Breaking News
Accueil / Mangas / Critiques / Demon Slayer : Un manga qui montre les crocs

Demon Slayer : Un manga qui montre les crocs

Un manga pour la rentrée ?

Demon Slayer, aussi appelé Kimetsu No Yaiba au Japon est un manga écrit et dessiné par Koyoharu Kotoge. Prépublié dans le Weekly Jump depuis février 2016, cette série compte aujourd’hui 16 volumes, ainsi qu’une série en cours d’adaptation et diffusée chez nous par Wakanim.

Demon Slayer

Synopsis : Kamado Tanjiro est issue d’une famille de vendeurs de charbon. Sa famille nombreuse et lui-même vivaiant en montagne, éloignés de toute ville. Mais alors que l’ainé était absent, sa famille se fit massacrer par un démon, laissant une unique survivante, sa sœur Nezuko, devenue à son tour un démon.

Pour la sauver, Tanjiro suivra la voie périlleuse des pourfendeurs, un groupe armé qui se voue à la protection des humains et à l’extinction des démons. Sauvera-t-il sa sœur ? Vivra-t-il dans ce monde où la nuit se révèle la pire menace ?

Nous tombons ici dans un shonen des plus classique. En effet, Demon Slayer ne réinvente absolument pas le genre. Nous suivons un jeune garçon, Tanshiro, dont la famille a été assassiné et qui cherche à devenir plus fort afin de sauver sa sœur et de venger les morts. Au fur et à mesure, il rencontrera de nombreux adversaires, de plus en plus puissants, et lui-même va s’entraîner, après avoir essuyé de nombreux échecs, pour devenir de plus en plus fort.

Pourtant, en dépit de ce scénario très classique, ce manga a tout de même un côté rafraichissant. La mentalité du héros est toujours positive, et il s’agit d’une personne très douce. Son aura déteint très rapidement, et malgré les combats, il prend en considération (voir en pitié), à la fois ses amis et ses ennemis. Il essaie de prendre du temps pour tous, et sa gentillesse confine parfois à la naïveté, ce qui lui donne un côté très touchant.

Demon Slayer

Les dessins viennent assez logiquement appuyer la logique shonen. Traits masculins, dessins parfois exagérés, on y retrouve une patte assez classique. Cependant, les nombreuses séquences humour de la série sont appuyées par des dessins bien plus légers, bien plus simple aussi, mais qui servent efficacement le propos de l’auteur et permettent de transmettre les émotions des personnages dans ces instants.

Il est d’ailleurs bon de noter que la série animée de Demon Slayer, comptant aujourd’hui 22 épisodes (un épisode sortant chaque samedi sur la plateforme Wakanim), reste dans ce ton. L’anime est fluide, agréable, et les passages humoristiques sont très bien retranscrits à l’écran.

Il s’agit donc d’un bon shonen. Il ne révolutionne pas le genre, loin de l), mais permet de passer un bon moment, sans prise de tête, à encourager les pourfendeurs de démons face à ceux-ci.

Demon Slayer

 

 

Titre VO : Kimetsu No Yaiba
Type : Shonen
Genres : Aventure/Amitié
Auteur : Koyoharu Kotoge
Editeur VO : Shueisha
Editeur VF : Pannini
Prix public : 6,95€

Voir aussi

coffret the promised nerverland manga pour noel

Des coffrets pour le manga The Promised Nerverland

Découvrez le manga The Promised Neverland grâce aux coffrets proposés par Kazé pour Noël L’éditeur …