Breaking News
Accueil / Jeux vidéo / Critiques / Megadimension Neptunia VIIR

Megadimension Neptunia VIIR

Vous aviez sûrement connu MN VII sorti en 2016, déjà brillant à l’époque. Sa réussite a poussé Compile Heart & Idea Factory International, à se lancer dans une version améliorée, Megadimension Neptunia VIIR. Dont le nom stylisé, laisse augurer l’ajout de la VR dans la franchise Neptunia.

Du jeu vidéo, dans le jeu vidéo

Megadimension Neptunia VIIR nous plonge à nouveau dans la dimension Zéro. Cette dernière reflétant le monde vidéo-ludique, au sein duquel la saga Hyperdimension Neptunia n’a de cesse de puiser, pour à la fois faire rire & insuffler une certaine dramaturgie. Dans lequel les références & non les plagiats, vont bon train

Ce lieu est loin d’être le plus accueillant dans l’univers de Gamindustri., Son ultime gardienne, Uzume Tennouboshi, lutte comme elle peut face au Dark CPU. Heureusement, dans son désespoir, elle est entendue par  Neptune, la CPU de Planeptune, Laissant tout derrière elle pour venir l’aider. Et cela sera loin d’être l’unique fois qu’elle ira sauver quelqu’un.

La paix & l’amitié

Effectivement, l’évolution de l’aventure ressemble à une chanson de Bernard Minet, où la paix & l’amitié sont mises en valeur. D’ailleurs quand un anime de Megadimension Neptunia VIIR sera disponible & ne pourra être visionné que via un casque de réalité virtuelle, nul doute que l’interprète du générique sera Bernard. Titre écrit & composé assurément par Jean-François Porry (Jean-Luc Azoiulay) & Gérard Salesses. Car lorsque Neptune sauvera une personne & le monde correspondant, rien que cela, elle pourra compter sur son amitié. La faisant combattre à ses côtés par la suite.

Justement la baston. Celle-ci prenant place après une phase d’exploration, jonchée d’adversaires. Lorsque vous en croiserez, il sera possible d’engager les hostilités en les frappant directement. Offrant un sacré avantage. Une fois la bataille lancée, on a droit à un système au tour par tour stratégique. On pourra déplacer nos protagonistes dans leur espace propre, permettant de se rapprocher ou s’éloigner.

Comme toujours, attaquer dans le dos s’avèrera plus efficace. Le JV est un bel exemple de lâcheté. Davantage encore en nous démontrant que s’en prendre à plusieurs, en simultané, face à une créature seule, fonctionne aussi très bien. Il faudra pour ce faire être encore plus fin(e) tactiquement, en plaçant son escadron de manière à ce que les membres forment une section rapprochée. Bien sûr l’inverse fonctionne également. Megadimension Neptunia VIIR s’avérant punitif si quelqu’un de votre équipe se fait frapper dans l’épine dorsale.

On retrouve autrement la base : diverses armes, objets à utiliser, combos à déployer, positionnement défensif ou encore tentative de s’échapper. Plus l’on gagnera en expérience, plus les pouvoirs de nos héroïnes nous étonneront. La première transformation de chacune est déjà d’une formidable puissance ludique. Tant nos habiletés évolueront, nous octroyant de nouvelles sensations. Avec toujours l’opportunité de les associer pour une offensive, encore plus démente. Si bien que l’on n’a plus un seul qualificatif pour la seconde transformation, explosant ce que l’on a déjà pu faire & voir dans le jeu.

Partageons le VR de l’amitié

De son nom Megadimension Neptunia VIIR, découle l’apport de la VR. Sachez néanmoins que la RV, si vous privilégiez le français, reste non obligatoire. Les évènements qu’elle met en avant pouvant se vivre classiquement sur écran. Peu importe si vous êtes casque ou écran, les contrôleurs sont les mêmes : manette ou clavier & souris. Pas de spécifiques à la VR. Ces phases nous offriront du bon temps dans notre chambre virtuelle, en tête-à-tête avec nos amies tout aussi virtuelles. De quoi discuter, tout en en profitant pour décorer notre antre.

Le chara design splendide est ainsi en valeur dans ce mode. Même si cela est également le cas dans l’expérience classique. Durant cette dernière, l’on relèvera aussi les combos, de plus en plus superbes avec l’avancée en niveau. Les transformations s’avérant même un étage au-dessus. De toute beauté, celles-ci se voient galvanisées lors d’une attaque combinée.

Très riche dans l’évolution de ses protagonistes, avec des récompenses à la clé de par la diversité des techniques & leur rendu visuel, Megadimension Neptunia VIIR s’avère un JDR poussé, sachant également nous faire rire. Son scénario bourré d’humour, se laissant savourer sans faim.

Inod

Développeurs : Compile Heart/Idea Factory International
Éditeur : Idea Factory International
Genre : Jeu de rôle
Support : PC

Voir aussi

Les offres Black Friday du PS Store, PS Plus et PS Now

Sony Interactive Entertainment lance les offres Black Friday du PS Store, avec d’importantes remises sur …