Breaking News
Accueil / Critiques / JCC Pokémon – Ultra Prisme

JCC Pokémon – Ultra Prisme

Le jeu de cartes Soleil et Lune est loin de faiblir, puisque vient d’arriver sa cinquième extension chez Asmodée. Un JCC Pokémon – Ultra Prisme faisant date, grâce à la bonne idée de ne pas s’avérer une simple mise à jour.

 

Parlons déjà contenu, le JCC Pokémon – Ultra Prisme venant avec plus de 150 cartes, oscillant entre Pokémon, dont 10 GX, dresseurs & autres. Ceci au travers de 2 decks préconçus. Impact Supersonique avec Carchacrok, les dragons font toujours leur effet chez nous. Commande Impériale avec le Pingoléon royal,  un protagoniste classieux, eu égard à la famille des pingouins. Les seules personnes au monde à constamment se balader en costard, même sur la banquise.

Côté boosters, on en retrouve 4, selon les cas ornés de : Phyllali, Giratina, Necrozma Crinière du Couchant & Necrozma Ailes de l’Aurore, avec une dizaine de cartes à l’intérieur. On n’oubliera pas non plus la possibilité d’évoluer en ligne grâce au code offert dans les paquets, permettant de se servir du deck concerné dans la version dématérialisée disponible ici.

On ne va pas vous faire un rendu détaillé des règles pour JCC Pokémon – Ultra Prisme. Cela ne s’avèrerait pas intéressant pour quiconque connait déjà le jeu Soleil & Lune. Toutefois, cette extension sait insuffler de la nouveauté.

Ceci au travers de cartes Prisme Étoile d’une puissance phénoménale. Voici pourquoi on ne peut en employer qu’un seul exemplaire de chacune par deck. On sent déjà les tricheuses/eurs tenter un vieux coup de Jarnac, afin de se retrouver avec plusieurs & de faire leur choix une fois 2 cartes, voire davantage dans leur main.

On conserve sinon la base faisant la force du JCC Pokémon depuis longtemps, à savoir un affrontement de créatures, ne pouvant néanmoins agir seules. Il faudra réfléchir à l’élaboration de son deck de 60 cartes, en y mêlant Pokémon évidemment, mais aussi des cartes « énergie », sans lesquelles on ne pourra rien faire. Celles-ci devant correspondre au(x) type(s) de créature(s) sélectionnée(s).

Là encore la réflexion sera de mise, car en choisir parmi beaucoup de catégories différentes, sera prendre le risque de ne jamais pouvoir croiser l’énergie allant avec le Pokémon adéquat. On se contentera donc de 2 ou 3 genres, mais pas d’un seul, afin de pouvoir varier les possibilités. Sans omettre que l’on aura ainsi davantage de chances d’en posséder un s’avérant le point faible de l’adversaire.

Préparer quelques dresseurs ne sera pas de trop non plus. La constitution est donc toujours primordiale, tout en se voyant renouvelée par cette spécificité des cartes Prisme Étoile.

Visuellement on prend une décharge électrique non feinte ! Les cartes sont de plus en plus superbes. Même si par rapport à l’extension Carmin, on ne peut pas vraiment affirmer qu’il y ait un gap de franchi. On imagine que l’on en est à un niveau similaire. Il faudrait analyser au microscope pour s’en assurer. En revanche on voit clairement la différence avec les plus anciennes, ce qui s’avère normal. Mais surtout face à la concurrence. On prend ainsi déjà plaisir à simplement les collectionner, en vue de les admirer. Aspect d’autant plus vrai à propos des brillantes.

Comme à l’accoutumée, les decks viennent avec une pièce métallisée, représentant le Pokémon phare de la boite. Un ajout que l’on adore toujours autant, on se demande même parfois si l’on ne préfère pas ces médaillons, aux cartes en elles-mêmes. En vérité on apprécie les 2 au même point. Néanmoins on se retrouve entourée de 60 cartes pour un médaillon. Donc forcément en les accumulant, boosters compris, on possède des centaines, des milliers de cartes, pour sacrément moins de pièces. Les rendant rares et attirantes. Ce n’est pas pour autant que les cartes perdent de l’intérêt, mais c’est comme pour tout dans la vie. Moins il y en a, plus c’est attirant.

En proposant déjà de multiples nouvelles cartes, aussi jolies que fortes, le JCC Pokémon – Ultra Prisme marque en plus de son empreinte via la nouvelle donne Prisme Etoile. On n’aura ainsi pas juste des éléments supplémentaires, mais un véritable apport stratégique par cette dernière extension en date de Soleil et Lune. En attendant Lumière Interdite prévue pour le 4 mai.

Inod

Voir aussi

Fallout 76

Vous le savez certainement, Fallout 76 est un énorme pas dans la saga, puisque Bethesda …