Breaking News
Accueil / Mangas / Critiques / Love Under Arrest

Love Under Arrest

Love Under Arrest

Synopsis : Kako est invitée par sa meilleure amie Mikado à une soirée de rencontres. Elles ont pour consigne de se faire passer pour des filles de 22 ans. Pendant la soirée, Kako fait la connaissance de Kouta, 23 ans, et un lien très fort se crée entre eux. Ils vont passer une soirée merveilleuse, jusqu’à ce qu’il découvre qu’elle a 16 ans et elle, qu’il est un jeune policier fraîchement sorti de l’académie…

Love Under Arrest est disponible en France aux éditions Delcourt/Tonkam, le manga comporte actuellement 9 tomes au Japon. L’œuvre de Maki Miyoshi a eu droit à une adaptation en Film live intitulé “Policeman and Me”. Les 5 premiers tomes du manga on connu un franc succès Japon avec pas moins de 1 200 000 exemplaires vendus.

Love Under Arrest est un shojo dans toute sa splendeur, une relation un peu compliqué par plusieurs facteurs, l’âge et le métier de Kôta mais cette romance entremêlée par de nombreuses de scènes comiques rend le tout extrêmement agréable à lire.

Love Under Arrest ne se démarque pas par son synopsis mais bien par le retournement de situation inattendu qui se déroule dès les premiers chapitres. L’évolution de la relation entre les deux protagonistes est très rapide voir un peu trop, en quelques pages et sans aucun background Kako et Kôta se retrouve a être amoureux. Ce trop peu d’informations et cette rapidité aura pour effet de décourager certains lecteur. Cependant la démarche très entreprenante de Kôta (désolée je ne peux rien dévoiler sans spoiler) annonce une suite beaucoup plus mature et des situations de plus en plus cocasses dans les futurs tomes.

Love Under Arrest

Dans ce premier tome, Maki Miyoshi mise tout sur le caractère et sur les différents “visages” de ses deux protagonistes. L’auteure arrive tout de même à nous happer dans cette relation hors du commun et inenvisageable malgré la rapidité des événements.

Côté illustration, les traits sont soignés et l’auteure sait très bien retranscrire les émotions via les différents regards de ses personnages. Cependant les personnages sont un peu « passe-partout », le charadesign n’est pas très original et Kako ressemble à énormément d’autres héroïne de shojo. De plus il y a énormément de fonds blanc il est parfois difficile de se projeter à cause du manque de décors.

De façon générale, Love Under Arrest reste un bon shojo, avec une trame classique qui arrive tout de même à sortir du lot par une certaine originalité. De plus la romance s’annonce être “mignonnette” et devrait prendre plus de maturité dans les prochains tomes. Nous attendons donc le deuxième tome pour réellement donner un avis sur le scénario qui pour le moment avance très (trop?) rapidement.

 

 

 

Commentaires

Voir aussi

Scarlet Beriko

La mangaka Scarlet Beriko arrive chez Taifu avec 5 titres

La mangaka Scarlet Beriko arrive chez Taifu Comics avec 5 titres pour 2018  C’est par …