Breaking News

Minecraft Earth – Le guide de jeu

On se penche d’ores et déjà sur un autre ouvrage nous aidant à évoluer dans un jeu vidéo. Plus précisément, dans la fameuse licence de Notch/Mojang. Cependant, non pas la version classique, ni même le récent Minecraft Dungeons, mais l’application sortie il y a peu sur Android & iOS. Donnant lieu à ce Minecraft Earth – Le guide de jeu (404 Éditions), de Stéphane Pilet. Que vous connaissez probablement sous le pseudonyme de Stef Leflou.

En tant que guide non officiel, c’est à dire pas un produit directement conçu pour, voire par les ayants droits du jeu, l’on sait que l’on a potentiellement en face de nous, un livre qui ne nous cachera rien. A contrario des officiels, qui s’avèrent par conséquent des produits dérivés faits pour ne pas dévaloriser. S’ils ne sont pas systématiquement trop gentils, cela peut parfois dériver. Surtout en omettant des éléments, qui en les découvrant jeu en main, peuvent nous laisser songer que le studio de développement & l’éditeur nous ont plus ou moins enfumé(e)s. Comme lorsque l’on découvre un point particulier dans une expérience, non signalé dans un manuel annoncé complet.

Clairement, cet écueil ne peut s’accoler à Minecraft Earth – Le guide de jeu. Tout y est détaillé de A à Z. Dont tout ce qui concerne le téléphone ou la tablette nécessaire pour le faire tourner. Ses contenus payants non obligatoires mais capables d’aider…
Ainsi que des informations précises sur la spécificité de l’application, à savoir : l’utilisation de la réalité augmentée. L’ouvrage y est explicatif sur ce point avant même de se lancer dans l’exploration d’une partie.

Cette entrée en matière détaillée sur cet enrobage technique & financier nous plaît grandement, tant elle s’ouvre à quiconque. Et par ce biais, ne lâche pas les non connaisseuses/eurs du jeu en pleine nature. Avec immédiatement tout ce qui le concerne dans l’expérience jouable.
Tout en permettant d’informer les personnes les moins au courant, les plus jeunes, ainsi que leur entourage. Surtout que l’on sait que Minecraft est l’un des rares jeux à rassembler un extrêmement large public. Qui se compose notamment de personnes qui ne jouaient pas auparavant.
Et il en va de même pour les logiciels employant la réalité augmentée. Le combo est donc particulièrement intéressant pour tout à chacun(e) & cette entrée en matière est clairement ce qu’il fallait.
D’ailleurs à commencer pour nous, puisque l’on n’avait pas encore eu l’occasion de s’y pencher. Si bien que d’emblée, l’on évite d’éventuels manques ou mauvaises surprises.

Maintenant place au gargantuesque plat de résistance. Une résistance qui parallèlement, ne devrait plus exister pour vous au sein de Minecraft Earth. Encore devra-t-on pour ce faire se déplacer. Puisque l’on y évolue dans notre environnement réel, au sein duquel l’on pourra récolter des tas de ressources, afin de créer des objets, construire des bâtiments… La limite de l’espace de jeu est ainsi très excitante, mais encore faudra-t-il y dénicher des matériaux rares.

Toutefois, avant de se lancer dans cette myriade de détails. Pour guider les routard(e)s cubiques que nous allons devenir, il se concentre sur la création de son personnage.
Des conseils précis certes, mais également comment former certains avatars types. Dont justement un Avatar digne de James Cameron. Ainsi que Bart Simpson, un cyclope… Partir de certaines indications & effectuer des modifications, peut permettre un résultat original assez clinquant.
Comme en se servant des explications pour le Robinson, mais en dérivant vers un pirate.

S’en suit la plongée dans le mode exploration. Tout y est listé en ce qui concerne les ressources. Tant pour les blocs de pierre, ceux d’herbe/de marécage, le contenu des coffres, les arbres… Avec leur rareté indiquée. Et en sus auparavant, l’on nous confie déjà quel coloris, se rapporte à quelle rareté. Vous ne pourrez donc rien rater sur leur valeur.
Réunir des éléments c’est bien, savoir s’en servir c’est mieux. Ainsi dans la foulée, l’on nous explique la fabrication d’objets. En y ajoutant la liste des pioches et haches, indispensables pour récolter ces ressources. En profitant à chaque fois de textes, allant plus loin qu’un simple défilé de tableaux & sachant donner des contextes.

Puis l’on se lance dans le mode aventure. Où l’on nous conseille aussi bien sur notre inventaire, que les combats. Rien n’est laissé au hasard. L’auteur ne s’est pas dit : ” C’est bon l’inventaire elles/ils se débrouilleront, comme le lieu déterminer pour leur aventure, je m’axe sur les batailles “.
Non, tout est passé en revue & permet de ne pas se sentir largué(e).

Il en va de même pour le mode construction. Avec les détails sur la manière de débloquer des plateaux pour y confectionner nos œuvres architecturales. Ou encore cultiver la terre. Justement, tout y est indiqué.
Également des bases pour nos bâtiments. Point primordial, tant des images de tous les Minecraft résultet l’envie de réaliser des maisons & autres structures. Néanmoins une fois dedans les premières fois, l’on ne sait procéder pour concevoir quelque chose un minimum ambitieux.
Avec Minecraft Earth – Le guide de jeu, ce souci est réglé.

Afin de bénéficier de davantage de plateaux, il s’avère indispensable de grimper en expérience. Si l’on en glane au fil du temps, des défis & évènements ponctuels ont lieu. L’ouvrage nous les mentionne, pour être sûr de ne pas les louper. Et y récupérer un maximum de rubis.
Pour des constructions toujours plus démentielles, user de la fameuse Redstone est évidemment d’un titanesque intérêt. On nous y explique donc les multiples façons de s’en servir, pour bénéficier de l’électricité dans ses demeures & autres.

Enfin, l’on profite d’un récapitulatif des recettes, tant pour les outils, les ustensiles de décoration… Rien ne manque dans l’alchimie nécessaire pour leur conception.
Le classement étant même établi, selon la machine prévue pour les fabriquer. Précisons en outre, que l’intégralité des informations du bouquin, est richement illustrée de captures d’écran. Assurément la compréhension et permettant de savoir ce qui nous attend. Notamment si l’on craque sur le style d’un objet.

Détaillé au possible, tout en tenant dans la poche avec notre téléphone ou notre tablette, Minecraft Earth – Le guide de jeu s’avère le compagnon idoine. Sortir son support de jeu, ira désormais de paire avec le livre. Pour bien démarrer, puis pour savoir à quoi tout correspond, agencer ses bâtisses, confectionner ce que l’on désire… Il s’adresse véritablement à toutes et tous, sans perdre qui que ce soit en route.

Inod

Voir aussi

Annapurna

Prochainement en campagne de financement participatif sur Kickstarter, l’autrice d’Annapurna (Fiat Lucre) (Facebook du jeu), …