Breaking News
Accueil / Critiques / Gear.Club Unlimited 2 Porsche Edition

Gear.Club Unlimited 2 Porsche Edition

Tout semble rouler pour le mieux chez la licence automobile d’Eden Games et Microids, puisque son pour le moment second épisode sur Nintendo Switch, s’octroie une édition rehaussée. Avec la présence en force de la marque que vous aurez devinée à la lecture de son nom : Gear.Club Unlimited 2 Porsche Edition.

Un Gear.Club surboosté

C’est un jeu passé par la case tuning/kustomorphose qui déboule à vive allure, tant il gonfle son attirail. Justement dans un premier temps, faisons le tour des ajouts de Gear.Club Unlimited 2 Porsche Edition. Point éminemment important si par ailleurs vous possédez justement le Gear.Club Unlimited 2 de base. La nouvelle version vient en effet avec celui-ci, mais également ses contenus additionnels, disponibles depuis en téléchargement. Par conséquent, si vous ne souhaitez pas en passer par l’achat du nouveau jeu, vous pouvez tout autant acquérir les DLC via l’eShop, afin de compléter votre logiciel originel. Y compris la partie sur Porsche, en prenant l’intégralité grâce au bundle Porsche Edition Pack. Qui nous délivre en sus de nouvelles Porsche (718 Type 982 Cayman, GT4, 911 Type 992 Carrera et 911 Turbo Type 930) une campagne “ Porsche Series ” & un championnat saisonnier, qui apportent beaucoup à la profondeur de l’expérience.

On ne se sent au moins pas forcé(e)s à prendre le nouveau jeu, étant donné que l’on peut tout retrouver en dématérialisé. Un choix appréciable. En revanche si vous n’en détenez pas d’exemplaire, autant foncer tout de go, si le jeu vous intéresse bien sûr, vers la sortie physique de Gear.Club Unlimited 2 Porsche Edition. Évitant de remplir la carte SD de la Switch. Pour que vous sachiez où vous mettriez éventuellement les pieds, voici la liste détaillée des contenus téléchargeables. Directement inclus dans la nouvelle cartouche :

  • Pack Arrows
    • Ford Mustang GT 2015 Police
    • Alfa Romeo 8C Competizione Ahoy
    • Jaguar F-Type R Elite GTS
    • Planche de stickers “Arrows”
  • Pack Checker
    • BMW M4 Coupe Wave
    • Dodge Challenger Menthol Green
    • Lotus Exige S English Racing
    • Planche de stickers “Checker”
  • Pack Hazard
    • Dodge Challenger Sheriff
    • BMW Z4 Rodster Red Camo
    • Mercedes-AMG C 63 S Coupé Paint Stroke
    • Planche de stickers “Hazard”
  • Pack Wings
    • BMW M4 Coupé Loyal 1
    • Dodge Challenger Ignition
    • Alfa Romeo 8C Competizione Ottanta
    • Planche de stickers “Wings”
  • Pack Gratuit
    • Dodge Challenger Shark Fin
    • Ford Mustang GT 2015 GT 300

Le châssis entre 2 chaises

Maintenant que vous connaissez une bonne partie des bolides que vous conduirez & affronterez, reste à savoir de quelle manière. Globalement, Gear.Club Unlimited 2 Porsche Edition se situe dans l’approche la plus courante des jeux de course. En l’occurrence, un mix de réalisme & d’arcade. Car l’on ne fait pas n’importe quoi, l’on ne part pas dans le décor impunément, les caractéristiques des engins sont crédibles dans leur retranscription sur les pistes… Et bien évidemment, il en va de même dans notre appréhension de la route, qui nécessite de savoir doser accélération, freinage, virage anticipé… Néanmoins le tout sans être poussé à l’extrême, loin de là. L’on reste dans un plaisir immédiat, mais avec une importante marge de progression. Où les contraintes ne sont pas autant détaillées qu’une simulation se calquant sur une conduite dans la véritable vie.

Toutefois l’on nous délivrera une large quantité de détails ajustables à sa guise, dans un peu tous les domaines de ses bagnoles. Accentuant encore plus la crédibilité de l’expérience, puisque selon nos réglages les changements se ressentent vraiment. Et influeront ainsi clairement nos efforts durant les courses. Sans omettre que l’on a aussi l’occasion de modifier son esthétisme. Un atout indispensable chez nous, mais loin d’être proposé dans tous les JV du genre. Par conséquent, l’on passe pas mal de temps à chercher nos préférences, surtout mécaniques, ce qui fonctionne le mieux sur tel tracé… Variant nos occupations, tout en sachant qu’un réel impact en découle.

Notamment pour le mode carrière, consistant & sur lequel l’on passera le plus clair de son temps en solo. De nombreux environnements très différents, des objectifs qui le sont tout autant & la carotte des prix, permettent de constamment susciter l’envie. Mais bien entendu, le plaisir sera tout autre à plusieurs. La raison pour laquelle l’on s’entraine ! En vue de terrasser tout le monde en ligne & en local. Et à propos de ce dernier, excellente mention puisque Gear.Club Unlimited 2 Porsche Edition permet d’évoluer jusqu’à 4, en écran partagé. Une denrée si rare aujourd’hui, que l’on ne peut que la souligner tant on l’adore & la réclame continuellement.

Gears of Car

S’employer non pas sous le porche mais dans son garage est important, tant l’on s’y affairera dans l’objectif de monter un club au top. Qui parcourra les décors particulièrement variés de Gear.Club Unlimited 2 Porsche Edition. Là aussi une spécificité que l’on souligne fréquemment chez les simulations de course : l’on n’a que faire de la qualité visuelle des décors sur les côtés, puisque l’on n’est pas au sein d’une simulation de balades. Car si l’essentiel reste la qualité du jeu, de la conduite… même au niveau des graphismes, hormis les véhicules l’on n’a pas besoin de grand-chose.

Juste d’un minimum syndical en ce qui concerne la partie sur laquelle l’on roule, l’horizon… Et sur ces aspects, le jeu réalise un très bon boulot, notamment grâce à la modélisation des voitures. Tandis que si vraiment vous désirez regarder les alentours, déjà vous perdrez, mais là effectivement on baisse d’un cran visuellement, sans devenir laid non plus. Ce qui n’impacte en rien le jeu & évite de le rendre trop gourmand. Ce que l’on préfère, afin de bénéficier d’une meilleure fluidité en route.

Avec son contenu toutes options, Gear.Club Unlimited 2 Porsche Edition a de quoi faire craquer les féru(e)s de racing, n’ayant pas acquis l’édition classique. Tant la richesse est là sur tous les points. Tout en conservant sa grande force, car quasiment devenue une originalité : le multi local à 4 en écran partagé, offrant un immense plaisir !

Inod

Développeur : Eden Games
Éditeur : Microids
Genre : Course
Support : Nintendo Switch

Voir aussi

Père Fouettard Corporation #3

Pas de Marie-Noëlle, ni de Jean-Balthazar dans Père Fouettard Corporation #3 (Kurokawa) d’Hikaru Nakamura. Un …