Breaking News
Accueil / Critiques / La NihonBox de Septembre 2018

La NihonBox de Septembre 2018

La NihonBox est une sorte de pochette surprise. On y trouve donc de tout. De la joie quand il s’agit d’un mini panier de Basket avec Mario, ou bien avec une superbe figurine « Sword Art Online ». De la surprise avec un diffuseur d’encens en forme de cochon. De la tendresse avec moult peluches. De l’art avec les nombreux objets « Made in Japan ». Bref, il y a de quoi faire et chaque déballage est un moment riche en émotion.

S.O.S.

Ce mois-ci, le thème était « Rescue ». Il était dit que la NihonBox de septembre serait plus sérieuse, et mettrait en scène des licences dans lesquelles les héros et héroïnes font tout pour protéger quelqu’un, ou carrément le monde. Nous allons donc retrouver des licences bien connues. Voyons donc ce que donnent les 7 objets de ce mois :

Attrapez les tous

Le Gashapon du mois est énorme. Issu de la saga vidéo-ludique « Pokémon », nous avons eu l’honneur d’attraper la souris électrique la plus connue au monde. Le procédé utilisé ici est astucieux : C’est la tête du Pokémon qui sert de contenant. Un peu comme les œufs chocolatés renfermant des surprises, il faudra effectuer une petite séance d’assemblage. Rien de complexe cependant.

Chose un peu effrayante, nous pouvons faire faire un 360° à la tête du Pokémon obtenu. Façon « L’Exorciste » de William Friedkin. Mais cette possibilité permet de donner une posture intéressante à notre Pikachu. Sachez que ce monstre de poche était tiré au hasard parmi Evoli, Brindibou, Tiplouf et Pikachu donc. Un Gashapon « Pokémon Capsule Big » qui tient debout et qui est vraiment original.

Made in Japan

D’ailleurs, Pikachu est tellement grand qu’il manque de peu de ne pas tenir dans la boîte suivante. Hexagonale, d’une taille pourtant conséquente, cette boîte « Made in Japan » possède un couvercle qui attire l’attention. Avec des motifs « Chôjû-giga », mettant en scène des animaux aux activités très humaines dont on nous explique la signification dans le petit fascicule accompagnant toutes les NihonBox. Chargées de divertir, ces illustrations sont issues de rouleaux très anciens (il est question de l’époque d’Heian, soit de 794 à 1185), les fameux « Chôjû-giga ». Cette boîte sera fortement utile pour ranger ses clés, ses Gashapon…

Souvenirs, souvenirs

Autres objets « Made in Japan », ou plutôt « Print in Japan », les cartes postales « Ukiyo-e ». Elles reprennent des estampes, « Ukiyo-e », dont 2 issues des « Cent vues d’Edo » (signées HIROSHIGE Utagawa). La dernière est un acteur de Kabuki (théâtre Japonais) et signée SHARAKU Tôshûsai. Toutes de très jolie qualité, les estampes montrent un détail envoûtant que ce soit pour le Mont Fuji, le visage expressif de l’acteur ou cette rue enneigée.

Et le tigre est en toi

Comme d’habitude, voici la partie nourriture de la box. Cette fois ci ce sont des « Pon gashi » : Galettes de riz soufflées au caramel. Enfin caramel, disons que ça colle comme le caramel, mais que la saveur est différente. On constate différentes couleurs, et comme on ne vous la fait pas, vous aurez deviné que les goûts ne sont donc pas les mêmes. De la fraise, du sucré-salé, du sucre noir et Yuzu. Alors, quand on lit le fascicule, on pense aux Rice Crispies avec le coup du riz soufflé mais aussi du bruit que fait le riz en éclatant, d’où le nom « Pon ».

Mais en fait on est plutôt en face de Smacks. Les grains de blé soufflés avec du sucre (et un tout petit peu de miel). En terme de goût et de sensation en bouche, nous sommes proche des céréales à la grenouille que des Rice Crispies. Pourtant, le riz soufflé est d’une légèreté ne manquant pas de rappeler les galettes aux différentes céréales qui calent bien quand on a faim. Bon, ici elles sont plus caloriques mais c’était pour vous décrire le goût et la sensation en bouche.

Super Glue

Loin d’être mauvais, ce snack vous assurera un bon goûter pour quatre personnes. Ou pour quatre jours si vous êtes seul.e.s. Gros défaut, le côté sucre fondu (ayant l’aspect caramel) fait que les doigts collent après. Donc veuillez excuser les fautes de frappes qui suivent. Mais non, je rigole, l’article est corrigé (heureusement), donc point de fautes de frappes (coucou aux correctrices du Yatta-Fanzine au passage, les travailleuses de l’ombre). Pensez juste à vous laver les mains après afin de ne pas mettre de la « colle » de partout. Et avant aussi, mais comme vous êtes bien éduqué.e.s ce n’est pas la peine de le rappeler.

Let’s go to the Konbini

Après s’être sustenté, quoi de mieux que d’aller faire des emplettes ? Vous savez, les sacs plastiques gratuits sont (heureusement) interdits en France alors quoi de mieux qu’un sac en toile pour ramener ses courses à la maison ? Aux couleurs de « My Hero Academia ». Le manga de HIROKOSHI Kôhei, publié chez Ki-oon en France, est présenté comme le digne descendant des plus grand Shônen. Il bénéficie même d’une adaptation en anime par le prestigieux studio Bones.

Le sac est à la fois sobre est magnifique, histoire de ne pas choquer les mamies lors de votre marché. On y retrouve les personnages principaux dans les lettres. MIDORIYA Izuku, le héro, bénéficie d’une présence colorée et de grande taille offrant au sac une très belle illustration.

On s’habille

Alors que l’été indien semble s’installer en France pour ce mois de Septembre, on en profitera pour se promener avec le T-Shirt « L’Attaque des Titans » (en France chez Pika Édition). Lui aussi est d’une jolie sobriété et possède une belle illustration des 2 héros et de l’héroïne avec le Titan colossal en arrière plan. C’est le premier T-Shirt que nous voyons et la taille demandée correspond parfaitement. Il est 100% coton et l’illustration semble solide. Comprenez par là qu’après plusieurs machines, elle ne partira pas en lambeau.

Flèche bleue

Pour finir, voilà une des meilleures peluches que nous ayons pu voir jusqu’alors (hormis celle de Ronflex du mois de mai, mais nous n’en avions pas parlé ici). Sonic est un hérisson très rapide. Oh puis non, pas la peine de vous en parler vu qu’Inod fait ça à la perfection dans ses critiques de « Sonic Mania Plus » et « Sonic Forces ». Au final, la peluche est très douce, ressortira de votre collection (une peluche bleue foncée étant assez rare), donc on peut dire qu’elle est le gros morceau de ce mois.

Moins impressionnante…

Il est vrai qu’après Juillet et Août, il paraissait difficile de faire plus grisant. Forcément, la rentrée et une NihonBox moins impressionnante que d’habitude ont fait dire à certaines personnes que ce mois-ci était « nul ». Ils/elles ont tort. Tout simplement car les deux précédentes NihonBox étaient un peu trop fournies. On a senti que l’équipe s’était démenée pour trouver des objets (souvent gros) surprenants et faisant plaisir.

Nous revoilà avec une NihonBox classique et n’oubliez jamais que vous payez 30€. Or là, entre la peluche, le T-Shirt et la boîte (soit 3 objets sur 7), on atteint cette somme aisément. Sauf si vous préférez vous « équiper » dans des conventions où certains vendeurs n’hésitent pas à proposer des objets contrefaits (ce qui a tendance à faire perdre la vraie valeur des objets).

… mais superbe quand même

Une NihonBox moins spectaculaire que les précédentes, mais pas dénuée d’intérêt pour autant. Ici tous les objets sont utiles ou seront superbes sur vos étagères. Tout y est officiel, bien choisi (il existe des peluches de Sonic très très moches, or celle là est sublime). Encore une fois c’est une franche réussite.

Ceci dit, si vous aussi vous avez eu cette NihonBox mais que vous êtes déçu.e, n’hésitez pas à nous le dire en commentaire, en argumentant évidemment. Des détails ont pu passer au travers.

Voir aussi

Dead Or Alive 6

Il est temps de monter à nouveau sur le ring, ou plus précisément dans les …