Breaking News
Accueil / Jeux vidéo / Critiques / Digimon Story : Cyber Sleuth Hacker’s Memory

Digimon Story : Cyber Sleuth Hacker’s Memory

Si Digimon Story: Cyber Sleuth avait été grandement apprécié par son principe, son histoire captivante ressortait du lot. Justement, si vous n’avez vraiment pas l’occasion de vous plonger dedans avant Digimon Story : Cyber Sleuth Hacker’s Memory, aucun problème de compréhension. S’agissant ici d’une aventure parallèle.

Hackez les tous

Digimon Story : Cyber Sleuth Hacker’s Memory porte bien son nom, puisque nous incarnons Keisuke Amazawa, jeune homme s’étant fait pirater son compte (par hasard ?) Eden. Ce dernier étant un cyberespace au sein duquel les personnages peuvent voyager.
Ce vol n’entrainera malheureusement pas la perte de BitCoins, non, nous serons tout bonnement accusé d’un crime. Ceci à tort évidemment.
Comme vous le savez, pour faire craquer le système il faut le pénétrer. Alors pour contrer un phishing, rien de tel qu’intégrer une escouade d’hackers : la Hudie !

Farmer wants a Digimon

Pour avancer dans la résolution de cette enquête, il faudra notamment en passer par les combats de Digimon. Ceux-ci se déroulant au tour par tour, avec la possibilité de posséder 3 créatures maximum sur le terrain. Digimon Story : Cyber Sleuth Hacker’s Memory conserve donc une recette qui marche.
Y compris dans l’évolution, puisque l’on laissera nos amis s’améliorer au sein de la DigiFarm. Un concept que l’on apprécie beaucoup, déjà par le fait qu’ils grimpent en niveau même en dehors des batailles. Mais également car l’on adore ce côté Digimon à la ferme, faisant leur propre vie. Et non à se retrouver enfermés on ne sait où. Tout en y voyant un lien amusant par le terme Farm, employé dans le jeu vidéo pour l’évolution. Mais se résumant souvent à arpenter encore & toujours les mêmes lieux afin de monter ses capacités. Malheureusement, de nombreux logiciels abusent sur cet aspect, afin de rendre leur durée de vie faussement impressionnante. Il s’agit donc d’un atout important ici, où les affrontements ne feront pas tout pour l’évolution de votre escouade.
Surtout que l’on comptera aussi avec le DigiLab, afin de passer à une nouvelle forme ou d’en régresser, selon le besoin.

Pour que notre bande devienne plus fournie, il sera nécessaire de rencontrer une certaine quantité de fois les différentes créatures jalonnant le parcours. De cette façon une jauge reflétant notre connaissance de tel Digimon se remplira. Une fois l’objectif atteint, on pourra le créer dans notre espace & donc le façonner comme évoqué.

Notons qu’avec la mise à jour déjà disponible, on culmine aux environs de 350 Digimon. On a donc de quoi faire, y compris dans les oppositions en Mode Domination. Une nouveauté de ce volet, offrant des batailles plus pêchues de par une rencontre en un tour. Le tout enrobé d’une dimension JDR tactique, avec des déplacements sur un échiquier dont l’on cherchera à acquérir les cases.

En sus de cette aventure principale, on retrouve un new game +. Ce qui fait toujours plaisir chez les J-RPG. Sans oublier le multijoueur en ligne. Même si nous n’avons pas encore eu l’occasion de nous frotter à qui que ce soit. On vous attend pour enfin pouvoir s’y mettre. Maintenant que vous savez ce que vaut le jeu, il n’y a pas à hésiter.


Il est cyber beau ton Digimon

Comme son prédécesseur, Digimon Story : Cyber Sleuth Hacker’s Memory sait nous toucher grâce à la direction artistique des créatures & des personnages en général. Toujours superbes, ces derniers sont un régal visuellement parlant. Avec tout de même une préférence pour les Digimon. Cependant, à l’instar de quasi tous les J-RPG, les décors ne sont eux que peu mis en valeur. Toutefois, là aussi comme d’habitude, on ne s’en occupe pas trop. Restant obnubilé par le principal, à savoir l’action & donc nos protagonistes.

On relèvera également un scénario de grande qualité, délivrant une écriture d’un niveau élevé. Avec les rebondissements sachant donner envie de continuer. Ceci dans un ton mature, avec des réflexions très intéressantes, se retranscrivant dans notre propre monde. Entre l’exploitation animale ou encore la frontière entre le réel & le virtuel.

Prenant autant de par son scénario, que son système de combat & d’évolution, Digimon Story : Cyber Sleuth Hacker’s Memory a de quoi rassembler les féru(e)s de la saga, comme les néophytes. On a continuellement envie de prendre soin de ces créatures, tout en découvrant ce qui se trame dans cette histoire.

Inod

Développeur : Media.Vision
Éditeur : Bandai Namco Entertainment
Genre : Jeu de rôle
Supports : PS4 & PS Vita
Date de sortie : 19/1/18

Commentaires

Voir aussi

JCC Pokémon – Soleil et Lune – Tempête Céleste

On continue notre tour, plus que d’horizon, des extensions du jeu de cartes Pokémon. Cette …