Breaking News
Accueil / Animes / Fate Grand Order – Absolute Demon Front Babylonia

Fate Grand Order – Absolute Demon Front Babylonia

Fate Grand Order BabyloniaFate Grand Order Babylonia pour faire plus court, est disponible sur le site de streaming Wakanim pour ceux qui ne le savaient pas encore.

L’anime a été réalisé par CloverWorks et a commencé à être diffusé le 5 octobre 2019.

Et avant de commencer la chronique, laissez-moi vous rafraîchir la mémoire avec un petit synopsis :

2017 après J.C. Ultime ère de magie. L’homme a créé la société, mais ce sont les mages qui ont compris le monde. La magie du passé ne peut être expliquée par la science, mais les technologies du futur ne peuvent être répliquées par la magie. Chaldea rassemble chercheurs et universitaires issus des milieux magique et scientifique au sein de l’Organisation pour la préservation de la logique humaine. Leur mission : préserver la civilisation humaine.

Mais leurs calculs ont prédit que l’humanité s’éteindrait en 2019. En cause, les « domaines qui ne peuvent être observés », des anomalies apparues à différentes périodes de l’histoire passée, des « singularités ».

Ritsuka Fujimaru, le seul Master restant à Chaldea, ainsi que le demi-Servant Mash Kyrielight sont intervenus au sein de ces Singularités. Leur mission, le Grand Order : résorber ou détruire ces singularités, et empêcher la fin de l’humanité. Une septième singularité a été découverte en Mésopotamie en l’an 2655 avant J.C.

La terre d’Uruk, gouvernée par le roi sage Gilgamesh de retour d’un voyage en quête d’immortalité, coulait des jours fastes et prospères jusqu’à l’apparition de trois déesses et d’innombrables Bêtes Démoniaques qui l’amenèrent au bord de l’annihilation. Grâce au « Rayshift », une méthode permettant de voyager dans le passé, Fujimaru et Mash arrivent sur la terre d’Uruk, y découvrent la ville fortifiée ainsi que le Front Démoniaque Absolu : l’ultime rempart de l’humanité contre les Bêtes Démoniaques. Citoyens d’Uruk, soldats et Servants continuent à vivre malgré la menace, se battant pour leur avenir. Les Divinités et les Bêtes Démoniaques lancent leur assaut, auquel l’humanité s’oppose…

Nous entrons dans l’ère fatidique où humains et dieux se sont séparés. Après avoir traversé six premières singularités, Fujimaru et Mash s’engagent dans leur toute dernière bataille.

Une histoire parfaitement dirigée

L’histoire en elle-même n’est pas forcément inédite pour les joueurs de l’application mobile FGO car ils ont repris à la perfection celle narrée dans le jeu. Avec des petits suppléments tout à fait les bienvenus sur le passé de Gilgamesh et Enkidu. Rien d’exceptionnellement inédit pour les fans des personnages et de leur histoire mais, les passages ont été adaptés en animation et sont parsemés dans l’adaptation à des moments-clés et permettent une immersion encore plus forte dans cette série qui permet de faire découvrir des facettes de certains personnages, pas forcément aimés lors des premières adaptations (Ex. Gilgamesh), dont les gens ne se doutaient pas.

Pour les gens qui n’ont jamais regardé, ni les autres adaptations de la franchise, ni joué aux jeux, pas de problème ! Vous pouvez visionner cette nouvelle série sans vraiment avoir besoin de connaître le reste : des petits rappels concernant des informations importantes à l’histoire sont posés à droite à gauche au moment opportun afin de vous permettre de tout comprendre. N’hésitez donc pas à regarder cette série.

Un graphisme particulièrement intéressant

L’adaptation nous offre de magnifique paysages, que ce soit du désert, d’une jungle, du ciel étoilé, de la mer ou encore de la sublime ville d’Uruk. Tous les paysages sauront vous éblouir par leur graphisme détaillé. Même si certaines choses telles que le ciel étoilé, sont souvent utilisés dans la série, on ne s’en lasse pas tellement c’est sublime.

En dehors des paysages, les personnages sont également très bien réalisés. Bien évidemment, les plans éloignés ne leur font pas hommage, comme dans la plupart des séries animées mais tous les plans rapprochés ou portraits sont très bien détaillés, autant au niveau des visages que des tenues. Une belle palette d’expression est également offerte pour chacun des personnages et dans le cas de Gilgamesh et Enkidu, cela donne un aspect encore plus profond à leur relation passé.

Concernant l’animation lors des combats qui, rappelons-le, sont très présents. Même si les personnages sont moins détaillés, les scènes n’en sont pas moins exceptionnellement bien réalisées : la dynamique est présente et les mouvements fluides. Chaque combat vous accroche à votre écran jusqu’à la fin, sans savoir qui va gagner lors des combats importants.

Une bande sonore nostalgique

Pour les joueurs du jeu, la bande son vous rappellera certaines musiques du jeu. En effet, l’adaptation animée a gardé certaines musiques du jeu pour coller encore plus à ce dernier. Même si cela peut paraître un peu étrange par moment, on s’y fait vite. Pour les gens qui ne jouent pas, uniquement de la nouveauté pour vous !

Pour le reste des musiques, vous aurez le droit, comme à l’habitude, à des musiques épiques lors des combats, des musiques tristes ou calmes lors des flash-back ou moments fatidiques et pour finir, des musiques très « vie de tous les jours » pour les moments de repos. De quoi bien s’immerger dans la série grâce au fond musical.

Une série qui a du potentiel !

Pour finir, je dirai donc que cette adaptation de Fate Grand Order Babylonia a un gros potentiel au vu de la saison 1 !

Si vous n’avez toujours pas commencé la série ou si vous hésitiez à la regarder, je vous la recommande fortement et je vous encourage même à la recommander à vos connaissances si vous l’appréciez ou si vous pensez que ces personnes seraient attirés par la série.

Je vous laisse avec un petit trailer et l’openning de l’anime ~

Voir aussi

Tensei Shitara Slime Datta Ken saison 2

Une saison 2 pour l’anime Tensei Shitara Slime Datta Ken

Une saison 2 pour l’anime Tensei Shitara Slime Datta Ken Bonne nouvelle pour les fans, …