Breaking News
Accueil / Critiques / Paranormal Detectives

Paranormal Detectives

Si vous nous suivez régulièrement, vous savez que l’on apprécie particulièrement les jeux d’enquête. Paranormal Detectives (Lucky Duck Games) de Szymon Malinski, Adrian Arzechowski & Martin Laczynski, s’inscrit dans ce genre. Avec son originalité asymétrique, comme vous le constaterez.

Précisément, Paranormal Detectives divise ses participant(e)s en 2. D’un côté les détectives & de l’autre un fantôme. La personne qui incarne ce dernier, doit guider ces enquêtrices/eurs, afin de découvrir qui est l’assassin. Ainsi que la manière, l’arme, le lieu & le mobile du crime. Ceci au travers de 28 trames scénaristiques, qui permettent de renouveler la narration suffisamment de fois, y compris si l’on évolue avec le même entourage. Mais pour prolonger le plaisir, des histoires supplémentaires seront prochainement proposées. Cependant en tant que spectre, l’on ne peut parler avec le reste de la tablée. Et à l’instar de Ghost, l’on communiquera autrement. Notamment au travers d’objets, ce qui requiert une imagination & une déduction poussées.

Celle ou celui qui répondra aux 5 questions, voire à moins mais qui aura trouvé le plus de réponses au terme des possibilités d’interactions, gagnera la partie. Ces fameuses questions correspondant à ce que l’on a évoqué précédemment, par rapport au meurtre. En somme : qui, pourquoi, où, comment et l’arme. Toutefois, chaque détective n’aura que 2 tentatives pour trouver la bonne histoire. Ce qui évite de réduire Paranormal Detectives a un piètre déballage au pif à chaque opportunité. Précisons que l’on peut évoluer en coopération, ce qui laisse désormais toujours 2 essais, mais à un groupe. Dans l’éventualité où des propositions sont validées, elles sont signalées par le fantôme, sur la fiche enquête de la personne concernée. Sans toutefois que les autres ne soient au courant. Ce qui permet d’avancer dans sa propre recherche, tout en voyant son/ses adversaire(s) se demander si telle affirmation ne serait pas idoine…

Afin de connaître la réalité des faits, l’on échangera par divers biais. Dont la voie orale ne fait évidemment pas partie. Associer un fantôme & des détectives aux capacités paranormales, permet d’user de techniques spécifiques. Où l’on retrouvera des codes de la communication entre l’au-delà & les vivant(e)s. Dont bien sûr une sorte de planche d’Ouija, pour transmettre des messages par des symboles & autres caractères. Mais l’on retrouve également des cartes de tarot. Ou encore des cordes, en vue de démêler ce sac de nœuds. Voire même la possibilité de faire dessiner un(e) détective, qui tiendra le stylo, tandis que vous dirigerez sa main grâce à la vôtre posée dessus. Désormais l’on espère une extension avec le même système que pour ces dessins, mais remplacés par des poteries, avec une musique qui se déclencherait automatiquement.

Toutefois, l’on ne peut demander ce que bon nous chante. Il s’agira de remplir sa mission, via son paquet de cartes Interaction. Et par conséquent d’être avisé(e) dans sa demande & efficace dans la résolution de l’indice confié, quand l’on est détective. Tandis que si l’on est le fantôme, l’on devra exécuter au mieux l’information, pour qu’elle puisse être comprise. Car en attendant, les cartes s’amenuisent & leur terme signifiera la fin du lien.

Paranormal Detectives bénéficie d’accessoires aussi utiles pour le système de jeu, que pour l’attrait envers le matériel, comme vous vous en êtes rendu(e)s compte. Au-delà de cet aspect, Katarzyna Kosobucka & Mateus Komada insufflent également des illustrations au ton fantasmagorique, à la touche drolatique. Où les protagonistes possèdent des traits volontairement exagérés, à l’instar de caricatures. Mention spéciale à la nonne, au visage clairement reconnaissable, qui fait plus que jamais référence à la version Sister Act de Whoopi Goldberg. Plutôt que de simplement la montrer dans son rôle aux côtés de Demi Moore & du génial Patrick Swayze.

Très original avec ses multiples biais pour parvenir à ses fins, au sein même d’une mécanique asymétrique, Paranormal Detectives s’avère aussi malin, qu’amusant. D’autant plus durant certaines interactions, comme lorsque le fantôme doit dessiner avec la main d’un(e) enquêtrice/eur.

Inod

Voir aussi

Silver Wolf – Blood, Bone #8

Les mystères vont toujours bon train au cours de Silver Wolf – Blood, Bone #8 …