Breaking News

RPG Maker MV

RPG Maker FES avait su nous emballer à l’époque sur 3DS, avec la possibilité de concevoir ses propres jeux de rôle. Désormais, c’est RPG Maker MV, déjà connu sur PC, qui atteint la PS4 et la Switch, en guise de ” kits de développement “.

X jeux en un

Dans l’éventualité où vous ne connaitriez point la saga, rebondissons sur notre introduction, en vous précisant bien que RPG Maker MV n’arrive pas avec une aventure à découvrir. Non, à la place il nous offre l’opportunité d’en façonner autant que l’on souhaite.
Rassurez-vous, si vous n’avez aucune connaissance dans le domaine, Kadokawa délivre des éléments préconçus, pour rapidement forger des JDR & s’amuser en leur sein. Mais aussi afin de progressivement se familiariser avec l’ajout de ressources. On ne saura d’ailleurs que trop vous conseiller d’y aller à tâtons. En vue de pouvoir mieux appréhender de plus grandes structures par la suite. Et éviter d’élaborer quelque chose de bancal, avec des manques ou conçu n’importe comment car l’on a voulu mettre trop de tout à chaque coin de donjons.

Que notre réalisation tienne la route nous éclatera d’autant plus, mais nous permettra d’également faire plaisir à autrui. Puisque le partage de ses œuvres sera possible. Par conséquent, l’inverse aussi. En évoluant sur celles des autres joueuses/eurs.
Accéder au forum avec celles & ceux-ci, s’avère en outre un outil important. L’entraide y est un bon moyen de progresser dans sa manière de procéder.

Vers l’infini et au-delà

Il est complexe de vous expliquer ce que comporte & permet d’établir RPG Maker MV, tant il s’avère faramineux dans son contenu. Qui s’additionne à notre propre imagination. Il en résulte une rejouabilité que l’on peut nommer comme infinie. Et avant tout, soulignons que l’intégralité des textes est disponible en français.
Le logiciel vous délivre un panel titanesque de tuiles pour vos environnements, au sein desquels vous pourrez personnaliser des protagonistes à foison. Tant vos héroïnes/héros, que des rencontres en tout genre, sans oublier vos adversaires.

Ces évènements, vous faisant croiser des PNJ & lançant des affrontements, seront paramétrables. Mais vous aurez aussi l’occasion de sélectionner des combats aléatoires. Ou encore des coffres à ouvrir & autres symboles du jeu de rôle.
On planchera ainsi sur les quêtes à accomplir & se plongera dans une narration plus ou moins compliquée & profonde. Tant dans l’aventure, avec les missions données, que dans la facette scénaristique. L’on peut écrire à foison & rédiger des histoires toutes plus intéressantes, drôles, mystérieuses… les unes que les autres.
Seul souci, écrire à la manette Dualshock PS4. L’on prend l’habitude & arrive à aller de plus en plus vite, ce à quoi s’ajoute l’écriture intuitive. Néanmoins l’on y perd par rapport à un clavier ou un écran tactile. Toutefois persévérez, car cela galvanisera vos créations.

La fabrication des RPG c’était mieux avant

Et ça, RPG Maker MV le pense carrément ! Car nos explorations rôlistes se feront sous couvert de sprites dans un style 16 bits. Avec la vue de dessus, mais aussi la latérale. Ce qui délivre des options différentes pour la mise en scène & l’approche de chaque jeu. Une situation pouvant changer la donne & proposer dynamisme & surprise, comme chez nos Role Playing Games favoris.
Il en va de même à propos de la bande-son. L’on bénéficie de musiques & d’effets sonores dans le ton, pour perdurer sur cette voie à l’ancienne.

RPG Maker MV ne laisse rien au hasard, ni n’oublie des détails, aussi infimes peuvent-ils paraître & s’avérant pourtant tellement indispensables. La simplification de la mise en place permet à quiconque de s’adonner à la création, ce qui s’avère déjà génial en soi. Et goûter au produit fini, l’est au moins tout autant. Un investissement qui ne lassera a priori jamais, d’autant que l’aspect communautaire le rend encore plus attractif.

Inod

Développeur : Kadokawa
Éditeur : Nis America
Genre : Jeu de rôle
Supports : PlayStation 4, PC & Nintendo Switch

Voir aussi

7 Wonders – Leaders

Prolongeons les festivités à l’égard du jeu d’Antoine Bauza, à l’occasion de la sortie de …