Breaking News
Accueil / Culture japonaise / Fêtons la musique avec Happa-tai et son titre “YATTA!”

Fêtons la musique avec Happa-tai et son titre “YATTA!”

Le 21 juin, c’est la fête de la musique en France, mais aussi partout dans le monde. C’est l’occasion de célébrer l’arrivée de l’été de façon joviale et originale. Les chansons parodiques sont légions dans notre pays, cependant le Japon n’est pas en reste. Voilà pourquoi aujourd’hui, nous vous invitons à découvrir un titre simple, rigolo, et qui rend hommage au Yatta!-Fanzine avec brio. À moins que ce ne soit totalement involontaire, qui sait ?

Tous en tenue d’Adam

Le titre que nous voyons aujourd’hui date. C’est indéniable, pourtant, malgré un côté humoristique, cette chanson est plus sérieuse que ce que l’on en pense. Les Happa-tai sont des comiques Japonais, qui étaient célèbres dans leur pays au début du XXIème siècle. Portant le nom de Green Leaves à l’international, ce groupe se compose de NANBARA Kiyotaka, NAGURA Jun, TAIZO Harada, HORUICHI Ken, OUCHI Noboru et OKI Jun.

Tous décidèrent au printemps 2001 de sortir un titre afin de se moquer gentiment de l’optimiste aveugle du gouvernement Japonais. Cette année-là, le Japon connaît une crise économique, après le faste des années 90, le virage des années 2000 est quelque peu délicat pour l’archipel. Pourtant, les dirigeants se voilèrent la face en pensant que tout allait bien. Ce qui inspira aux comiques l’idée de ce groupe, où ils sont presque nus (juste vêtus d’une feuille verte), mais tout de même confiants en l’avenir. Ils n’ont plus rien mais conservent leur jovialité.

Au passage, pourquoi ne pas écorner la culture japonaise. Ceci en parodiant les boys band, pas encore nommés Johnny’s, et en jouant sur les clichés des clips. On n’en retrouve pas autant que chez OKAZAKI Taiiku dans “MUSIC VIDEO“. Pourtant les cerisiers fleuris, la chorégraphie, tout comme le refrain, faciles à retenir, les effets spéciaux exagérés, tout est propice à la parodie. Et cela est fait avec un talent indéniable. Ce qui fît croire à certaines personnes en Occident que le groupe était sérieux. Surtout que le single fut un vrai succès.

Ève lève-toi

Vous constaterez que le clip est effectivement d’une qualité vidéo discutable. C’était l’époque du 4/3, des tubes cathodiques, sans Haute Définition, et surtout de l’inexistence de YouTube. Pourtant, et malgré une seconde lecture plus triste que ce que laisse paraître les paroles, on ne peut s’empêcher de trouver cette chanson entraînante. Le refrain vous restera en tête un sacré moment après l’avoir entendu. On pensera forcément au Top Boys ou les Nous-ç-Nous, qui avaient eux aussi parodié la mode des groupes de garçons, au moins 3 ans plus tôt. Si en France nous n’avons jamais eu de satyre du gouvernement, nous reconnaîtrons tout de même certains clichés. Foule en délire (essentiellement féminine), refrain efficace, chorégraphie facile à reproduire, on y verra même le célèbre “YMCA” des Village People à travers le G-R-2E-N Leaves.

Le titre reste plus que jamais d’actualité, nous pouvons même prendre son optimiste pour oublier la morosité mondiale. Si au début, c’était pour se moquer de la vision un peu trop naïve des politiques Japonais, nous constatons que ce titre offre une énergie communicative. Nous poussant à notre tour, à croire en notre futur. Il faut évidemment prendre cette chanson pour ce qu’elle est, à savoir une parodie, très bien conçue et efficace en tous points. Finalement son tort aura été de sortir à une époque où Internet et les “mêmes” n’offraient pas rapidement une vision mondiale. Il y a fort à parier que cette chanson aurait pu avoir une reconnaissance similaire au “Gangnam Style” du Sud-coréen PSY. Venez découvrir ce titre jovial, avec le clip sous-titré en anglais, qui vous fera sourire voire éclater de rire.

Source : Chaîne YouTube “tntuof”

Voir aussi

Discovery 06 : “FAKE IT” – Perfume

Après la collecte de bonbons d’hier soir, quoi de mieux qu’un peu d’exercice devant un …