Breaking News
Accueil / Critiques / FutureGrind

FutureGrind

Parti d’un projet datant de 2014, FutureGrind a bien franchi les étapes depuis. Milkbag Games visait apparemment l’avenir, comme l’identité même du logiciel le démontre.

Un jeu explosif

FutureGrind a beau fleurer bon le jeu sportif à l’identité arcade, avec plaisir direct, il n’en omet pas d’inclure un scénario. On y incarne un pilote de moto futuriste, avec le besoin de monter en grade durant sa carrière. Plus l’on performera durant les compétitions, plus l’on s’attirera les préférences d’un sponsor. Mais si vous croyez qu’à partir de là il s’agira d’une classique recherche de partenaires, comme dans la plupart des simulations de course, détrompez vous. Rien n’est dû au hasard. Et c’est plutôt ce sponsor qui est en quête de votre propre personne. En vue d’un but qui n’est peut-être pas simplement celui de se faire de la publicité grâce à vous.

On se fait un rail ?

Tout comme le sport de dopage à 2 roues que l’on connait dans la réalité, FutureGrind propose de se taper des rails. Plus exactement des rails de différentes couleurs. Et pour ne pas littéralement exploser, il faudra tourner sa monture dans les airs, afin de faire correspondre la roue qui passera dessus. Si vous vous plantez de coloris, comme vous le savez désormais : vous exploserez !

Une approche qui offre un habile mix avec la nécessité de rejoindre la ligne d’arrivée au plus vite. Tout en devant rivaliser d’adresse, sous peine d’être instantanément éclaté en plein vol. Ou plus précisément pile sur une ligne non idoine. Pour ce faire, l’on aura l’occasion d’exécuter de multiples mouvements, aussi spectaculaire, que primordiaux afin de s’en sortir. Ce à quoi s’ajoute l’option de s’accrocher au plafond, fortement utile pour éviter de tomber sur un support qui nous éparpillera façon puzzle.

Réussir à survivre s’avère une chose, mais elle n’est pas la seule requête de FutureGrind. Les acrobaties sont également au menu & loin d’être accessoires. Divers véhicules sont à débloquer & pour les acquérir, il s’agira de s’attirer les faveurs des partenaires. Et pour cela, effectuer des figures toutes plus impressionnantes les unes que les autres est la clé. De quoi également permettre de s’engouffrer dans le mode score attack, très accrocheur, puisque l’on relance continuellement une partie.

Fluocipède

L’ambiance futuro-psychédélique de FutureGrind est accentuée par la bande-son signée Bignic. De l’électro qui intensifie le dynamisme. Son rythme de douce folie & entêtant, peut également renforcer la sensation de stress à force de multiples tentatives. L’univers visuel est tout aussi dément, avec des coloris flashies poussés à fond. Au travers de plateformes elles fluorescentes et en fusion, pour ressortir d’autant plus. Au-delà de cette approche & sa colorimétrie, le jeu délivre une patte graphique très originale. Les motos changent de celles que l’on utilise dans la vie réelle, même si l’on retrouve une certaine identité. Soit un mix sympathique à découvrir. Le design des niveaux est encore plus craqué, dans le bon sens du terme. On apprécie énormément découvrir ces environnements, tant au niveau visuel, que ludique.

Entre sa réflexion & son côté spectaculaire, FutureGrind délivre un cocktail aussi coloré que son atmosphère graphique. Ambiance pétaradante, mais à la jouabilité pleine de finesse, voici une expérience emplie de contrastes.

Inod

Développeur : Milkbag Games
Éditeur : Milkbag Games
Genres : Course/adresse
Supports : PlayStation 4, PC & Switch

Voir aussi

Pokémon Épée et Pokémon Bouclier le 15 novembre 2019

Les révélations furent nombreuses lors du Pokémon Direct. Avec de nouveaux éléments de jeu, des …