Breaking News
Accueil / Goodies / Critiques / La NihonBox d’Octobre 2018

La NihonBox d’Octobre 2018

La NihonBox est de retour, et en très grande forme. Tout comme celle du mois d’Août 2018, nous allons voir la présence d’une grande figurine. Mais aussi, un petit bonus fidélité toujours plaisant. Plongeons nous dans ce mois d’Octobre qui donne le ton, le thème même, de cette boîte surprise : les Bakemono ou monstres du folklore Japonais. Halloween oblige.

 

Une étoffe monstrueuse

Après avoir tout déballé, notamment un superbe papier protecteur Bakemono (en lieu et place de la coupure de presse habituelle), débutons par les 3 objets Made in Japan de ce mois. Le Furoshiki Bakemono est un grand carré de tissu épais. De 50 centimètres de côté, il permet d’emballer les bentô au Japon. Comme nous le voyons souvent dans de nombreux anime ou mangas.

On y découvre de nombreux Bakemono du Japon. Le Bake-danuki, Nekomata et Kyubi no kitsune notamment. Dans une couleur automnale magnifique, il peut aussi servir de décoration et égayer votre réfrigérateur (oui, il trône désormais sur le réfrigérateur).

Protection

Nous avons toujours des documents importants à protéger ou à classer, mais jamais la bonne pochette sous la main. Et bien la NihonBox y a pensé, en fournissant un protège document impressionnant avec une illustration du « Voyage de Chihiro », magnifique et solide à la fois.

Enfin, l’objet en porcelaine du mois est un masque de renard, pardon, de Kitsune. Malheureusement impossible de le porter vu qu’il ne fait que 10 centimètres de haut. Mais les détails sont très jolis. Par contre, comme tout objet en porcelaine, c’est fragile, à mettre hors de portée des chats et enfants.

C’est le pied et on dîne

L’hiver approche, et pour que nos petons soient bien au chaud, nous avons là une paire de chaussette (c’est plus pratique à deux) issue de la saga « Tokyo Ghoul:re ». Les fans du manga et de l’anime auront reconnu le masque de Kaneki ici représenté. Un produit très utile pour le coup.

Comme le déballage ça creuse et que Octobre signifie Halloween donc « Treats » (toujours plus agréable que les « Tricks »), nous avons droit à de nombreuses friandises. Présentées dans un sac plastique orange que l’on ose à peine ouvrir tant il est beau. Nous voilà en face de 5 choses à manger. Melon Pan Cookie, Onigiri senbei, Shimi-Choco Corn (au goût prononcé de chocolat), Home-pie (équivalent des Palmito pour ne pas citer de marque) et enfin Fugashi.

Voilà de quoi se sustenter. Rien de bien marquant cependant, cela reste des friandises sucrées à consommer avec modération, même le soir d’Halloween. Le biscuit de riz est sympa (Onigiri senbei) et le Fugashi est léger.

La peluche héroïque

Une trilogie s’annonce avec la Potekoro Mascot. Ici c’est Ichigo de « Bleach », mais le fascicule annonce deux autres Poketoro Mascot à venir d’ici la fin de l’année. Si l’expression du héro du manga de KUBO Tite n’est pas gaie, le côté “ramassé” (seulement 10 centimètres de long) rend la peluche rigolote et agréable à tripoter. Dommage que ce ne soit pas un animal (Pokémon par exemple), car ce style de peluche rappelle un peu Pusheen la mascotte Étasunienne.

Comment remplir une étagère

Si nous n’en terminerons pas exactement avec cet objet, il faut reconnaître que la figurine est aussi belle que celle d’Asuna en Août. Ici ce sera Rem de « Re:Zero » qui atteint sans peine les 24 centimètres de haut avec son socle. Ce dernier assure une parfaite stabilité malgré le côté dangereux (pour une figurine) de la posture du personnage.

Le sens du détail est toujours aussi dingue. La coiffure est cachée par une capuche, mais pourtant complète. Que dire du nœud dans le dos de Rem, du drapée de la tenue ? Allez, 2 petits regrets, que la capuche soit déployée sur la tête, ce qui rend la figurine moins jolie de dos. Seconde doléance, le fait que ce soit à nouveau un personnage féminin, peut-être faudrait-il permuter entre un féminin, un masculin et un animal ? Enfin bon, ce sont des broutilles bien entendu.

Le bonus que l’on n’a pas vu venir

Si toutes les boxes ont eu 7 objets, il se trouve que nous avons eu la surprise d’avoir un Gashapon « Bonus fidélité ! ». Certes, ce n’est pas l’objet le plus onéreux au monde, mais le principe de la pokéball servant de contenant nous fait dire qu’à l’instar de la Pokémon Capsule Big du mois dernier, nous n’avons pas envie de jeter ce que nous nommerons « l’œuf ». Dedans la figurine est riquiqui, avec un bonbon à sucer, aussi acidulé qu’une chanson d’idol. Nous avons obtenu Lougaroc de « Pokémon Ultra-Soleil ». Malgré sa petite taille, une fois de plus le détail est effrayant.

C’est déjà noël

Après une NihonBox de Septembre 2018 plus pragmatique, nous retrouvons de quoi garnir nos étagères. Avec Halloween qui se profile, le thème des Bakemono est parfait. De plus nous avons eu droit à beaucoup de friandises, mais aussi des objets beaux, décoratifs et utiles. Encore une fois nous avons l’impression d’en avoir pour notre argent, la valeur de la NihonBox dépassant les 30€ demandés (hors frais de port). Avec l’arrivée de l’hiver, mais aussi de la fin d’année, il nous tarde de voir ce que l’équipe de la NihonBox nous réserve. Puis nous verrons la partie 2 (sur 3) des Potekoro Mascot.

Voir aussi

Horde

Quand la Horde de gobelins de Stéphane Pigneul déboule, on sent que le bazar risque …