Breaking News
Accueil / Jeux vidéo / Critiques / Monster Hunter Generations Ultimate

Monster Hunter Generations Ultimate

De par son titre, Monster Hunter Generations Ultimate annonce clairement la couleur. Ce MHGU comptant s’avérer la version « ultime », de toutes les générations de Monster Hunter, en réunissant un peu tout ce qui a fait la force de la franchise. Ceci épisode après épisode.

Best ouf

Le souci avec les cocktails, c’est que l’on n’est jamais sûr(e) du résultat. Un mariage détonnant ? Une sensation aigre ? Une agréable entrée en bouche, puis un arrière-goût à cause de 2 éléments ne s’amalgamant pas ? Les risques sont grands lorsque l’on mélange des personnages, des lieux, des mécaniques… issus de volets différents d’une même saga. Ce que Monster Hunter Generations Ultimate n’hésite pourtant pas à faire.

Afin de faciliter l’alchimie de cette mixture, on évite la mise en abime par un scénario fourni. Clairement, MHGU se positionne sur l’association de produits de qualité, plus que dans la parlote pour nous faire croire telle ou telle chose. Un très bon point de prime abord, même si l’on attend encore de voir concrètement de quoi il en retourne.

Toutefois, avant de se lancer dans l’aventure, on notera que s’il aborde le suffixe Ultimate, le lien est direct avec Monster Hunter Generations sur 3DS. Dont il sera possible de charger sa sauvegarde, sur sa partie Switch.

Chasseur loco

Il reste une option primordiale à Monster Hunter Generations Ultimate, avant de s’y engouffrer. Si la possibilité de s’y adonner en solo est bien là. Via une aventure aussi prenante que dans les précédents volets, l’expérience prend une dimension différente dans le segment à plusieurs. Attention, évoluer seul(e) ne signifie pas une perte d’intérêt. C’est quasi incroyable comme il est chronophage d’ailleurs. On a constamment cette envie de continuer, afin de récolter des matériaux, servant à s’équiper, pour aller tailler de l‘ennemi plus massif, en vue de glaner des éléments pour mieux s’armer & ainsi de suite.

Mais évidemment en multi, la stratégie change & il est toujours intéressant de se donner des consignes. Précisons que l’on peut évoluer jusqu’à 4 en ligne ou local, chacun(e) avec un exemplaire de Monster Hunter Generations Ultimate. Surtout que les adversaires seront toujours aussi retors. Davantage même que dans les parties en solo. Il s’agira de les prendre au dépourvu. Si vous avez un(e) compagnon(ne) habitué(e) à jouer les tanks, fonçant droit dans le tas, autant vous dire que vous ne l’inviterez pas pour les assauts de mastodontes. C’est d’ailleurs l’une des grandes forces de MH depuis toujours. Ne pas rendre la tâche facile, en rendant la traque & l’attaque tactiques, autant qu’action.

I’m a Survivor

& l’on ne compte pas abandonner ! Car oui, MHGU ne se fourvoie pas, en délivrant un pot-pourri facile. La traque des créatures s’avèrera intense, savoir les dénicher toujours aussi prenant. Une approche ludique rare, faisant la force de la saga depuis tant d’années. Mais il s’agira de savoir s’équiper en conséquence. Une rencontre fortuite & notre quête sera aussi rapidement réduite à néant, que notre personnage.

Afin de parer à toute éventualité & plus encore avant de partir à la baston, il faudra récupérer de quoi améliorer nos armures & nos armes. Mais également posséder des objets quasi indispensables ici, particulièrement afin de se soigner. Monster Hunter Generations Ultimate n’étant pas du genre à laisse trop de marge dans ce genre de cas. Et pour récolter des éléments rares & utiles, il sera bien sûr nécessaire d’occire l’adversité. Cette dernière s’avérant présente en masse. Une quantité astronomique d’adversaires vous attendant au tournant. Enfin comme c’est surtout vous qui les cherchez, cela dépendra surtout de votre volonté. Et on les admire autant que sur les précédents volets. Les idées de design, leur charisme &, au-delà de l’aspect visuel, leur intelligence, forcent le respect.

Pour y arriver, 14 armes sont proposées, avec leurs différences tant dans la puissance, que la portée ou encore la rapidité avec laquelle enchainer les coups. Mais cela pourrait rester classique pour un jeu vidéo si l’on s’arrêtait là. Les habitué(e)s de MH sachant ce qui les attend. En l’occurrence, une association avec les arts & les styles. De quoi totalement bouleverser la donne dans votre approche. Ce qui démultiplie le nombre de possibilités vers une somme que l’on n’ose pas tenter de calculer.

D’ailleurs, dans cette recette composée d’ingrédients ayant fait leurs preuves, Capcom n’a pas omis d’inclure plus qu’un soupçon d’originalité, afin de surprendre. Précisément ici avec 2 nouveaux styles. Alchimiste & Vaillant, chacun portant bien son titre, tant les 2 annoncent clairement la couleur. En parlant d’originalité, on n’oubliera pas de souligner la facette Miaroudeur, toujours aussi rafraichissante.

En mélangeant tant de forces, l’alchimie ne se crée pas automatiquement. Heureusement Capcom n’a pas effectué un banal assemblage de briques. Monster Hunter Generations Ultimate possède véritablement cette saveur ultime. Du moins pour l’instant, car l’on sait que la saga ne tardera jamais à nous délivrer de nouveaux épisodes constamment bouleversants & riches.

Inod

Développeur : Capcom
Éditeur : Capcom
Genre : JDR Action
Support : Switch

Voir aussi

Destiny 2 : Renégats : L’Arsenal Sombre ouvre ses portes

Bungie, Activision et Vicarious Visions proposent le Pass Annuel Destiny 2 : Renégats. Ce dernier …