Breaking News
Accueil / Critiques / La Grande Aventure Lego 2 Le Jeu Vidéo

La Grande Aventure Lego 2 Le Jeu Vidéo

Connus depuis un moment pour notamment adapter des films, en jeux vidéo LEGO, Traveller’s Tales enchaine maintenant les versions vidéo-ludiques de propres longs-métrages de la firme. Puisque après celui de Ninjago, voici la suite de la franchise lancée directement sur le grand écran, avec La Grande Aventure Lego 2 Le Jeu Vidéo.

DUPLO dans l’aile

Dans l’éventualité où vous ne connaitriez pas le premier épisode, on ne va pas tout vous gâcher. Mais à l’instar de ce que l’on a récemment dit à quelqu’un, en lui présentant le DVD de Sauvez Willy 3, qui nous précisait qu’il n’avait pas vu la fin du 2 : « Ben ils ont sauvé Willy, sinon il n’y aurait pas eu de 3 ». Vous savez donc que le monde de nos charmant(e)s ami(e)s est toujours là si La Grande Aventure Lego 2 Le Jeu Vidéo existe. Cependant l’on n’en révèlera pas davantage, pour ne pas vous ruiner le 1er long-métrage.

Quoiqu’il en soit, au terme de celui-ci, les DUPLO débarquèrent. Ils mirent une sacrée pagaille, que l’on retrouve dès le début du nouveau film & donc de ce jeu. Néanmoins, ce dernier ne reprend pas trait pour trait la trame de son pendant cinématographique. Une bonne idée, afin de découvrir l’un d’une manières alternative au second. Et par la même occasion, de ne pas se griller le scénario en passant par l’une ou l’autre voie. Principalement pour ne pas se ruiner celui du film. Car au moins, le JV conserve ses fonctions ludiques.

Qui seront mises à contribution pour qu’Emmet puisse mettre la main sur ses comparses, enlevé(e)s par cette tribu de DUPLO. Ce qui ne sera pas chose aisée, puisqu’elles/ils se retrouvent disséminé(e)s au travers des multiples mondes du Système Soeurstar. Heureusement l’on n’est pas seul, Rex Danger & d’autres seront là pour nous aider. Ainsi que les duplodo… euh diplodocus. En fait même pas, ce sont plutôt des vélociraptors.

Vers les galaxies & au-delà

On a l’habitude des jeux LEGO, qui reprennent un principe immuable depuis tant d’années. Avec chaque fois des améliorations, des spécificités selon la licence pouvant parfois devenir la nouvelle donne… Et bien La Grande Aventure LEGO 2 Le Jeu Vidéo n’a rien en commun avec cela. Si vous désirez vraiment une comparaison, il se rapproche de LEGO Worlds. Où l’on construisait, pour quitter un lieu & s’envoler très loin au-delà. On reprend en quelque sorte cette situation. Emmet devant en effet transiter de planète en planète, pour sauver ses ami(e)s.

Mais contrairement aux jeux LEGO [insérez votre saga], pas de pièces de couleur dorée ou de couleur rouge à collecter à foison. Ni d’éléments à exploser, pour en sortir des pièces servant à construire un mécanisme ou autre. Désormais, nous aurons besoin de récolter des briques précises, parmi celles de divers coloris. Dans le but de confectionner certains objets. Il s’agira d’également dénicher des reliques, en vue de débloquer des protagonistes, véhicules, armes, capacités…

Néanmoins, des briques sont à récupérer, en l’occurrence des mauves. Ces dernières qui ouvrent la porte vers de nouveaux horizons. Plus précisément ici des planètes. Une bonne dizaine de disponibles, qui s’avèrent toutes des mondes ouverts. Avec des identités très différentes les unes des autres, particulièrement dans la galaxie Sœurstar. De quoi rafraichir chaque exploration. Surtout si, en marge de la trame principale, l’on décide de parcourir les lieux en mode libre, afin de tout découvrir. Une régalade, comme habituellement, à 2.

Visuellement faut que ça brique

Comme toujours, il est plaisant de retrouver un univers sous la forme LEGO. Pour peu que l’on y soit sensible évidemment, mais généralement cela fonctionne même chez les personnes se fichant des fameuses briques. Et oui, il en existe. Le style est toujours charmant & surtout, l’on adore voir de quelle manière sont détournés les codes de l’architecture réelle, pour les transformer en version LEGO. On remarque d’autant plus la facette ingénieuse de cette particularité, quand l’on s’y connait dans la gamme de jouets. On repère les détails, telle forme que l’on utilise dans tel jouet, moins connue qu’une brique simple de multiples longueurs. Permettant de remplacer l’élément de la réalité, par un biais souvent rigolo.

Tout en s’avérant subjugué(e) par la démesure & la finesse du détail. Le tout au sein de décors variés. Ce qui accentue la joie de la découverte. Pour notre part, à l’instar du film, l’on apprécie énormément le Bricksburg version post-apocalyptique. Les idées de LEGO à utiliser, pour renvoyer aux références d’un tel univers, rend juste un effet impressionnant.

Tandis que l’on s’attend à chaque un épisode, qu’il conserve les grands mouvements effectués lors des précédents jeux TT Games, on se retrouve ici désappointé(e) sur un point. Si l’on était désormais habitué(e) à des doublages de grande qualité, renforçant la narration & l’humour, il n’en est cette fois rien. Et oui, La Grande Aventure Lego 2 Le Jeu Vidéo ne possède pas de doublages. Sans être aphone, notamment car les protagonistes parlent bel & bien. Enfin un charabia inventé pour l’occasion. Il ne s’agit toutefois pas d’un manque renvoyant le jeu dans ses 22. Mais c’est à signaler. Heureusement la bande-son profite de musiques de qualité.

Surprenant car s’écartant des autres logiciels LEGO dérivés de licences, La Grande Aventure Lego 2 Le Jeu Vidéo s’octroie par ce biais une originalité qui saura attirer. On aborde l’aventure d’une manière différente, mais surtout l’on s’y éclate autant en duo que chez ses prédécesseurs. Avec une quantité de personnages charismatiques & de véhicules à contrôler, faisant toujours plaisir.

Inod

Développeur : Traveller’s Tales
Éditeur : Warner Bros. Interactive
Genre : Aventure
Supports : PlayStation 4, Nintendo Switch, Xbox One & PC

Voir aussi

Light Hunters : Battalion Of Darkness + Rise of the East & Dawn of Amazonia

On ne va pas faire les choses à moitié, puisque dès ce première article sur …