Breaking News

Interview Lx’Art – Photographe cosplay

  • Bonjour Lx’Art, pour bien commencer, est-ce que tu pourrais te présenter à nos lecteurs ?

Bonjour, je m’appelle donc Lx’art, je suis basé sur la région Lyonnaise. Ça fait maintenant un peu plus de deux ans que je me suis mis à la photo. Cette passion ne vient pas de nulle part, avant ça j’étais déjà passionné par « l’image » en général. J’ai fait des études dans l’audiovisuel,  et c’est ce qui m’a beaucoup aidé quand j’ai commencé la photo. J’avais déjà pas mal de notions techniques, déjà pris en main un appareil photo etc..

  • Casual, cosplay, alternatif tu touches à la photo sous plusieurs angles, mais qu’est-ce qui t’as fait commencer la photo, et plus particulièrement la photo cosplay ?

La réponse va être très simple parce que j’ai commencé avec la photo cosplay. Comme beaucoup de gens je pense, j’ai découvert le cosplay par le biais d’une amie, qui est ensuite devenu ma petite amie ce qui a eu comme effet d’être beaucoup plus régulièrement au contact de ce milieu. Elle m’a demandé de lui faire quelques photos et de fil en aiguille, moi qui aimait déjà « l’image », j’y ai trouvé un bon moyen de satisfaire ma curiosité et ma créativité.
J’ai toujours eu ce besoin de m’exprimer (artistiquement), depuis très jeune mais jusque là je n’avais pas réussi à trouver la chose qu’il me fallait, et par la force du hasard j’ai fini par trouver.

  • Quand on parcours ta galerie, on se rend vite compte que tu as différents styles de retouche. Peux-tu nous expliquer un peu ton cheminement artistique, de la prise de vue à la retouche ?

J’aurais tendance à séparer ma démarche en deux fonctionnements distinct (Que ce soit dans le cosplay ou les autres types de shooting).
D’un coté les shootings qui sont pensés « De A a Z », c’est à dire qu’avec le modèle, on a décidé de tel personnage/thème, dans tel lieu, avec tel accessoire et telle ambiance globale. Dans ce cas de figure, je sais déjà quelle retouche je ferai par la suite en prenant en référence plein d’autres images que j’ai pu trouver.

D’un autre coté les shootings « Yolo », qui sont mes préférés d’ailleurs. Dans ce cas, on va définir un thème. Mais je ne vais en aucun chercher à trop me gaver d’information autour de ce thème. Je me rend au shooting en me disant que ma capacité à être créatif et à me laisser surprendre par ce qui m’entoure ou ce que le modèle peut m’apporter, suffira largement à créer un résultat final viable. Et c’est souvent dans ce genre de cas que mon style de retouche peut changer.
Pour finir, ce qui peut aussi en partie expliquer le fait que j’ai différents styles de retouches, c’est le fait que je suis très curieux.

Je cherche souvent à expérimenter de nouveaux types de rendus, de nouveaux thèmes que je n’ai encore jamais abordé. Cela implique que je passe beaucoup de temps a regarder de nouveaux tutoriels, ou bien à discuter avec des maquilleuses pour appliquer certaines choses dans mes retouches.

Photographie : Lx’Art – Cosplayer : Myacosplay
  • On peut aussi voir que de temps en temps tu fais du photomontage. Où puises-tu ton inspiration ? As-tu des artistes qui t’influencent (fr ou étrangers) ?

Je pense qu’une grande part de mon inspiration vient du cinéma en général. Ce qui souvent me décide à faire des photomontages, c’est le fait de réussir à transporter des modèles dans un univers qui leur est cher. Mais également je dois l’avouer, ça me permet de me challenger et de me dire « Ok tu as tel niveau tu dois encore progresser », parce qu’un photomontage, de mon point de vue, c’est un résumé de nos capacités autant créatives que techniques.
Je suis assez peu de gens qui font des photomontages, mais si je dois en citer quelques uns je dirais « Warren Paquet », « Arthur Sayanoff » et « Max Asabin (asabinart) »

interview LX'Art photographie
Photographie : Lx’art – Cosplayer : Amas.zone & Nnyx cosplay
  • As-tu des “dreams” cosplay que tu aimerais shooter ou des personnes avec qui tu rêves de collaborer ?

Je serai tenté de dire non, j’ai un peu arrêté d’être « rêveur » sur long terme. Actuellement je serai plutôt du genre à me réveiller un matin en me disant « je dois faire ça », et à partir de ce moment là, oui je rêverai surement de mettre en application mon idée avec telle ou telle personne. Mais à ce moment précis, je ne pourrai vous citez personne.

  • On parle beaucoup de ton travail mais peu de ton matériel, tu es plus Nikkon ou Canon ? Et comment as-tu évolué sur ce plan-là ? 

Alors depuis le début 100% Canon, deux raisons à ça. Pendant mes études d’audiovisuel je manipulais du Canon, donc j’ai créé une habitude autour de ça. Et la deuxième raison c’est qu’au moment de l’achat de mon premier appareil, je souhaitais potentiellement m’en servir pour faire de la photo mais aussi de la vidéo, et Canon est un peu plus polyvalent, d’où mon choix.

Au niveau de l’évolution c’est un peu la question fâcheuse pour moi, c’est que ça a très peu évolué. J’ai commencé avec un Canon 70D et le fameux 50 mm 1.8 que tout le monde a. Depuis 1 an j’ai décidé de m’acheter un second objectif pour pouvoir varier un peu, j’ai donc acheter un 24 mm 2.8. Pour être honnête je sais que j’ai attendu la limite de mon boitier, ce qui est très frustrant. Donc je suis en train d’économiser pour le changer, j’ai quelques idées mais je ne me suis pas encore décidé.

  • Si on veut te rencontrer en convention ou te demander une séance photo en dehors, comment cela se passe-t-il ? Et surtout es-tu ouvert aux collaborations ? Si oui, comment s’organise et se déroule un shooting avec toi (lieu, démarche, retouche,preview…) ?

Pour les séances photos, soit vous pouvez venir me parler de votre envie lors d’une convention ou alors un petit message sur ma page Facebook ou Instagram. Alors je suis totalement ouvert aux collaborations, mais depuis 6 mois je dirai, je les sélectionne beaucoup. C’est à dire que votre projet doit me motiver, ce n’est pas forcement une question de niveau ou de « est ce qu’il/elle est connu » comme je peux l’entendre régulièrement. C’est plutôt « est-ce que ce projet va m’apporter quelque chose ? (Un challenge, un univers que j’aime etc..) » Parce que je me suis rendu compte avec le temps que j’étais particulièrement mauvais quand il s’agissait de travailler sur quelque chose qui ne colle pas à mes attentes. Donc il ne faut pas le prendre mal si je refuse certaines choses, c’est simplement que je n’y trouve pas ce que moi j’attends.

Pour l’organisation c’est assez simple. On se contacte on discute du thème, je prends généralement quelques jours pour trouver des idées et un lieu, je recontacte la personne pour lui proposer et on décide d’une date. Pendant le shooting, j’essaie d’échanger au maximum avec le modèle pour savoir ce qui lui plait, et lui montrant le retour de ce qu’on fait. Cela me permet par la suite de choisir un juste milieu entre ce que le modèle aime et ce que moi j’aime dans les photos à retoucher. J’envoie ensuite le résultat du shooting et je demande très régulièrement un retour honnête de ce que pense le modèle sur ce résultat et en fonction ça m’arrive de retravailler les photos.

Photographie : Lx’art – Cosplayer : Jazzy cosplay
  • Quel a été ton meilleur moment depuis que tu as commencé la photo cosplay ? As-tu une anecdote de shooting à nous partager ?

Le meilleur moment que j’ai vécu dans la photo cosplay, je pense que ça a été quand j’ai pu réaliser un des seuls « rêves à long terme » que j’ai eu dans ce domaine.
Peu de temps après avoir commencé la photo cosplay, je suis tombé sur le compte d’une photographe Parisienne qui s’appelle Aeon Cosplay et elle avait un cosplay de Kida (du dessin animé l’Atlantide), et ce jour la je me suis dis : « Un jour quand j’aurais vraiment progressé, je veux faire un shooting avec elle ».

Plus d’un an s’est écoulé et j’avais gardé cette idée dans un coin de ma tête, et une fois de plus le hasard a bien fait les choses. Je me trouvais à Bordeaux pour une convention et fêter l’anniversaire de deux amis et Aeon était également invitée mais je ne le savais pas. Et durant la convention je l’ai reconnu au loin, bien évidemment ma première réaction à été « Oh mon dieu elle est là » mais aussi « Tu ne dois pas laisser cette chance passer », je lui ai demandé quelques photos pour amorcer un premier contact puis le courant est bien passé, on a continué à parler durant l’anniversaire le soir. Je lui ai expliqué tout ce que je viens de vous expliquer. Et quelques mois plus tard j’étais à Paris en train de faire le shooting de mes rêves avec un groupe Atlantide (Milo, Vincento et Kida), et j’ai réussi le photomontage que j’avais en tête depuis le début. Cerise sur le gâteau ça à été la plus grosse réussite d’une photo que j’ai posté.

Photographie : Lx’Art – Cosplayers : Aëon Cosplay & Piiks Cosplay

  • Si tu pouvais donner un conseil, que ça soit aux cosplayers comme aux photographes qui souhaitent se lancer, quel serait-il ?

Ça risque d’être un peu bateau, mais n’ayez pas peur. Foncez. Essayez des choses, au pire vous ne serez pas satisfait du résultat, ce n’est pas très grave. Ça vous poussera à vous améliorer. Vous ne pouvez pas savoir ce que vous allez vivre avant de le faire donc vraiment il ne faut pas hésiter.

Vous pouvez retrouver Lx’Art sur :
Facebook
Instagram

Voir aussi

customisation chaussure

Le Monde de Julien : un artiste passionné

Vous avez probablement déjà vu passer plusieurs paires de chaussures customisées à l’effigie de personnages …