Breaking News
Accueil / Actualités / Interview Naaru Cosplay

Interview Naaru Cosplay

Naaru cosplay

  • Bonjour Naaru, pour bien commencer, est-ce que tu pourrais te présenter à nos lecteurs ?

Bonjour ! Dans le cosplay on m’appelle effectivement Naaru, Nana ou Ren. J’ai aujourd’hui vingt-cinq ans et j’ai commencé le cosplay en 2008 avec un shinigami de l’univers de Bleach. Après une looongue pause, je n’ai repris mon activité qu’en 2014, date à laquelle j’ai enfin pu atteindre mon rythme de 4-6 cosplays/an. J’ai tendance à valoriser le design au caractère sans pour autant négliger ce dernier, ma préférence résidant dans le « cos » que dans le « play », sauf cas particulier.

  • Qu’est-ce qui t’a lancée dans le monde de la japanimation et du cosplay ?

Ma jeunesse a été bercée par Pokemon, Card Captor Sakura, Code Lyoko et YuGiOh, qui passaient alors sur « Midi les Zouzous » (coucou à ceux de ma génération) ! Néanmoins, j’ai commencé à réellement m’y intéresser lorsque mon frère m’a montré une fanmade vidéo sur Naruto avec la musique de « Chop Suey » de System of a Down. Ça a vraiment été une révélation pour moi, même si j’ignore comment ou pourquoi ! J’ai dévoré Naruto, puis Bleach et les husbando ont suivi avant même que le mot ne se soit exporté du Japon. J’ai (très) longtemps eu un crush sur Hitsugaya de Bleach et j’étais verte de jalousie à propos d’Hinamori, ce qui m’a poussé à… la cosplayer :D. C’est seulement après ça que j’ai découvert que ma folie avait un nom et que je n’étais vraiment pas toute seule haha.

  • Fraîchement débarquée dans le sud de la France, ce changement a-t-il affecté ta pratique du cosplay ?

Difficile à dire après ces quelques petits mois ! Peut-être ai-je pris davantage confiance en moi ? M’éloigner de mon réseau confortable pour atterrir 800km plus loin et devoir tout reconstruire de zéro n’a pas été une mince affaire, mais j’estime que le jeu en a valu la chandelle. Si je ne devais notifier qu’une (ou deux) choses, c’est la détente et la sympathie avec laquelle j’ai été accueillie. Étant une grande inquiète, j’ai, malgré tout, eu moins de difficultés à surmonter ma venue, seule, à JES par exemple, chose que je n’aurais JAMAIS fait auparavant.

Cosplay takumi fire emblem
Pic : PM ForeverArts
  • Tu interprètes des personnages de plusieurs horizons : Japanimation, jeux vidéo,  film d’animation y a-t-il un univers qui te parle plus qu’un autre ?

Pas vraiment. Je suis très curieuse par nature donc je fouine dans chaque univers à la recherche de la perle rare. J’ai évidemment un faible pour les licences de ma jeunesse mais la majorité n’ont plus le degré de détail qui me satisfait et me motive à présent. On peut donc dire que les jeux vidéos m’attirent davantage justement par la précision graphique et les choix de texture.

  • Quand on regarde ta page cosplay, on s’aperçoit rapidement que tu as un petit coup de cœur pour le personnage de Takumi de Fire Emblem.  Peux-tu nous dire de quelle tenue tu es la plus fière ?

Haha, oui Takumi est un personnage particulièrement confortable pour moi psychiquement et physiquement. Je ne peux vraiment pas répondre à cette question par contre !! Ma tenue la plus impressionnante ? Tempête de Dragons. La plus aboutie ? Louis XIV de Versailles. La plus chronophage ? Ciri de The Witcher 3. La plus reconnue ? Takumi de Fire Emblem Fates. Ils ont chacun leurs spécificités !

Cosplay Dragon
Pic : Michel Takuma Photo
  • Quand tu incarnes tes cosplays, comment gères-tu l’immersion dans le roleplay ? Est-ce quelque chose de difficile ou cela te vient naturellement ?

J’ai commencé à m’intéresser à la partie « play » pendant mes premiers photoshoot et ouh là, me demander de simuler une expression en statique pendant plusieurs secondes ça n’a pas été de la tarte, même après des années de théâtre.

Aujourd’hui, j’ai mes petites habitudes sympathiques de pré-shooting. Je parcoure le plus d’images de références pour imprimer le faciès de mon personnage, m’entraîne devant la glace à simuler en statique ses expressions. Je me remémore son caractère et la veille en général, à chacune de mes actions, je réfléchis à la façon dont aurait réagi mon personnage. Maintenant que je suis seule, je pousse même la blague jusqu’à agir comme lui. C’est un bel exutoire à une journée difficile et un exercice très amusant !

En convention, j’aime bien agir naturellement, telle que je suis. J’admire ceux qui vivent leur personnage à 100% mais ça peut aussi ouvrir la porte à beaucoup de dérives et faire comprendre aux plus restreints d’esprit que le cosplayeur n’est qu’une figuration de leurs fantasmes. Et parce que demander à tout le monde d’être respectueux est peine perdue, je préfère agir en amont .

Cosplay Fire Emblem
Pic : Pics & Geek
  • Quelle partie de tes costumes détestes-tu le plus réaliser, et à l’opposé quelle partie préfères-tu?

Les chaussures sont ma véritable hantise. Elles peuvent changer la perception générale d’un costume et sont paradoxalement rarement (voir jamais) mises en valeur. J’essaye de limiter mon stock de chaussures, mais c’est un vrai casse-tête coûteux et clairement ennuyeux. A l’opposé, j’adore travailler les détails et les bijoux. C’est assez frustrant d’ailleurs car cette étape vient souvent en finitions, au moment où la convention approche, où le stress grimpe, où la motivation tombe un peu et force à prendre les grandes lignes sans s’étaler. C’est ce qui entraîne trop souvent ma non-satisfaction vis-à-vis d’un cosplay.

  • Est-ce que tu as des cosplayeurs qui t’ont inspiré en avançant dans le cosplay ? Et des photographes/cosplayeurs avec qui tu aimerais travailler pour des collaborations futures ?

Je suis quelques cosplayeurs connus (Lightning, Kinpatsu, Alyson Tabitha, SyrupCookie, Maul, Skunk and Weasel), pour la finesse de leur travail, je récupère des techniques par-ci par-là mais étant une demoiselle très indépendante, j’aime me détacher de tout pour découvrir par moi-même. Ça me donne une impression de liberté, même si je foire le résultat. Je n’ai donc pas vraiment de favori(te), principalement parce que j’ai tendance à me comparer à tout ce qui existe et cela agit davantage comme un inhibiteur qu’une motivation. A vrai dire, je suis très simple et mes cosplayeurs préférés sont, en vérité, mes amies avec lesquelles il est possible d’obtenir un véritable bénéfice réciproque.

Concernant les photographes, les affinités pour les belles associations de teinte, les couleurs automnales, le… lissage ? me font vraiment craquer. Je suis aussi sensible aux mises en scène, aux variantes dans la place du cosplayeur dans la photo. Je n’y connais pas grand-chose en technique, mais le côté visuel je l’observe au quotidien. Côté « étranger », j’aime le travail de P&S Photography, AZ Production Cosplay Photography, Pugoffka, EosAndy. Par chez nous, c’est Kaicom, FoxDirector, Steeve Li, Acael, Junkee … Sérieusement la liste pourrait ne jamais se terminer. Et je ne parle ici que de ceux avec qui je n’ai jamais shooté. Sinon, bien évidemment, il faudrait bien rajouter Pics and Geeks, PM Forever Arts ( ;)) Kayaba cosplay, Matthieu Plassart, Cyrano’s Pictures, HR Photo Coeurdelune Photography…

  • Le cosplay te prend pas mal de temps, mais as-tu d’autres passions en dehors du cosplay ? Et comment le cosplay est-il accueilli par ton entourage ? Arrives-tu à partager cette passion avec eux ?

Oui bien sûr ! J’aime beaucoup dessiner mais le peu de temps disponible m’empêche de progresser ou même d’apprécier mes brouillons. La majorité finissent à la poubelle avant d’être mis en couleur. J’écris énormément également, sur un projet personnel depuis 2014 et via internet sur un forum RPG. Je fais aussi de la photographie entomologique dès que j’en ai l’occasion et de la randonnée quand j’ai besoin de me ressourcer. Bref, l’ennui ne me connaît pas.

Mon entourage est extrêmement bienveillant par rapport au cosplay ! Mes amies me motivent, mes parents me soutiennent la plupart du temps. J’ai eu l’occasion d’aborder ce sujet dans mes études et les quelques entreprises pour lesquelles j’ai travaillé et, passé une période d’acclimatation, le tout a été plutôt bien perçu.

  • Si tu devais retenir un seul événement, quel a été ton meilleur moment depuis que tu as commencé le cosplay ?

Même si chaque événement/rencontre/retrouvailles m’a souvent grandement ému, je dirais que le moment le plus magique en tant que cosplayeuse a été de me déplacer avec une de mes amies jusqu’à Mons (Belgique) pour rencontrer un des acteurs de la série Versailles. J’ai eu, peu de mois auparavant, l’immense opportunité de le rencontrer en tournage où il était alors costumé et j’ai profité de ce nouvel événement pour me cosplayer avec mon amie en personnages de la série. J’ai vu une telle gratitude et un tel respect pour notre travail dans son regard, sans compter les photos absolument inédites à ses côtés, qu’à chaque coup de blues sur mes capacités, je me remémore cet instant. À bien des égards, cette tenue est d’ailleurs celle qui me renvoie le plus à la dimension irréelle et magique du cosplay (remporter un prix en concours, réaliser un rêve d’enfant, animer une soirée, rencontrer des acteurs…).

 

  • Merci beaucoup Naaru d’avoir répondu à toutes nos questions ! Pour finir, aurais-tu un petit mot à laisser pour les personnes qui veulent débuter dans le cosplay, ainsi qu’à nos lecteurs ?

J’ai un message pour ceux qui débutent le cosplay et s’apprêtent à faire leurs premiers pas dans une convention. Vous êtes évidemment libre de faire ce qu’il vous plaît et ces conseils sont davantage un retour d’expérience personnel qu’une ligne directrice, mais commencez petit. La discipline est chère, chronophage voire épuisante, vous aurez tout le temps de travailler plus grand et plus impressionnant plus tard. Portez un costume dont vous êtes fièr(e)s, qu’il soit acheté ou fait main peu importe, soyez droit(e)s dans vos bottes et sain(e)s dans votre esprit, vous attirerez ainsi les bonnes personnes (et vous les garderez !). Et pour une première expérience, soyez entourés pour passer un meilleur moment 😉

Merci à tout ceux qui auront lu jusqu’au bout !! Je serais ravie d’échanger davantage avec ceux qui le souhaitent, que ce soit sur des points communs ou même totalement différents 😀

Retrouvez les photographes :
PM ForeverArts

Michel Takuma Photo
Pics & Geek
Nicolas Bayart Photography
HR Photo

Voir aussi

Interview Kai Torla Cosplay

Bonjour Kai, pour bien commencer, est-ce que tu pourrais te présenter à nos lecteurs ? …