Breaking News
Accueil / Goodies / Critiques / La NihonBox de Janvier 2019

La NihonBox de Janvier 2019

Vous n’y croyiez plus et pourtant la voici, la voilà, la NihonBox de Janvier 2019 daigne enfin se dévoiler. Passons outre les péripéties qui ont fait que cette chronique se retrouve en fin de mois pour nous attarder sur son contenu. Ce dernier ne manquera pas de nous réchauffer en plein milieu de cet hiver qui devient un peu plus vigoureux ces derniers temps. Nous allons voir que le thème “Winter tea time” n’est pas usurpé.

De la douceur

Ce mois-ci le colis comporte 6 objets. Oui, vous en comptez 7, mais ceci est dû à la présence du petit objet bonus fidélité, que l’on obtient automatiquement au fil des trimestres passés à recevoir ces surprises venues tout droit du Japon. D’ailleurs, débutons par lui avant de regarder les douceurs du jour.

Voici deux portes/protèges-documents (en fonction de ce que vous voulez en faire) à l’effigie de “Tokyo Ghoul“. Si vous êtes fans du manga de ISHIDA Sui, ou de l’anime du Studio Pierrot, vous apprécierez les visuels mêlant habilement couleur et côté sombre de l’œuvre. Même si en France le format A5 est peu répandu, ceci n’en demeure pas moins un fort joli présent, qui, au pire, peut faire office de décoration.

Quoi de mieux pour se réconforter qu’une grosse peluche aux couleurs de Luffy. Certes petite, cette peluche Luffy Daruma reprend la forme des portes-bonheur offrant un coup de pouce aux personnes désireuses d’accomplir un objectif. Elle possède la particularité de toujours se redresser. Tenant dans le creux de la main, aux couleurs vives et donnant une bouille sympathique au héros de “One Piece”, elle vous apportera un réconfort bienvenu en ces temps un peu gris.

Le prochain article est tout aussi doux que la peluche. C’est une serviette de poche Pokémon Quest. Parmi 8 possibilités, une fois n’est pas coutume ce n’est pas Pikachu mais Bulbizarre que nous obtenons. Très pratique, elle permet de s’essuyer rapidement les mains, sans être trop encombrante. À moins que vous ne vous en serviez en complément du prochain article afin de ne pas vous brûler les doigts ?

Thé prêt ?

En effet, voici une jolie tasse Made in Japan. La Yunomi Black Clover est fabriquée près de Kyoto et se voit agrémentée de Asta, et aussi de sa compagnie le Taureau Noir. Le tout est gravé offrant un toucher agréable en main. La tasse en porcelaine est assez lourde et vous permettra de déguster un thé comme dans l’archipel. Sans anse, il ne faudra pas hésiter à se servir de la serviette Bulbizarre pour ne pas avoir trop chaud aux mains, à moins que vous ne souhaitiez profiter du thé pour vous réchauffer les mimines.

Oui, mais c’est bien beau, mais quel thé utiliser pour se réchauffer correctement ? Pas de problème, car dans un sachet que l’on peinera à ouvrir (vivent les ciseaux), de toute beauté au passage, vous trouverez des sachets de thé. De thé japonais Hôjicha pour être précis. Originaire de Kyoto, c’est un thé vert torréfié lui offrant un goût très agréable et peu conventionnel. Dans le fascicule de la NihonBox, ils disent que le thé a une saveur “boisée” et possède un faible taux de théine, ah non, ils disent caféine. Peu importe. Si l’auteur de cette chronique n’est pas assez doué pour dire si c’est boisé, fruité ou toute autre saveur qu’un palet conventionnel ne saura détecter, il faut reconnaître que le goût est surprenant et bon pour du thé en sachet.

Thé caché ?

Flûte, nous voilà avec un sachet ouvert (délicatement, mais ouvert), et le thé menace de perdre sa saveur. Que nenni, votre NihonBox court à votre secours en vous proposant une superbe boîte à thé en washi. Second objet Made in Japan de la box, on reconnaîtra sans difficulté le Mont Fuji. Le tout s’ouvre en deux par le haut, et une capsule en plastique viendra assurer l’étanchéité totale de la boîte. Vous pourrez ainsi stocker votre thé en sachet, en vrac, vos tisanes, en toute tranquillité, sans vous méfier d’une perte de goût. Pour information, une dosette de café Senseo est un poil trop grande pour venir ici. Ce sera donc à réserver à vos thés et tisanes.

Idole d’hiver …

Depuis quelques temps, la NihonBox nous gâte avec des figurines toujours plus belles les unes que les autres. Cette fois-ci c’est une idol qui sera disponible. La figurine Hatsune Miku – version hiver n’est pas plus imposante que les autres figurines. Et même si nous savons bien que cela ne se dit pas à propos des jeunes filles, elle est aussi lourde que le Roy Mustang de Novembre dernier. Son poids impressionne, mais aussi sa flexibilité. Les cheveux bougent, son ruban aussi, sa cloche se détache et le détail est incroyable. Les gants, son chapeau, ses rubans dans les cheveux. On ne cesse d’en faire le tour et de lui trouver des détails pas vus la première fois.

Hatsune Miku avait fait un passage remarqué à Paris en fin d’année dernière. C’est une idol virtuelle, qui donne des concerts via une projection d’image en 2D sur un écran. Un peu comme le cinéma, sauf qu’en place et lieu d’une toile blanche, c’est un grand écran sombre. Mais nous vous laisserons une vidéo d’une chanson d’un concert de l’an dernier pour que vous vous rendiez compte par vous-même. Par contre c’est du Vocaloïd, donc une synthèse vocale basée sur la voix de FUJITA Saki. Si le procédé est impressionnant, ça peut donner une voix peu naturelle qui surprend au début. Nous noterons que c’est la première fois que l’idol est présente dans la NihonBox (c’est ce que dit le fascicule).

Le seul point sombre de cette figurine reste ce sourire béant un peu bizarre. Ah, et aussi la difficulté pour la mettre dans son socle. Il a fallu exercer une rotation peu conventionnelle (et un peu effrayante) pour clipser le tout. Ceci pour donner un aspect “timide” à la figurine. Sinon, rien à redire, voilà encore un superbe objet qui vous fera vous poser la question, mais comment font-ils pour offrir tant d’objets pour 30 euros (hors frais de port) ?

… et d’aujourd’hui

Car à chacune réception (même tardive ^-^ ), ouvrir une NihonBox reste un moment magique. C’est Noël tous les mois avec ce gros carton rouge. Ce qui marque ici est l’utilité de tous les objets. Rien n’est superflu. Même si le Gachapon manque un peu. Proposer du thé à la place d’une friandise est une excellente idée. Et la tasse, tout comme la boîte à thé, seront aussi utiles que le diffuseur d’encens du mois de Juillet 2018. Bien que nous soyons dans la quantité d’objet basse, la qualité est au rendez-vous. En espérant juste recevoir la prochaine box un peu plus tôt. Car il nous tarde, chaque mois, de voir ce que nous a réservé l’équipe de la NihonBox. On le redit à nouveau, mais si vous craquez, optez bien pour l’envoi en suivi, guère plus cher et qui est rassurant en cas de retard.

Une seule adresse pour recevoir sa box de mars 2019 (c’est râpé pour février), c’est : https://www.nihonbox.com

Source : Chaîne YouTube HatsuneMiku

Voir aussi

20 Secondes de feu

Des parties de folie, emplies de 20 secondes de feu (Big Potato Games/Blackrock Games), soit …