Breaking News

Romans Fullmetal Alchemist – T3-4

Notre série d’articles sur la saga d’Hiromu Arakawa continue, avec cette fois-ci le prolongement des nouvelles de Makoto Inoue, via les Romans Fullmetal Alchemist – T3-4. Toujours dans la collection Kuropop de Kurokawa.

Première histoire, La vallée aux pétales blancs. Par l’intermédiaire d’une cocasse situation au restaurant pour Alphonse & Edward, une conversation téléphonique en découlera entre ce dernier & le colonel Roy Mustang. Vous constaterez qu’il a une bien maligne idée pour réussir à joindre les frangins.
D’emblée, l’humour est de mise, avec toujours cette relation si spéciale, teintée de folie, entre Ed & son supérieur. Quoi qu’il en soit, les 2 frères doivent se rendre en mission d’inspection à Wistaria. Une cité en plein désert, dont l’on n’a même aucune idée si elle existe vraiment, à tel point il est complexe de la trouver.
Et même quand cela est fait, y entrer s’avère encore plus compliqué. Alors y être invité, voire y rester aussi longtemps qu’on le souhaite, relève du miracle.

Le hasard fera qu’ils réussiront à y entrer par la grande porte d’une certaine manière. Ils y découvriront une société menée par Raygen. Un homme qui emploie le principe de l’échange équivalent, cher à nos alchimistes, pour le bien de la société. Vous effectuez tel travail, vous pouvez vivre à tel endroit, manger autant… Cependant, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne, puisque certaines activités ne sont pas lucratives.

Ce qui crée d’ailleurs des tensions sur place, mais cela va au-delà. Car pour être accueilli dans cette nouvelle vie, il est nécessaire de passer une étape, une sorte d’entretien. Si vous avez un métier qui vous plait & qui fonctionne bien en dehors ou encore une famille qui vous attend, vous risquez d’être évincé. En revanche, solitaire & recherché par les autorités, vous avez toutes vos chances. Des spécificités de non-attaches, essentielles pour que le régent de cette communauté, puisse exécuter ses plans finalement pas si solidaires.
Néanmoins, ce côté doux, rêvé & de seconde chance que laisse transpirer au premier abord celle-ci, pousse à réflexion Al. Toujours en quête de bien autre chose que la pierre philosophale, depuis qu’il est dans cette armure.

Enchaînons avec Sous des cieux lointains. Une aventure emplie de nostalgie pour les Elric. Ed épuisé, a besoin de se refaire une santé. Quelle ne fut pas leur surprise quand dans la ville où ils font étape en ce sens, ils se rendent comptent que leur copain d’enfance Pitt, est celui qui prodiguera les premiers soins à notre héros de petite taille.
D’ailleurs ce dernier & Pitt, ont une certaine rivalité à propos de cela. Constamment à affirmer que l’autre est le plus petit. Cette rencontre, fera particulièrement réfléchir l’aîné de la fratrie, sur ce qu’il a accompli, par rapport à son ami. Même si au fil du temps, il remarquera des changements dans son comportement, le surprenant.

Finalement, ne serait-ce pas plutôt Ed qui a tant changé, au travers des divers chocs reçus à l’époque à Ressembol ? Puis au travers de ses aventures. Beaucoup de questionnements humains à nouveau dans ce périple, non sans humour.

Mais à propos d’humour, quoi de mieux qu’une plongée avec les fanfarons de l’armée ? Lors du précédent tome, leur quête fantomatique s’avérait déjà hilarante. L’ultime périple des Romans Fullmetal Alchemist – T3-4, nous propose eux de suivre Les vacances de Mustang. Durant lesquelles l’on n’est pas au bout de nos rires.
D’entrée, la petite troupe au QG a de quoi nous faire s’esclaffer. Entre l’envoi du colonel à un stage dans un endroit paumé, qu’il désire transformer en congé. Et l’amas de travail qu’il laisse s’empiler & dont il espère bien que ses troupes s’occuperont, durant son absence.

Toutefois, son séjour ne sera pas celui dont il fantasme. Devant s’occuper de recrues encore inexpérimentées. Malin comme toujours, il décide de s’octroyer une petite randonnée, à laquelle se convieront Hugues & Armstrong. Forcément ces 3 là réunis, vous savez déjà que les vannes fuseront & les situations rocambolesques également.

On a amplement de quoi faire de ce côté, même après que notre trio soit tombé sur un village où ne se trouvent que des enfants. Leurs parents annoncés comme artisans, travaillant à l’extérieur & ayant bâti cet endroit pour les protéger.
La jeune population les accueille à bras ouvert, enfin presque. Le plus âgé semble peu enclin à les voir débarquer & encore moins à se lier avec des adultes. Qui plus est, il craint & affirme devant eux, qu’il s’agisse de personnes mal intentionnées. & comme il n’apprécie point l’armée…

Par conséquent, notre triplette ne décline pas l’identité de leurs métiers. Et comme ils ont perdu leur argent dans le ravin les conduisant ici & dont le pont a eu un léger souci, le garçon devient toujours plus suspicieux. Mais ils sont prêts à se relever les manches, pour gagner le gîte & le couvert. Le problème reste à savoir ce dont ils sont capables pour aider.
Les atouts de Roy paraissent assez particuliers & surtout de l’à peu près. Ce qui accentue le côté tordant de cette aventure. Qui aura en parallèle, une face cachée bien plus émotive & axée sur un sujet dur & cher à FMA : la guerre.
En outre, les Romans Fullmetal Alchemist – T3-4 délivrent moult illustrations couleurs, sur papier glacé. Ainsi que quelques-une en noir & blanc, sur le papier classique des récits. Ainsi que des compléments d’informations, en postface.

L’identité drôle & sensible de FMA, se retrouve pleinement au cours des Romans Fullmetal Alchemist – T3-4. Les saveurs s’avèrent différentes d’une histoire à une autre & pas juste de par les contextes.

Inod

Voir aussi

Mad Catz présente la souris gaming haute performance R.A.T. 8+ ADV

Mad Catz Global Limited vient d’annoncer que la souris haute performance R.A.T. 8+ ADV est …