Breaking News

Mes 100 défis Horreur

BOUH ! Je t’ai fait peur, avoue ! Justement, c’est que propose Nathalie Lescaille au travers de Mes 100 défis Horreur (404 Éditions). Un jeu pour avoir les chocottes et surtout faire frissonner sa/son/ses partenaire(s).

En premier lieu, Mes 100 défis Horreur ne s’avère point un divertissement classique, où l’on se posera ensemble pour y participer. Du moins pas systématiquement. Que l’on soit 2 où jusqu’à une infinité de personnes, un duo d’options s’offrent à nous.
D’une part, Terreur Nocturne. Sur ces cartes, l’on découvrira des défis à accomplir en commun. On évitera tout au long de cet article de vous gâcher le plaisir des missions données. Sans quoi cela reviendrait à vous donner l’identité de la/du tueuse/eur d’un film d’horreur dès le début, alors qu’il se base sur cette surprise. Ou encore à vous prévenir qu’elle/il surgira de derrière le rideau dans 3 secondes. Une astuce hors-jeu de notre part, à réaliser durant Destination Finale, en arguant que vous voyez ce qu’il va se passer… Flippant !
Vous pourriez d’ailleurs vous en servir comme histoire pour faire peur à votre/vos camarades.

L’on peut au cours de cette 1e catégorie, retrouver des quiz. Où par exemple collectivement, l’on devra citer tant de protagonistes de livres ou films d’horreur en moins d’une minute. Puis pareil, avec des titres de romans ou de films.
Parfois, l’on nous plongera dans la modernité, en devant regarder une vidéo précise sur YouTube ou lire un fil Twitter.
Toutefois, la distraction horrifique n’en oublie pas les classiques. D’ailleurs s’il est conseillé à partir de 13 ans, cela rappellera aux plus âgé(e)s & introduira les plus jeunes, à une légende typique de cette période adolescente : la Dame Blanche. Ce que l’on a pu rire à l’époque en faisant peur à d’autres grâce à elle. Il est grand temps de l’invoquer à nouveau !

Le second pan de Mes 100 défis Horreur, s’intitule Fais-moi peur. Cette fois, chacun(e) tirera une carte, à garder secrète pour surprendre sa victime. Puisque parallèlement, l’on écrira par exemple les noms des joueuses/eur aléatoirement sur des papiers (bon si l’on est en doublette c’est réglé) & chacun(e) en piochera un. De cette manière, personne ne saura qui la/le vise.
D’ailleurs, apportez au préalable des accessoires : déguisements, fausses araignées & autres animaux dignes de Fort Boyard… Certains ustensiles serviront pour des objectifs. Notamment celui où vous aurez besoin d’en placer un à la place de votre cible, en vue de lui faire peur. Car cette fois, des points sont en jeu. Un point pour le sursaut et si l’innocente victime crie au passage, 2 points dans la besace.

Par conséquent, l’on fera en sorte de ne pas s’effrayer, quand un(e) adversaire nous racontera qu’elle/il s’est coupé(e) le doigt. Bien entendu on lui rétorquera d’arrêter de gaspiller la sauce tomate pour faire croire qu’elle/il saigne. Avant de vous faire houspiller par le SAMU, car votre pote s’est véritablement sectionné(e) l’auriculaire… Du coup là, elle/il gagne au moins 18 points, car on a vraiment la frousse et l’on accordera un plus 3 si l’on dégobille en voyant son doigt rouler jusqu’à nous. Néanmoins ceci n’est explicitement indiqué dans la règle, ce sont nos ajouts personnels.

Bien sûr, il est envisageable de mêler les 2 variantes. De quoi tranquillement s’amuser à plusieurs à répondre à une question du jeu & ” AaAaAah une tarentule en plastique dans la bouteille “. Et oui, les pièges seront simultanément tendus à votre partie collégiale.
Pratiquer Fais-moi peur à peu près dans toutes les circonstances, s’avère une de ses forces. & cela devient un atout pour faire relâcher la pression & l’attention, en vue de réussir à piéger autrui. Comme lors d’une soirée classique. Pourquoi pas tout en sortant un autre jeu de société ? En visionnant un film & peut-être même un précisé par certains challenges… La saveur évolue ainsi & rend les approches plus originales. Les varie même si l’on tombe sur un défi déjà utilisé une précédente fois, renforce la drôlerie…

Hilarant, surtout quand l’on peut remarquer les autres bondir et crier, Mes 100 défis Horreur a la bonne idée de savoir s’instaurer dans n’importe quelle situation. Piochez vos défis avant votre journée/soirée entre ami(e)s et voyez le résultat. On se méfiera par la suite de celles et ceux au machiavélisme le plus (d)étonnant. Si vous y jouez en couple, n’hésitez pas à vous lancer un : Chéri(e) fais-moi peur !

Inod

Voir aussi

Port Royale 4

Décidément Kalypso Media a le vent en poupe ces derniers mois et l’un des développeurs …