Breaking News

Re :Monster – Tome 1

Re:Monster, les gobelins au pouvoir ! C’est ainsi que se présente ce seinen dans le catalogue de chez Ototo. Issu d’un light novel du même nom écrit par Kogitsune Kanekiru, le manga est adapté par le dessinateur Haruyoshi Kobayakawa, à qui nous devons aussi BlazBlue: Chimelical Complex.

Synopsis :
Après une mort des plus sauvages, Kanata Tomokui se réveille pour constater qu’il s’est réincarné en gobelin et qu’il répond au nom de «Rô». D’abord dérouté, il parvient cependant bien vite à s’adapter, en partie grâce à sa faculté «d’absorption» qui lui permet d’obtenir les pouvoirs de tout ce qu’il mange, lui permettant d’évoluer de façon fulgurante et de prendre rapidement la tête de sa tribu. Désormais, il est temps pour la race des gobelins d’entrer dans une nouvelle ère ! Un univers sans pitié régie par la loi du plus fort, où la plus faible des espèces doit être prête à tout pour survivre !

Re :Monster - Tome 1 avis

Réincarné en une créature considérée par tous comme étant l’une des plus faibles des mondes fantastiques, Kanata ne se laisse pas abattre et arrive assez facilement à s’adapter à ce nouveau lui et à ses nouveaux compagnons. Ce premier tome se présente comme le journal intime de Rô, en effet le récit est écrit à la première personne, permettant ainsi au lecteur une immersion totale dans l’univers de Re:Monster. Jour après jour, les sentiments, les réflexions et les actions de ce jeune gobelin sont décrites en détail, facilitant la compréhension de ce monde si particulier qui prend, il faut bien l’avouer, le lecteur à contre pied.

Les habitués des récits fantastiques ou des RPG se retrouveront facilement dans l’évolution de Kanata, réincarné en un faible gobelin pratiquement à poil, il va devoir comprendre le mode de fonctionnement de sa nouvelle race afin de pouvoir évoluer, et c’est sans surprise, étant donné qu’il a gardé les connaissances de sa vie antérieure et qu’il possède un pouvoir d’absorption , que notre héros va très vite s’imposer comme étant un leader né. Etablissant des stratégies pour combattre différents «monstres» et trouver des méthodes de craft pour améliorer son équipement (arme, armure, nourriture…).

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le personnage de Rô ne se positionne pas en un être égoïste bien au contraire, il se liera rapidement d’amitié avec deux autres gobelins ayant un certain potentiel et il ira même jusqu’à entraîner les membres de son nouveau clan afin de ne laisser personne à la traîne. Au fil du récit, nous apprenons que les gobelins peuvent évoluer en fonction de leur expérience et que bien entendu c’est la loi du plus fort qui régit cette communauté.

Re :Monster © KOGITSUNE KANEKIRU © HARUYOSHI KOBAYAKA © WA YAMAADA Originally published in Japan in 2015 by AlphaPolis Co., LTD

Ce premier tome pose extrêmement bien les bases de ce nouvel univers ancré dans la dark fantasy, le lecteur pourra y découvrir bien plus que l’histoire des gobelins. En effet l’auteur laisse entrevoir un bestiaire varié et une possibilité de scénario multiple. Rô va-t-il renverser le cours de l’histoire et imposer les gobelins comme une race «Suprême» ou du moins dominante parmi les monstres ? Va-t-il chercher à se venger de son amie qui l’a gentiment poignardé au début du tome ? Pour le moment, le passé de notre jeune Takana est rempli de mystère et hormis les 2/3 premières pages le lecteur ne sait que très peu de choses sur qui il était, et pourquoi il a été assassiné.

En somme, Re Monster est un très bon manga si on aime un tant soit peu les mondes fantastiques, il est extrêmement facile de s’identifier à notre héro et le mode de narration est sans aucun doute un atout majeur pour cette série qui arrive à nous surprendre au fil des pages tant par un scénario orignal que par ses dessins soignés et ses scènes d’action dynamiques.

Voir aussi

Schwarz Ragnarök T2

Découverte récemment, la licence de Yuki Imada montera en puissance, comme vous allez le constater …