Breaking News
Accueil / Goodies / Critiques / My Zing Box – The legend of Zelda : Breath of the wild

My Zing Box – The legend of Zelda : Breath of the wild

Avec “My Zing Box”, le groupement Micromania-Zing compte marquer un grand coup. Offrir des produits dérivés dans le principe de la box (pour boîte). Vous connaissez peut-être la “NihonBox”, la “UmaiBox” voire les pochettes surprises. Et bien voici sa version vidéoludique, et la firme de vente de goodies et de jeux vidéo débute fort, avec “The legend of Zelda : Breath of the Wild“.

Zelda

Lorsque l’annonce sur le site Micromania-Zing apparut, nous avions pu constater une description alléchante. Une boîte mystère contenant des “produits dérivés Zelda soigneusement sélectionnés pour faire plaisir aux fans”. Passons le Season Pass de “The legend of Zelda : Breath of the Wild” pour Nintendo Switch pour retenir la dernière annonce, “Un objet collector inédit”. Tout ceci emballé dans une boîte numérotée et pour un prix équivalant à un jeu neuf, soit une soixantaine d’euros. L’objet était disponible à la précommande un bon mois à l’avance. Il est sorti le 18 Juin 2018, et effectivement était plein de surprises.

Shoes Box

Première impression, la boîte. Si elle est très jolie et que le côté collector est accentuée par son numérotage sur 3000, il s’agit en fait d’une boîte à chaussures. Elle s’ouvre de la même manière, n’a rien de particulier, et oui, le logo “Breath of the Wild” est magnifique, mais pour le coup ça surprend. Et nous n’en sommes qu’au début. Une fois ouverte, c’est la déception qui prime. Deux gros objets, un carton qui sert de cale, un bout de papier un peu cartonné avec le Season Pass, et un truc blanc que l’on prend pour du papier de protection avant de constater qu’il s’agit d’un poster. Une fois déplié, il atteint la dimension honorable de 60×40 centimètres.

Le problème du poster tient dans le fait que pour rentrer dans la boîte, il est plié. Alors que s’il avait été roulé, nous n’aurions pas eu les pliures disgracieuses. De plus, pour une carte du monde, et bien on n’y voit pas grand chose. En gros, si c’est ça l’objet collector inédit, ça ne sent pas bon pour la suite.

 

Une … lampe ?

En vérité, la très grosse déception vient du plus gros carton. Comme quoi la taille ne compte pas. Ici, nous nous retrouvons face à une sorte de lampe en plastique assez moche. L’objet donne l’impression d’avoir été acheté chez GiFi ou Centrakor pour une poignée d’euros. Sa texture est désagréable, mais en plus elle n’est pas du tout fonctionnelle. Si nous pouvons l’alimenter avec un cordon USB fourni, elle ne possède pas d’interrupteur. Si, c’est possible, et en plus il y a un compartiment pour y mettre 3 piles AA (non fournies). Il faut utiliser un tournevis pour les mettre et les ôter. Ceci toujours sans interrupteur, c’est très pratique si on veut polluer la planète en usant des piles.

Mais là n’est pas le pire, normalement, une lampe, ça éclaire. Celle-ci se contente d’être une sorte de veilleuse, dont la lumière bleue est très jolie par contre. Et sur les côtés, il peut y avoir une projection du sigle de “Breath of the Wild”, sauf que ça ne fonctionne qu’à une certaine distance et qu’une fois de plus l’efficacité de cette capacité est très discutable. Bon, nous pouvons la positionner sur une surface plane grâce à son pied en plastique, que nous pouvons enlever. Et il y a aussi moyen de la mettre sur un mur. Évidemment nous oublierons complètement l’utilisation de piles dans ce cas-là, devant l’absence de cette petite chose utile que l’on nomme interrupteur. Comme quoi ça tient à peu de choses, un simple bouton aurait pu offrir une belle vie décorative à cette lampe qui se retrouve ici plus perçue comme un boulet, plus un gros truc à traîner que comme un “produit dérivé Zelda soigneusement sélectionné”.

 

Le meilleur pour la fin

Car tout n’est pas à jeter non plus, le Season Pass est disponible sur une belle carte. Généralement on jette tou.te.s ce bout de papier inutile une fois le code rentré, ici la carte est tellement jolie qu’on la conserve volontiers. Un bon point donc. Mais voyons donc l’objet le plus intéressant. D’ailleurs ce sera le dernier, on se demande bien où sont passés tous les “produits dérivés” vu que là nous en sommes à notre second. Car considérer une boîte à chaussure, un poster plié et une belle carte comme tels, c’est tiré par les cheveux.

La tasse reste un classique indémodable du produit dérivé. Ici c’est un Mug, à la façon des États-Unis d’Amérique, dans lequel prendre son petit déj’ sera un plaisir. Que ce soit avec votre chocolat du matin, chaud ou froid, votre thé, ou éventuellement votre café (quoique vu la grande taille, c’est un sacré café), elle est à la fois magnifique et pratique. Si vous aimez les boissons chaudes, elle a ce côté sympa de changer de couleur en fonction de la température du liquide qu’elle contient. Vous pouvez le constater sur les photos, le procédé est assez bluffant et vous permet de savoir si votre précieux nectar se refroidit dangereusement.

Des promesses

Dire que la firme compte sortir d’autres “My Zing Box” est un peu effrayant. Quand on sait que Micromania Zing propose des figurines, des peluches, des porte-clés et bien plus encore, voilà ce que nous aurions voulu dans cette boîte mystère. Car si le Season Pass vaut bien 25€, que le Mug doit en valoir 15, où sont passés les 20€ restants ? Pas dans le poster, la boîte à chaussure ou bien la lampe sans interrupteur ? Une Box, pour être réussie, doit surprendre, émerveiller, et surtout donner l’impression d’en avoir pour ses sous. Or ici, en plus d’avoir le sentiment de ne rien avoir de “collector”, nous n’avons rien tout court. Cette sensation de vide est désagréable, surtout quand on fait un tour sur le site du vendeur.

Un porte-clés et une peluche auraient largement suffi à contenter les fans de Zelda. Ceci en lieu et place de cette lampe en plastique inutile. Quand on pense que pour presque deux fois moins cher, la “NihonBox” propose plus de choses, de meilleure qualité et provoque une sensation agréable … Un peu comme à Noël quand nous étions petits. Ici, pas de magie, et pire, une promesse non respectée : où est le fameux article collector inédit ? Et vous pensiez vraiment que la lampe ferait plaisirs aux fans ? Le principe de départ est louable, mais l’échec est total, les fans de collector se rabattront sur les amiibo de ce jeu. Tout le monde, le jeu comme les fans, méritait mieux, beaucoup mieux.

Voir aussi

Nendoroid Squalo Xanxus Varia

La varia de Reborn! débarque en Nendoroid

Vous aimez les héros mais vous préférez les mauvais garçons ? La Varia est là …