Breaking News
Accueil / Mangas / Critiques / En Scène ! #13

En Scène ! #13

Le ballet des sorties Kurokawa continue, avec l’entrechat de Cuvie, qui nous présente la suite de sa série de danse, En Scène ! #13.

Tout le monde n’a plus qu’à l’esprit & en bouche le Youth America Grand Prix. Le YAGP pour les intimes, qui n’est absolument une copie d’un yogourt à boire dans lequel il ne faudrait pas cracher. En revanche, les jeunes protagonistes d’En Scène ! #13 cravacheront, voire cracheront leurs poumons, en vue d’être au top pour chaque étape de cette compétition. Avec en vue une prestation au New York City Ballet. L’écrémage est déjà très marquant avant d’en arriver là. Ne laissant que le haut du panier, à un instant T, pour pouvoir y figurer. Et éventuellement se faire repérer. Encore faudra-t-il là aussi être au firmament de ses capacités. Voire plus, afin de briller davantage que la concurrence, à ce moment précis.

Élément essentiel au cours d’En Scène ! #13. Car si des personnages acquièrent une certaine réputation, encore faudra-t-il savoir le démontrer à chaque instant clé. Mais aussi réussir à partager son plaisir, raconter une histoire et non banalement effectuer un geste… Une puissance de transmission spécifique à l’art de la danse. Une qualité justement complexe à adopter pour Akito. Dont l’éducation le rend moins prompt à montrer ses émotions en public. Ceci malgré ses indéniables qualités de danseur. La barrière de la langue s’avère également parfois matière à discussion, à l’instar de la cocasse situation au début du manga. L’humour sachant se glisser ce milieu.

Ce qui entraînera des décisions à prendre, mais il n’est pas le seul dans ce cas. Comme tout sport et cela arrive fréquemment dans la danse, constamment tirer sur la corde pour prouver son mérite peut devenir dangereux. Et finalement entraver l’objectif déterminé. Au même titre que le difficile choix entre entraînements plus sympathiques, mais laissant stagner. Par rapport aux plus éprouvants, néanmoins capables de faire énormément progresser. Au-delà de cette intensité personnelle pour les différents personnages, Cuvie nous entraîne dans En Scène ! #13, par des scènes de danse aux illustrations particulièrement captivantes.

Les décisions importantes seront nombreuses tout au long d’En Scène ! #13. Un tome où les tournants sont dignes des rotations complètes que s’amusent à y réaliser la troupe entre 2 phases sérieuses.

Inod

Voir aussi

Le manga Why nobody remembers my world? chez Doki Doki

Why nobody remembers my world? : le nouveau manga fantasy de Doki-Doki ! Les éditions …