Breaking News
Accueil / Goodies / DARK and FANTASY : NihonBox de Mai 2019

DARK and FANTASY : NihonBox de Mai 2019

Tandis que l’été se profile, l’équipe de la NihonBox décide en ce mois de Mai 2019, de faire un thème sombre. “DARK and FANTASY” voilà le nom de cette grosse boîte surprenante, qui, rassurez-vous, reste rouge à l’extérieur. Mais explorons donc ce qu’elle cache.

NihonBox

Ça brûle

Une fois n’est pas coutume, débutons par la friandise. Met apéritif salé, le “Spicy Snack – One Piece” se pare des couleurs du manga de ODA Eiichiro. Le sachet est de grande quantité et promet une expérience épicée. Vous le savez, nous aimons bien les défis ici, alors pas de chichis, on se lance.

Si ,en France, quand une publicité vous indique que ce sera “épicé” ou “hot” on se retrouve bien souvent déçu.e, ici la méfiance fût tout de même de mise. Et heureusement. Vous voyez la tête du personnage ? Et bien quand vous aurez une de ces petites pétales soufflées dans la bouche, vous ferez la même grimace. Le goût n’est pas relevé, il est ultra relevé. Votre langue vous hurlera de ne pas recommencer avant d’avoir bu un bol de lait d’amande frais.

Il est assez rare d’avoir une telle sensation dans nos supermarchés. Et si l’apparence est proche d’une cacahuète soufflée, son goût est proche d’une petite cuillère de moutarde forte fraîchement ouverte. Ou une grosse noix de Wasabi. Le côté pratique de la chose est que vous vous arrêtez rapidement. La sensation n’est pourtant pas désagréable, mais à manger avec parcimonie. Le sachet est aussi fourni avec un petit clip bien pratique pour tenir ce premier fermé. Aussi à l’effigie de “One Piece”.

Après cette mise en bouche qui réveille, que diriez-vous de vous aérer les pieds ? Oui, c’est sans transitions que nous passons de la langue aux pieds. Ouvrant le bal des objets “Made in Japan” de ce mois, les chaussettes Japonaises Tabi existent depuis l’époque MUROMACHI. Il y a une séparation entre le gros orteil et le reste des doigts de pied. Non pas pour l’exclure mais c’est nettement plus pratique pour sortir avec des Geta, surtout que nous ne sommes pas encore en été. Alors que nous aurions pu avoir le Shiba-Inu, c’est bien le Mont Fuji que vos pieds escaladeront fièrement et avec classe.

Sortez vos cahiers !

À l’ère de l’informatique, prendre des notes écrites se perd quelque peu. Le deuxième objet “Made in Japan” veut pourtant y remédier. Le carnet “Sword Art Online” est du plus bel effet, avec un Kirito en couverture. Si nous sommes plus habitués aux carreaux avec des lignes, ce que l’on nomme “petits carreaux” (en 5×5 mm) peut pourtant être pratique. Les plus talentueuses et talentueux feront des dessins pixel’art, d’autres y noteront des mots doux. À moins que vous ne souhaitiez regrouper les recettes de Shana, notre cuisinière ? Le côté compact et la couverture rigide permettent de prendre des notes facilement, n’importe où.

Si il manque un stylo, à moins que vous ne preniez celui de Mars dernier, vous aurez déjà la trousse. Présente dans une boule Gashapon, la trousse “The Promised Neverland” est légère et solide. Après vous pouvez vous en servir différemment, laissez parler votre imagination.

Ichigo vs Gon

L’ultime objet “Made in Japan” se pare des couleurs de “Bleach“, avec un magnifique Ichigo. Si nous avons l’habitude des coupelles traditionnelles en porcelaine, celle-ci en jette un max. Elle ressemble à celle du mois de Décembre 2018 d’ailleurs. Elle sera plus décorative qu’utilisée en cuisine tant elle est jolie.

D’ailleurs, on se souviendra des Potekoro dont nous avions obtenu Ichigo. Ainsi que Goku et Naruto, cette fois-ci c’est Gon, héros de “Hunter x Hunter” qui arrive. C’est une petite peluche rigolote, douce, qui tient dans la main. Sa couleur verte la fait ressortir par rapport aux autres. Un petit objet qui ne paye pas de mine, mais est très beau (oui, la photo est ratée, pardon).

La figurine délicate

Septième et dernier objet de cette NihonBox “DARK & FANTASY”, nous voilà en face d’une figurine concernant un personnage masculin. Enfin, après Roy Mustang, nous désespérions quelque peu de voir la parité se faire respecter. À l’instar du colonel de “FullMetal Alchemist”, voilà une figurine de très grande qualité. Si sa petite taille surprend (15 centimètres) et qu’on se retrouve à devoir assembler 3 pièces ensembles, le résultat est époustouflant.

D’ailleurs, voilà le seul défaut de cette figurine. Le côté assemblage est aisé, mais justement, seule la gravité assure que toutes ces pièces tiennent ensembles. Ciel Phantomhive de “Black Butler” possède une pose hyper classe, mais il faudra bien veiller à mettre la figurine hors de portée de vos animaux. Et enfants. Ou invité.e.s trop curieuses/curieux.

Plus sérieusement le sens du détail, la qualité des matériaux, les couleurs, tout est impressionnant. Elle trouvera sa place parmi les autres figurines déjà proposées par l’équipe de la NihonBox. Et justifie le thème de ce mois de Mai 2019. Elle en justifie même les 30€ demandés (hors frais de port) à elle seule.

À chaque fois c’est pareil

Il est pénible de se répéter mois après mois. Mais la NihonBox est définitivement la box surprise à avoir mensuellement pour s’équiper à bas coût d’objets utiles et beaux. Il faut évidemment être un minimum fan du Japon et de sa culture, mais nous ne sommes jamais déçus. Carton plein donc, avec enfin une figurine d’un personnage masculin, mais qui est délicate. Nous parlons rarement du petit fascicule explicatif accompagnant la grosse boîte rouge. Toujours passionnant à lire, il offre ce mois-ci une explication sur le changement d’ère au Japon. Logique quand on sait que depuis le 1er Mai 2019 l’archipel est entré dans l’ère Reiwa, celle de l’harmonie entre les êtres. C’est sur ces bonnes paroles que nous vous laissons et vous disons au mois prochain.

Pour s’y abonner, c’est par là -> https://www.nihonbox.com/

Voir aussi

Horde

Quand la Horde de gobelins de Stéphane Pigneul déboule, on sent que le bazar risque …