Breaking News
Accueil / Critiques / FIFA 20

FIFA 20

On a déjà scoré avec Madden NFL 20 & NHL 20, si bien que l’on espère pouvoir concrétiser avec un joli coup du chapeau, par l’intermédiaire de FIFA 20. Ce dernier qui a décidé de nous apporter de la nouveauté, en sortant des gazons battus.

Un FIFA à la rue ?

Tout comme NBA Live 19 nous le démontrait en jouant la carte du playground en plus de la salle. Ce que NHL corroborait avec ses affrontements en patinoires extérieures en duel ou 3 contre 3, la tendance n’est plus à proposer une simulation et son pendant arcade, plus ou moins déjanté. D’ailleurs, plus d’énormes jeux sportifs à l’identité arcade tout court. Et par conséquent, plus de FIFA Street par exemple. Licence qui pourtant a su marquer. Si bien qu’elle conserve une certaine aura. Notamment grâce à un FIFA Street 2, énorme sur consoles de salon. Bonne nouvelle, FIFA 20 nous permet de replonger dans cet univers, grâce à son mode Volta. Attention, non disponible sur Switch.

Celui-ci se consacre au foot de rue, avec tout ce que cela comprend dans l’imaginaire du grand public. Que FS2 retranscrivait pleinement, avec une certaine ambiance tout autour du terrain. Mais surtout, un jeu qui développe la technique. On s’éclate ainsi à enchainer les grigris. Jouer encore plus vite et collectif que d’habitude. Alors que pour notre part même sur le grand terrain et à 11 on l’est extrêmement (#jeuàlanantaise), donc imaginez le plaisir. On enfile les petits ponts comme des perles, effectue des passes en l’air continuellement afin de tenter des reprises acrobatiques pour inscrire des buts de plus en plus dantesques…

Parmi la palette technique de ce pan street football & futsal de FIFA 20, l’on apprécie beaucoup le système des tirs. Identiques à celui des autres modes, mais avec les cages réduites. Le coup de main est à prendre, puisque l’on débute en ratant complètement .Si bien que l’on ne s’est pas gêné pour marquer les premières fois en fonçant dans les buts avec le ballon. Notons que Volta facilite les gestes techniques, mais en restant crédible. La jouabilité correspondant à celle de la pratique à 11 du même jeu, plutôt que de partir vers quelque chose d’irréaliste.

Cependant ce mode n’est pas qu’une variante footballistique. On nous y délivre une véritable vie Volta, en faisant progresser notre footeux de A à Z. En débutant sur des aires de fortune, puis progressivement l’on traversera des lieux tous plus différents les uns que les autres. Avec notamment du foot en salle. Qui nous fait davantage plaisir encore, tant il nous renvoie aux affrontements en salle découverts sur FIFA 97 et disparus depuis un moment désormais. Tout comme sur FIFA Street, il s’avère également essentiel de recruter des personnages croisés, en vue de fonder la meilleure équipe. Histoire de cartonner dans la partie Tournée, qui nous offrira de nouveau défis.

Tandis que si vous jouez en ligne, vous y trouverez une véritable alternative aux oppositions à 11. Le potentiel est là & l’on espère que la communauté suivra. Peut-être même qu’elle attirera de nombreuses personnes qui n’allaient pas ou peu en ligne, à notre instar. Le charme opère sur nous et la différence s’avérant claire, cela devrait en impacter beaucoup d’autres.

Le vrai football

Après 3 saisons où l’Aventure d’Alex Hunter et compagnie, avec une préférence pour Kim Hunter nous concernant, EA Sports dit au revoir pour le moment à ce type d’expérience. Volta prend néanmoins allégrement sa place, en proposant également une mise en scène, une personnalisation, une montée des échelons… Et FIFA 20 prolonge la partie scénarisée, avec un impact visuel immédiat via des passages animés et des échanges, également au sein du mode Carrière. Tant entre entraineur et athlètes, qu’avec les médias. On se plonge avec davantage d’envie dans ce mode, tant l’aspect gestion est amplement plus poussé grâce aux nombreuses interactions inclues.

Ce mode s’approfondit aussi par les relations à entretenir sur & hors du terrain. Celles-ci qui s’amalgament au temps de jeu des sportifs, leur réussite… Ils ne progressent pas par miracle non plus. Il s’agira par conséquent de savoir mener à la baguette son groupe si l’on désire en tirer le meilleur, voir des espoirs confirmer leur potentiel… FIFA 20 fait clairement franchir un cap à la Carrière, si bien que l’on y passe énormément de temps.

Et l’on n’omettra pas le grand plus de FIFA depuis plusieurs saisons. La présence du vrai football : les féminines. Avec notamment ici 14 sélections nationales. Espérons une ample avancée sur ce point lors du prochain volet.

FUT toujours

L’autre mode attendu par un large public est bien entendu le FIFA Ultimate Team. Sur ce point, Electronic Arts pense sûrement avoir trouvé une bonne formule, ce que confirment les résultats de FIFA 19, puisque peu de choses bougent. Toutefois pour ses accros, FUT proposera un espace plus conséquent, avec une personnalisation plus ouverte pour tout l’enrobage de son club. Tandis que dans le stade, vous aurez droit à davantage de défis pour relancer constamment l’intérêt. Mais comme chaque année, tout dépend de votre accroche avec les mécaniques de FUT & principalement ses joueurs à gagner.

Concrètement niveau footballistique, FIFA 20 correspond à la tendance du ballon pied actuel, chez les hommes, à savoir : passer par les côtés avec des joueurs supersoniques. Et généralement peu portés sur les tâches défensives. Mais cet aspect de travail pour l’équipe peut bien sûr changer en fonction de vos envies. Néanmoins foncer à toute berzingue avec des latéraux qui s’avèrent des ailiers bis, comme IRL, plus les ailiers de base, reste la manière classique & efficace d’aborder le jeu. Tant pour repiquer, que pour manger la craie & profiter des multiples genres de centres. Lors des différentes réceptions & reprises de ceux-ci, l’on constate une variété intéressante & réaliste des animations. Le meilleur avant-centre du monde actuellement, Olivier Giroud, a par exemple marqué un superbe but en lançant en avant une jambe, tout en restant debout avec la seconde, qui a su nous subjuguer de crédibilité.

En proposant une importante nouveauté au travers de Volta et en approfondissant la carrière, FIFA gagne en intérêt, tant il s’agit de modes qui changent profondément des oppositions classiques pour le premier. Tandis que le second apporte des répercussions & un enrobage qui bouleversent également la donne.

Inod

Développeurs : EA Roumanie & EA Vancouver
Éditeur :
Electronic Arts
Genre : Sport
Supports : PlayStation 4, Xbox One, PC
et Nintendo Switch

Voir aussi

Punto

En apercevant les images, vous imaginez sûrement que Bernhard Weber a sorti un jeu de …

Laisser un commentaire