Breaking News
Accueil / Goodies / Critiques / EPIC CHRISTMAS – La NihonBox de Décembre 2019

EPIC CHRISTMAS – La NihonBox de Décembre 2019

Une fois n’est pas coutume, la NihonBox nouvelle est en avance. L’équipe de la grosse boîte rouge a eu la bonne idée d’anticiper les livraisons, ceci afin de nous assurer un EPIC CHRISTMAS.

Travaux manuels

Ce qui devient coutumier par contre, c’est le nombre d’articles proposé. Six. Une constante basse, mais quand on voit les objets proposés, on ne peut pas trop râler. Quoique, la baisse de ce nombre semble impacter les produits “Made In Japan“. Pour ce mois-ci nous n’en dénombrons qu’un seul.

Comme vous le savez peut-être, 2020 marquera l’année du Rat de Métal dans l’astrologie chinoise. Voilà qui explique cette souris de porcelaine offerte. Celle-ci porte un kozuchi, symbole de la richesse dans les contes japonais comme l’indique le fascicule de la NihonBox. À vous d’assembler les 4 parties de la scène, afin de rendre hommage au premier signe du zodiaque chinois.

Ceci vous fera la main pour l’objet suivant. Les Nanoblocks portent bien leur nom. Vous reconnaîtrez une inspiration danoise, mais en nettement plus petit (d’où le nano). À assembler, c’est fastidieux. Mais le résultat est joli. Mieux, vous pourrez vous en servir de porte-clés en collant un crochet spécial.

Vous aurez reconnu Evoli, mais sachez que le Pokémon obtenu était aléatoire parmi Pikachu, Bulbizarre, Dracofeu, Carapuce ou le nôtre. Vous constaterez que nous avons eu un petit souci de sticker avec son oreille gauche, ce qui n’ôte en rien la beauté de l’objet. Évidemment, il est fortement déconseillé de le laisser à portée des enfants, certes les pièces sont minuscules, donc le risque d’étouffement est moindre que chez la célèbre marque suscitée, mais nous vous déconseillons tout de même de prendre ce risque-là.

Courses

Une grande première est présente ici. “Ranma 1/2” est pour la première fois représenté, avec un sac en coton (ou tote bag) de toute beauté. Le manga de TAKAHASHI Rumiko offre une magnifique illustration avec Ranma sous ses deux formes. Un objet que l’on préférera exposer en décoration, plutôt que de s’en servir au quotidien.

Après, si vous comptiez vous en servir pour aller chercher des friandises pour le quatre heure, pas la peine de sortir. Dans un sublime sachet en papier vous trouverez de quoi vous sustenter. Snack Pokémon de Noël, au goût (trop) prononcé de chocolat, le Mochi Taro, snack plus léger au riz, Roll Cake à la fraise (très bon au passage). Mais aussi un Fugashi de Noël (snack de sucre noir léger comme l’air), un mini Dorayaki nature ressemblant aux pancakes industriels et enfin un Umaibo de Noël au goût soupe de maïs, reconnaissez qu’il a de quoi faire.

Bon, en toute franchise cela reste des snacks industriels, aux goûts chimiques, mais le Roll Cake à la fraise est très bon, tout comme le Mochi Taro et le Fugashi qui sont légers. Le reste sera en fonction des goûts. Mention “goût surprenant et pas top” à l’Umaibo, très salé en plus, qui était déjà présent l’an dernier dans la NihonBox.

Last but not least

Alors que nous avons vu pas mal d’articles intéressants, voilà les deux derniers. Cette fois-ci le Potekoro ne volera pas la vedette au gros article du mois (contrairement à Novembre 2019). Voilà Saitama de “One Punch Man” en version mini peluche rigolote, qui viendra s’assembler sur les autres déjà en notre possession. C’est toujours un plaisir d’avoir d’aussi jolis objets, surtout avec des licences aussi fortes.

Mais voilà le gros morceau de ce mois-ci. Si il nous arrive souvent de pester contre le peu de présence de personnages masculins, la parité semble revenir. Nous avons aussi l’habitude de râler concernant les objets aléatoires, cette fois encore nous estimons avoir eu de la chance. Car oui, les 4 figurines plausibles de “My Hero Academia!” semblent jolies. Mais oui, la plus belle et impressionnante reste celle que nous avons obtenue. Shojo Todoroki est dans une posture offensive spectaculaire, qui rend la figurine magnifique.

Après un bref assemblage, la crainte que le “pied” ne vienne enlaidir le tout disparaît devant le charisme du personnage. Tout comme la puissance de son coup de pied à venir, ou bien le détail incroyable présent ici. Reconnaissez que Shoto en jette plus ainsi que sur la seconde possibilité des NihonBox de Décembre 2019. Car le personnage du manga de HORIKOSHI Kôhei a droit à deux variantes ici. Tandis que les autres possibilités étaient Aijiro Kirishima ou le héros Izuku Midoriya (qui avait droit, lui aussi, à une posture dynamique). Bref, une belle figurine qui vient conclure cette jolie année 2019.

Bonne fin d’année 2019

Certes, on retrouve les quelques défauts présents depuis plusieurs mois. Comme le nombre d’article bas, la faute à l’absence des Gachapon, ainsi que la faible quantité de produit “Made in Japan”. Cependant, reconnaissons que mois après mois, la qualité ne faiblit pas, ou alors très peu (voir notre article concernant celle de Juillet 2019). Du coup, c’est avec plaisir et impatience que nous attendons la grosse boîte rouge de Janvier 2020. L’équipe de la NihonBox a encore plein de surprise à nous réserver, surtout que les licences s’ouvrent aux anciens personnages, pour notre plus grand bonheur.

Si vous aussi vous voulez tenter l’aventure NihonBox, vous pouvez vous abonnez très simplement à l’adresse suivante : https://www.nihonbox.com/

Voir aussi

Mutants

Basée sur le jeu vidéo pour mobiles, Mutants: Genetic Gladiators, une version jeu de société …