Breaking News

Yu-Gi-Oh! Legacy of the Duelist: Link Evolution

Disponible depuis un petit moment sur Switch, Yu-Gi-Oh! Legacy of the Duelist: Link Evolution ouvre désormais ses blisters sur les autres machines actuelles de salon les plus en vue. Alors comme le dirait si bien l’emblématique 1er héros de la marque : à toi de jouer !

C’est l’heure du du-du-du-du-duel

Au fil du temps, la licence Yu-Gi-Oh! a connu quantité d’itérations, via de multiples dessins animés. Et dont de nombreuses adaptations vidéo-ludiques sont issus. Avec Yu-Gi-Oh! Legacy of the Duelist: Link Evolution, Konami permet de nous projeter au sein des animes. Par le biais d’un mode solo principal sachant nous happer, avant même de sortir les cartes.

On revit ainsi au cours de chaque série, des combats cultes. Évidemment si vous les avez regardées & appréciées, vous aurez comme nous le plaisir de retrouver certains protagonistes. Surtout des ennemi(e)s que l’on n’a pas vu(e)s depuis un bail. Comme sur le premier DA, visionné il y a 18 ans.

Les batailles sont ainsi entrecoupées par des dialogues, mettant en situation le scénario global & l’affrontement à venir. Les séquences ont beau ne pas durer très longtemps, elles contiennent suffisamment d’éléments pour se plonger dans l’histoire certes, mais pas seulement. L’on retrouve clairement le caractère des personnages croisés. Si bien que même les néophytes bénéficieront de quoi se plonger dans l’immensité de la licence. Avec un attachement qui se crée sur ceux-ci, selon ses préférences.

Elles & ils découvriront aussi l’humour très présent & particulièrement bien retranscrit lors de ces phases. Ce qui ne semblait pas évident en résumant la saga, sans les scènes d’aventures ou légères de l’œuvre télévisuelle. Toutefois la réussite est là & l’on a beaucoup apprécié cette teinte humoristique entre 2 batailles. Qui se mélange à des moments plus dramatiques. Détail important, il est envisageable d’y participer avec les cartes correspondant au dessin animé. Ou avec son deck modifié dans le jeu, grâce aux cartes glanées au fil de ses matches. Mais également en achetant des paquets, avec la monnaie remportée par la même méthode.

Tu es tombé(e) dans mon piège

Au-delà de ce pan suivant la trame de la série, Yu-Gi-Oh! Legacy of the Duelist: Link Evolution permet d’enchaîner des duels face à l’intelligence artificielle ou contre un(e) autre joueuse/eur. Bien sûr, nous vous déconseillons de vous confronter à quelqu’un qui possèderait un objet magique, tel l’œil de Pegasus ou le puzzle de Yu-Gi. Voire de susciter l’intérêt de quelqu’un d’un caractère identique à celui de Kaiba. Sinon l’on risque d’enlever un de vos proches.

Tenons-nous en au principe du jeu, sans dériver du côté du mal. En réduisant à 0 les 8 000 points de vie de notre adversaire. Par le biais de cartes monstres, plus ou moins puissants offensivement & défensivement, à placer de base sur la ligne du dessus de nôtre aire de jeu. En vue d’attaquer ceux de notre rival(e), voire directement ses points si aucune créature ne figure de son côté. Tout autant que défendre les nôtres, avec même l’opportunité de déterminer sa position Att ou Déf.

En sus des capacités spéciales détenues par les monstres, l’on retrouve des cartes pièges présentes. Rendant capable de planifier des stratégies dantesques & retourner toutes les situations. Surtout quand on les place face cachée & qu’un mouvement de l’opposition enclenche le guet-apens.

Un nouveau DA signifiant l’arrivée de nouvelles cartes spéciales, l’on avancera progressivement dans notre apprentissage. Néanmoins très bien expliqué dans le mode scénarisé, en sachant nous faire participer aux multiples leçons. Mais aussi au cours du didacticiel, ultra détaillé sur toutes les spécificités.

On y apprendra notamment les fusions, les XYZ ou encore les synchronisations. Lors de chaque arrivée d’un nouveau type, l’on a droit à une véritable poussée plus technique du système. Bien entendu si l’on décide de jouer avec son propre paquet, l’on pourra sélectionner ses éléments, ensuite piochés aléatoirement, parmi tous ceux acquis. Et par conséquent mixer un peu de tout ou seulement certains est envisageable. Voire s’axer sur un genre de monstres, avec les pièges qui collent à leur identité.

Il est d’ailleurs possible de préparer plusieurs decks, afin de choisir selon l’ennemi(e), celui que l’on pense le bon. En plus de s’amuser de diverses manières, lorsqu’on les alterne. En faisant en sorte que chacun contienne des cartes complémentaires entre elles. Plutôt que de réaliser un fourre-tout, où le tirage d’une nouvelle risquerait de rien apporter, par rapport aux autres dans sa main & sur son terrain.

Tant en privilégiant l’identité des créatures comme évoqué, par exemple des insectes. Que des cartes en prévision d’invocations liens, comme le titre Yu-Gi-Oh! Legacy of the Duelist: Link Evolution le précise. Avec l’apparition d’emplacements annexes pour les monstres.
On ne vous fera pas ici un copié-collé du tutoriel des différentes spécificités. Cela ne serait pas très parlant sans les images associées à ces explications au sein du jeu. Néanmoins, l’on ne peut que souligner la profondeur de chaque & l’importance qu’elles apportent.
Comme à la T.V. ?

Lors des scénettes de dialogues, Yu-Gi-Oh! Legacy of the Duelist: Link Evolution nous plonge également dans l’anime au niveau visuel. Toutefois pas avec des cinématiques ou reprises du D.A. ! On navigue plutôt dans du visual novel/jeu de rôle, avec des images fixes et le texte en français qui défile. Néanmoins des changements d’images, avec des effets pour accentuer les réactions, permettent de dynamiser l’ensemble. Le tout reprenant la qualité visuelle de la série, sous une définition au top. Accompagnant ainsi élégamment l’histoire.

Cependant ce que l’on attend le plus, s’avère évidemment la retranscription des batailles. D’ores et déjà de base, les cartes que l’on peut voir en cours nous montrent de superbes créatures, pièges… Le détail, même sans zoomer, est impressionnant & donne illico envie de les admirer plus en profondeur & de jouer. Entraînant une suite plus brillante encore, par l’apparition d’effets dynamisant l’ensemble. Mais surtout, l’on s’émerveille quand des combattant(e)s spécifiques, des très puissant(e)s, apparaissent en cinématique. En revanche, l’affichage des cartes sur le plateau de jeu & non des monstres s’avère ennuyeux.

Sans besoin qu’il y ait forcément une terrible vidéo les accompagnant. Surtout que dès la seconde apparition cela nous agacerait & qu’il faudra des réglages spéciaux. Leur représentation en 3D, au lieu des versions en cartes, aurait suffit & amené un enrobage plus puissant. Il ne s’agit pas d’un défaut pour autant, puisque cela n’a aucune importance sur le jeu en lui-même.

Dans les 9 000 cartes à disposition, avec des tas de combinaisons, des spécificités variées insufflées par chaque série… Le contenu de Yu-Gi-Oh! Legacy of the Duelist: Link Evolution s’avère juste gargantuesque. On bénéfice en plus du plaisir de retrouver un mode scénarisé accrocheur. En parallèle aux duels PvP qui ne s’essouffleront jamais, tant l’on s’éclate à peaufiner ses decks & à s’affronter.

Inod

Développeur : Other Ocean Emeryville
Éditeur : Konami Digital Entertainment
Genre : Cartes

Supports : PlayStation 4, Xbox One, Nintendo Switch et PC

Voir aussi

Final Fantasy VII Remake

L’annonce de Final Fantasy VII Remake lors de la conférence Sony à l’E3, fut retentissante. …