le 10 juillet et 25 septembre 2018. Une adaptation manga a commencé en mars 2018.

La série est disponible sur le site de crunchyroll.

Synopsis :

Baileu Ton arrive à Londres en compagnie de son amie, Shinyao Mu, afin de commencer sa vie d’étudiante. Cependant, une mystérieuse créature leur vole toutes leurs affaires et seule Baileu Ton semble pouvoir le voir. Partant à sa poursuite, cette dernière se perd dans les rues de Londres et finie par arriver dans un mystérieux café nommé « Forbidden Café » géré par des jeunes hommes pas tout à fait humain. Mais il semblerait que Ton ne soit pas une étudiante tout à fait normale non plus.

Ainsi débute l’extraordinaire aventure de Ton à Londres !

Quand vos pires cauchemars prennent vie.

L’histoire prend place dans notre société contemporaine mais les humains ne sont pas les seuls êtres vivants sur cette terre. En effet, tous les monstres qu’on imagine dans nos cauchemars existent bien et c’est nous qui les créons ! A chaque fois que quelqu’un a peur et imagine un monstre, ce monstre prend vie. La majorité de ces derniers agissent comme les humains l’imaginent mais certains monstres veulent vivre en harmonie avec les humains. C’est sur cette base que l’histoire est construite et c’est assez rafraîchissant de savoir que c’est l’imagination des humains qui fait naître les monstres de nos cauchemars. Ainsi, on peut voir des loups-garou, des vampires, des jack’o’latern, des zombies, des goblins ect… de tous les folklores mais pas seulement, des légendes telles que le Comte Dracula et Van Helsing sont de la partie !

Bien évidemment, quand il y a des monstres, il y a des chasseurs, n’est-ce pas ? Il s’avère que notre héroïne est la descendante d’une chasseuse de renom et qu’elle a hérité de ses pouvoirs. Comment réagira-t-elle face à ce nouveau monde qu’elle vient juste de découvrir mais dans lequel elle se retrouve piégé et obligé à y vivre ? C’est à travers les 12 épisodes que vous le découvrirez.

Une petite touche de reverse harem.

La composition des personnages n’est pas sans rappeler celle des reverse harems. Ton est entourée de 4 jeunes hommes plutôt séduisants qui semblent être prêt à tout pour la protéger. Cette dernière a donc le choix de choisir son prétendant sans trop de difficulté mais heureusement pour le scénario, notre héroïne a d’autres choses en tête et la partie romance de l’anime est vraiment minime. Une relation s’installe bien au fur et à mesure mais naturellement et sans avoir d’événement « type » faisant battre le cœur de la donzelle.

Ton est une femme de caractère, légèrement garçon manquée et le dernier de ses soucis, c’est d’avoir un amoureux. Elle blague d’ailleurs souvent avec l’un de ses prétendants sur le fait qu’il la drague. Notre héroïne recherche clairement plus une amitié inébranlable qu’un amoureux et c’est assez nouveau dans ce genre de schéma.
Au final, la touche romance de l’anime vient plus de l’amie de l’héroïne, Shinyao, qui a également un rôle plutôt important dans l’histoire.

Phantom in the twilight

Un design soigné qui attire l’oeil.

On ne va pas se mentir, la première chose qui nous pousse à s’intéresser à l’anime, c’est le design. Les personnages ont de beaux traits et leurs yeux expriment tellement de sentiments qu’on aurait presque l’impression qu’ils sont humains. Ajoutez à ça que pratiquement tous les personnages, masculins et féminins, ont des corps de rêve et des visages à en faire craquer plus d’une ou d’un. C’est généralement un bon point de vente pour attirer le public.

Cependant, les personnages ne sont pas le seul atout design de cette série. En effet, les paysages et décors sont également très soignés, voire même encore plus soignés que les personnages. Londres est reproduit au plus proche de la réalité et ça nous donnerait presque envie d’aller faire une petite journée à Londres afin de découvrir les lieux qui apparaissent dans la série.
On ne peut malheureusement pas en dire autant des monstres qui n’étaient clairement pas la priorité numéro 1 des dessinateurs. Pour des monstres créés par l’imagination des humains, ils ont l’air plutôt mignons et banals.

Un scénario un peu trop rapide.

Le seul gros point négatif de cette série sera le scenario un peu bâclé vers la fin. Ils auraient pu pousser un peu plus l’histoire mais ils n’ont pas essayé et on ressent un petit manque une fois l’anime terminé. Le rôle de Shinyao a été découvert assez tard dans la série et on a pas assez eu le temps de la découvrir pour s’attacher correctement au personnage. Un développement un peu moins rapide aurait été préférable, autant pour le personnage que pour l’intrigue de l’histoire.

Pour conclure, « Phantom in the Twilight » est un anime court qui vous aidera à faire passer une soirée de solitude dans votre chambre, accompagné d’un bon chocolat chaud, sans trop réfléchir au sens profond caché dans cette série. Car en effet, ce dernier est plutôt clair : ça parle d’acceptance de soi et d’autrui, quelques soient les origines. Et de nos jours, ça fait du bien de voir que même les séries d’animation commencent à transmettre des messages de ce genre.

Voir aussi

The Untamed – Mo Dao Zu Shi [Drama]

Vous rappelez-vous de l’anime chinois « Mo Dao Zu Shi » dont nous avions parlé …