Breaking News
Accueil / Goodies / Critiques / La NihonBox d’Avril 2019

La NihonBox d’Avril 2019

Tandis que le mois de Mars évoque traditionnellement le printemps, celui qui vient (et qui ne va plus tarder à s’achever) est synonyme de cerisiers en fleurs au Japon. Ceci explique donc le thème d’Avril 2019 pour la NihonBox : Hanami/EXTRA. Le Hanami est donc cette coutume annuelle qu’ont les Japonaises et les Japonais de contempler les arbres en fleurs. Plus spécifiquement les cerisiers, dont ce mois marque la pleine floraison. Du coup, que nous a concocté l’équipe de la NihonBox cette fois-ci ?

Pink is beautiful

Le rose est bien présent, logique quand on sait que les fleurs de la plupart des cerisiers sont de cette couleur, pas obligatoirement réservée aux filles. Trois objets en sont recouverts. Tout d’abord, la peluche Hatsune Miku Sakura version. C’est drôle de se dire que le mois dernier nous avions une sorte de “prémice” avec la sublime figurine de Sakura Card Captor. Ici, et contrairement à la figurine pas terrible du mois de Janvier 2019, Hatsune Miku est toute mignonne. D’une taille de grande main, elle possède une grosse tête douce, tout comme ses couettes. Un joli petit objet décoratif donc.

Mais alors que nous déballons à peine cette grosse boîte rouge, un petit creux nous prend. Le superbe écrin rose attire notre attention. Nous y trouvons des chocolats, enfin non, des “Biscuits Crunchy saveur Sakura” dixit le fascicule accompagnant la NihonBox. En fait c’est un chocolat en demi-sphère un peu croustillant au goût de… pas de cerise non, mais un goût de fleur. Malgré cette agréable sensation croustillante et un goût léger, on reste sur une texture qui reste en bouche, un peu désagréable, comme du chocolat blanc. Comme à chaque fois, ceci reste à l’appréciation de la personne qui mange ce chocolat. Pas au goût du rédacteur de cette chronique, mais rigolo, à essayer.

Joindre l’utile à l’agréable

Arrive le premier objet Made in Japan. Un mini bol rose avec des motifs de fleurs de Sakura du plus bel effet. Plus grand que les coupelles obtenues dans les précédentes box, mais plus petit que le bol de Novembre 2018, nous aurons du mal à employer ce petit bol comme ramasse déchet d’infusion de thé. S’en servir pour des graines apéritives conviendrait mieux. Au pire (mais ce serait dommage) il fera un parfait objet décoratif, ajoutant un peu de couleur à votre intérieur.

Ne quittons pas le domaine de la nourriture. Second objet Made in Japan : La boîte à bentô « Kiki la petite sorcière » fût présente dans notre box. C’était elle ou « Ponyo ». Cette bentô box est très pratique. Elle possède deux étages, comme une fusée, et une mini fourchette prend place dans la séparation. De plus, nous ne sommes pas obligé.e.s de l’utiliser en mode double, vu que le couvercle est prévu pour fermer hermétiquement le rez-de-chaussé (l’étage le plus bas quoi). Un objet bien pratique lui aussi, qui vient compléter les boîtes Retsuko de Février 2019. Petite astuce, vous pouvez y mettre des pruneaux, fruits secs, ou vos amandes, noix, noisettes, le tout sera protégé de l’humidité et de la lumière, préservant les bienfaits de ces aliments.

Portable

Le petit objet de ce mois est un strap Jojo’s Bizarre Adventure. Parmi 5 possibilités, c’est Kira Yoshikage qui aura l’honneur de nettoyer l’écran de notre smartphone. Si le strap est joli, la taille de la mousse nettoyante est un peu faible pour être réellement efficace. Dommage, car le produit est bien fini, agréable au toucher et rigolo.

Avant de nous attaquer au gros morceau de cette NihonBox, voici l’objet fidélité du trimestre. Tous les 3 mois, l’équipe de la NihonBox vous offre un petit objet en plus. Et ce mois-ci, la petite trousse « Attack on Titans » est somptueuse. En cuir (que l’on espère faux), les lanières, le marquage en relief avec Eren Jäger, l’élastique à l’arrière qui permet de… euh, bon, on ignore si c’est pour la mettre autour du bras, mais retenez que pour un objet bonus, c’est de toute beauté. Bon, si ça se trouve, ce n’est pas une trousse, mais un gros porte monnaie… pour des grosses pièces alors.

Un sabre EXTRA

Enfin, nous y voilà, révélons le gros article du mois, celui qui justifie le fait que cette NihonBox est dans la fourchette basse en nombre d’objet (6 en sachant que le bonus trimestriel ne compte pas). La figurine Saber Fate/EXTRA Last Encore occupe la moitié de la boîte rouge d’Avril 2019. Ce qui explique le thème Hanami/EXTRA. Ici, c’est Saber, l’héroïne de « Fate/EXTRA Last Encore», un anime encore disponible sur Netflix, des fois que vous voudriez découvrir de quoi il s’agit.

Ce que l’on peut dire, c’est que cette figurine a une envergure conséquente. Après avoir compris comment installer l’imposante lame rouge du personnage (pas très pratique, mais faisable), on constate la transparence de la robe de l’héroïne. Mais aussi son visage souriant nettement plus réussi que celui d’Hatsune Miku – version hiver. Le détail est spectaculaire, le socle assure une parfaite stabilité, le tout est massif, mais flexible, avec des matériaux mous ne craignant pas les faibles chocs. Seul regret, dû au design du personnage, ces deux décolletés, au niveau de la poitrine et des reins de l’héroïne. Mais c’est ainsi.

Encore une fois

Une fois de plus, nous ne cessons (et ne cesserons) de le répéter, mais comment est-il possible d’offrir autant avec 30€ T.T.C. (hors frais de port) par mois ? Des produits de qualité, aussi bien décoratifs qu’utiles, mais toujours très bien finis et jolis. Plusieurs regrets persistent malgré tout au fil des mois. Les snacks sucrés sont souvent décevants. Bien qu’ils surprennent un premier temps, ils sont pour la plupart écœurants, et ce mois-ci n’y échappe pas. Le fait aussi que les figurines soient en immense partie des personnages féminins. Nous avons toujours en tête la beauté incroyable de Roy Mustang dans la box de Novembre 2018. Une beauté qui ne sera dépassée que par Sakura le mois dernier. Une fois de plus, c’est du chipotage, mais le colonel se sent bien seul sur son étagère.

Une étagère qui commence à accuser un grand manque de place à force d’avoir des figurines. C’est là le dernier point un peu triste de la NihonBox, trop de figurine tue la figurine. Encore plus durant deux mois d’affilés. Au delà de la blague sur le manque de place sur l’étagère, reconnaissons qu’à force d’avoir des figurines, au demeurant très belles (sauf celle d’Hatsune Miku, mais ceci est une autre histoire), une lassitude s’instaure. Surtout devant l’absence de personnages masculins. Ceci dit, cette NihonBox est de grande qualité, il ne s’agit pas là de râler, juste d’indiquer ce qui pourra devenir une lassitude à l’avenir. Surtout avec des produits utiles dont nous nous servons au quotidien comme la tasse, les nombreuses coupelles, les boîtes hermétiques, les bols, assiettes, boîte à thé, serviettes… Une NihonBox ne déçoit malgré tout jamais, et ça c’est une force. Vivement le mois prochain.

Voir aussi

Casque gaming GXT 455 Torus RGB – Trust Gaming

Dans le milieu vidéo-ludique, l’on apprécie en faire voir de toutes les couleurs à nos …