Breaking News

Tennis World Tour 2

Simona Halep venant d’être scandaleusement éliminée de Roland Garros 2020, il n’y a plus aucun intérêt à suivre le tournoi. Il est donc grand temps, non pas de retourner soi-même sur les courts, mais de délaisser la raquette, pour la manette. Et de voir ce que Tennis World Tour 2 a dans son sac.

Prince of tennis

Comme généralement dans les simulations d’une discipline sportive, le mode carrière sera celui sur lequel l’on passera du temps en solo. Après avoir conçu son personnage, l’on part à l’assaut du monde de la petite balle jaune pour en devenir la plus grande légende ! Sauf que l’on retombe vite les pieds sur terre (battue), puisque l’on débutera au bas de l’échelle, avec des caractéristiques au raz du gazon.

Il en adviendra à notre réussite dans les matches, de pouvoir progresser. Avec difficulté au départ, tant l’on est faible. La sensation de montée en niveau s’avère particulièrement réussie. Et au fil de l’évolution de notre avatar, c’est soi-même que l’on sent gagner en qualité dans Tennis World Tour 2. L’accroche d’un tel mode permet d’apprendre les divers rouages, avec de faibles capacités. & de tout connaître pas à pas, tout en grimpant dans les statistiques.
Une méthode plus intéressante que de juste se servir d’un(e) joueuse/eur professionnel(le) déjà établi(e), dans les autres sections du jeu.

Mais revenons-en à celle-ci, où l’on devra jongler en sélectionnant des étapes différentes. Enchaîner les compétitions ruinerait notre physique. Il sera par conséquent indispensable d’alterner les exhibitions & autres tournois (si l’on est suffisamment haut dans le classement pour y accéder), avec des plages de repos. Ainsi que des entraînements pour se perfectionner. Toutefois, le terrain ne fait pas tout. L’on gèrera nos à côtés, en recrutant son staff pour empocher davantage de points d’expérience & de monnaie.

Cette dernière, essentielle afin de bénéficier d’un équipement adéquat, sans oublier le besoin des sponsors. On vit ainsi le véritable parcours de ces sportives/ifs, avec une quête de progression très étalée.
Très prenant comme nous vous le confions, mais bien sûr l’on pourra s’en extirper pour des rencontres ou compétitions, en simple ou en double. Avec/contre l’intelligence artificielle, en local. Ou même encore en ligne.

Sans maîtrise la puissance n’est rien

Tout comme ce que l’on adore dans le tennis, malheureusement cela change énormément dans la réalité avec l’arrivée massive de géant(e)s super musclé(e)s juste là pour sortir des aces, Tennis World Tour 2 allie plusieurs éléments dans son système de jeu. Les mêmes que dans le grand tennis IRL. En somme le placement, la visée, le timing & la stratégie. Cette dernière donnée qui se caractérise autant par la réflexion dans les échanges à mener, envoyant son adversaire d’un côté sur plusieurs coups, en vue de mieux cogner à fond de l’autre à tel instant idoine ou effectuer une amortie. Sans oublier de varier les approches, pour surprendre.

En ce qui concerne cet aspect, l’on peut frapper plus ou moins fort via la jauge de puissance. Tandis que l’on nous délivre la panoplie complète, par les touches du pavé d’action. De quoi renvoyer avec une frappe basique. Mais aussi d’être plus brillant(e) avec du lob, du slice & du lift.
Placement, puissance, coup déterminé, timing & visée s’amalgament pour qu’il en résulte une grande qualité de jeu & une variété confiant l’envie de revenir. L’on n’a pas l’impression de reproduire encore & toujours les mêmes parties. Surtout que selon cette réunion, l’on peut se louper & sortir la balle du court. Une rareté dans les JV de tennis.

Côté service, la combinaison entre la barre de précision et celle de puissance, complexifie le geste. Ce qui nous plaît, puisque les oppositions uniquement, ou presque, constituées d’aces ou de services gagnants sont juste une horreur. Peut-être qu’au fil du temps certain(e)s le maîtriseront sur le bout des doigts & cela deviendra pénible, mais pour l’instant cela ne prend le chemin de Top Spin 4, lui trop simple, rendant les matches en ligne insipides. Et surprenant la/le rival(e) quand on lui renvoyait son service.

Retour gagnant de la part des cartes, qui incluront des bonus ou malus, capables de changer le cours d’une rencontre. La peur de gagner d’une part & le retour du diable vauvert en face, comme l’on en remarque souvent dans ce sport, justifient ces apports. Qui toutefois ne vont pas détraquer la session, mais bel & bien insuffler cette touche d’incertitude & potentiellement de renversement, même si ce n’est que durant un bref laps de temps.

Figurer dans le jeu c’est une énorme CH*TTE

Durant notre carrière l’on affrontera de multiples athlètes professionnel(le)s. Que l’on aura l’occasion d’également incarner dans les autres modes. Si malheureusement Simona Halep manque tout autant à Tennis World Tour 2, qu’au véritable tournoi de RG 2020, le casting est plutôt sympathique. Même si le quota féminin reste faible.
Le plus intéressant dans la présences de ces joueuses/eurs, est d’y retrouver leurs mouvements, leur style… On n’est pas face à des clones, avec juste une apparence physique qui changerait & à la rigueur des forces & faiblesses dans les coups.
Place au tableau final des élu(e)s, en signalant que Guga & Marat ” briseur de raquettes ” Safin sont inclus si vous avez précommandé TWT2. Ainsi que dans le pack légendes & d’autres contenus téléchargeables payants.

  • Alex De Minaur
  • Daniil Medvedev
  • Grigor Dimitrov
  • Marat Safin
  • Alexander Zverev
  • David Goffin
  • Gustavo Kuerten
  • Nick Kyrgios
  • Ashleigh Barty
  • Denis Shapovalov
  • Jannik Sinner
  • Petra Kvitova
  • Belinda Bencic
  • Dominic Thiem
  • John Isner
  • Rafael Nadal
  • Benoit Paire
  • Elina Svitolina
  • Karen Khachanov
  • Roberto Bautista Agut
  • Bianca Andreescu
  • Fabio Fognini
  • Kei Nishikori
  • Roger Federer
  • Borna Coric
  • Felix Auger-Aliassime
  • Kiki Bertens
  • Stanislas Wawrinka
  • Caroline Garcia
  • Francis Tiafoe
  • Kristina Mladenovic
  • Stefanos Tsitsipas
  • Casper Ruud
  • Gaël Monfils
  • Kyle Edmund
  • Cori Gauff
  • Garbine Muguruza
  • Madison Keys

En évoquant les DLC, certains dont un pack dédié, sans omettre Tennis World Tour 2 Ace Edition, garniront l’expérience par des stades & courts réputés. L’Estadio Manolo Santana du Mutua Madrid Open, l’OWL ARENA de l’Open de Halle, ainsi que pour RG Suzanne-Lenglen, Simonne-Mathieu & Philippe-Chatrier.
Qu’il s’agisse de ceux-ci ou des autres dans le jeu de base, les surfaces changeront diamétralement l’appréhension des rencontres, des coups, des courses… Le changement n’est pas uniquement esthétique, il impacte réellement. Si bien que l’on devra s’adapter entre les lieux plus rapides, plus lents, entre les 2…

Soigné dans son système, par une alchimie réussie entre les divers besoins & coups de la discipline, ainsi qu’une crédibilité des surfaces, Tennis World Tour 2 reviendra assurément en seconde semaine du tournoi du Grand Chelem des simulations de tennis.

Inod

Développeur : Big Ant Studios
Éditeur : Nacon
Genre : Sport
Supports : PS4, Xbox One, Switch & PC

 

Voir aussi

Commandos 2 & Praetorians HD Remaster Double Pack

Les jeux de stratégie, qui plus est en temps réel ne sont pas légion sur …