Breaking News
Accueil / Non classé / NHL 20

NHL 20

Suite à Madden NFL 20 & avant FIFA 20, on se fait une glace avec le nouvel épisode de la série de hockey d’EA Sports : NHL 20. Espérons que malgré l’enchainement annuel, l’on continue à nous proposer de vraies améliorations.

Entraine-moi

Pourtant il s’agit de la sempiternelle question que l’on se pose à chaque volet d’une licence sportive : y aura-t-il autre chose que la mise à jour des effectifs ? Tout d’abord, EA Vancouver compte répondre par l’affirmatif, en accentuant toujours plus les possibilités du mode franchise. Le pan des marques vidéo-ludiques « sports américains » d’Electronic Arts, où l’on a l’habitude de pouvoir s’occuper de tout. En sus du sportif sur le terrain, l’on continue à gérer comme on le désire le recrutement de son club. Mais également tout l’aspect présidentiel, en étant propriétaire. On peut ainsi tout décider & former son club à sa guise.

Nul besoin de vous en confier davantage sur ce point, l’on reste plus ou moins dans nos acquis. Il s’avère aussi chronophage qu’habituellement, tant l’on s’éclate à régler chaque détail & à agir différemment via plusieurs parties. Tantôt en faisant évoluer notre franchise saison après saison, en voyant sur le long terme. Tantôt en s’amusant à tout ravager d’une année à l’autre, de changer de projet d’un coup… Et pour y passer encore plus de temps, NHL 20 l’agrémente d’une dimension Entraineurs. L’on doit à présent s’avérer particulièrement vigilant(e) en enrôlant des coachs, puisque tous auront leur impact sur le groupe.

Le mener par des personnes non en adéquation avec les préférences de la plupart de nos hockeyeurs pouvant se payer cher sur la blanche. Chacun ayant notamment ses convictions dans le style de jeu. Si les athlètes ont du mal à coller à un entraineur, vous risquez de voir tout partir en cacahuètes. Et par conséquent, devoir en tirer les conclusions. Ce qui demandera généralement des ajustements, si vous constatez des troupes trop affectées. Surtout si elles donnent lieu à de catastrophiques résultats.

Dans ses autres modes, l’on a droit à ce que l’on connait, avec toutefois un contenu plus fourni pour l’utimate team. Qui cherchera à constamment se renouveler via ses défis. Et dont la grosse carotte (glaciaire forcément) sont les icônes du hockey que l’on peut incarner. De quoi ravir les accros du sport. Les moins averti(e)s y trouveront néanmoins leur compte, de par la qualité de celles-ci en match.

Un hitz de l’arcade

NHL 20 conserve l’essence simulation de la saga. Mais que l’on dose de la manière souhaitée, pour la rendre plus simple et laxiste ou plus relevée & crédible. Parallèlement, l’on retrouve NHL ONES & NHL THREES, qui alternent les approches. On apprécie énormément la dualité entre les identités simulation & arcade. Là où auparavant l’on avait d’une part le logiciel arcade complètement délirant & d’autre part celui simulation. Ce 2 en 1 ne fait pas les choses à moitié & l’on espère qu’EA perdurera en ce sens. Cette saison, la douce dinguerie en dehors des codes passe un cap & devient un défi prenant davantage de place.

Entre autres via un mode élimination, dans la tradition du genre battle royale, apparait pour rendre ce côté arcade plus compétitif & absorbant. Tant en chacun(e) pour sa peau, qu’en 3 contre 3. En marge de la soif de victoire qui risque d’en découler, l’on bénéficie de gains & d’accessoires à débloquer, pour se distinguer sur la piste. Ce qui tend à nous donner la volonté de perdurer dans les tournois, afin d’obtenir les objets désirés pour refléter le style vestimentaire qui nous convient le mieux. Le mode gagne ainsi en profondeur, en sus d’être un divertissement direct, où l’on s’affranchit des codes, joue avec des palets spéciaux… Le top pour briser la glace & plaire aussi au public moins branché réalisme. Un ultime atout d’autant plus palpable en 1X1X1 en local.

Une saga qui patine ?

NHL 19 proposait déjà une grande qualité dans le réalisme des actions. Force est de constater que NHL 20 réussit à faire encore mieux. Ce que l’on attendait, puisque l’on sait qu’a priori il y aura toujours au moins un petit plus à ce niveau. Mais la distinction est finalement assez prononcée. La glisse & le contact sur la patinoire semblent plus concrètes. Les animations sont amplement plus crédibles, tant dans les déplacements, que les passes, les tirs… Sans omettre les contacts & leur impact que l’on ressent toujours aussi fortement.

Afin de prolonger la partie animation, l’on bénéficie de nombreux mouvements spécifiques aux vedettes. Ce qui fera plaisir aux plus féru(e)s de la rondelle. Bien que l’autre frange du public (pour notre part nous sommes entre les 2) ne remarquera pas ces ajouts. Néanmoins, elle y gagnera des offensives particulières. Que l’on apprécie même sans avoir la référence qu’il s’agit du véritable tir signature du joueur avec lequel l’on vient de l’effectuer.

Chamboulement en ce qui concerne la mise en scène des rencontres & les commentaires, la vie réelle faisant que la NHL a changé de partenaire. Ce qui bouleverse nos petites habitudes dans son pendant vidéo-ludique, ce qui n’est pas plus mal. Bien sûr chacun(e) aura sa préférence entre l’avant & l’actuel. Cependant l’on ne peut que relever que le changement fait du bien, tant il surprend & redynamise l’ensemble que l’on connaissait grosso modo. Au poste de commentateurs, l’on retrouve désormais James Cybulski et Ray Ferarro. Le duo fonctionne très bien, car sachant se répondre comme dans un vrai match & devrait donc plaire, même aux adeptes N1 de leurs prédécesseurs.

Sans tout révolutionner, le contraire aurait étonnant car il aurait sûrement fallu retirer la glace, NHL 20 confirme l’envie d’EA d’être aussi actif au niveau de la simulation, que de l’arcade. La crédibilité des animations en jeu grimpe ainsi plusieurs paliers. Tandis que les affrontements déchainés en 1X1X1 & 3X3, bénéficient d’une plus grande profondeur.

Inod

Développeur : EA Vancouver
Éditeur : Electronic Arts
Genre : Sport
Supports : PlayStation 4
et Xbox One

Voir aussi

Alfred Premium, le récit documentaire original est disponible

“Alfred Premium” est un récit documentaire à la forme bien particulière. Coproduit par ARTE France …