Breaking News

Let’s Sing presents Queen

Depuis plusieurs années, la série de karaoké de Voxler ne cesse de grimper. Et si les listes de chansons généralement variées avaient tendance pour nous à voir leurs morceaux les plus anciens être nos favoris, Queen faisait partie des artistes concernés. Par conséquent l’arrivée de Let’s Sing presents Queen nous excita grandement dès son annonce.

Queen mais pas Marley Rose

Au cas où, évidemment l’on sait que son prénom est Quinn… Bref, l’on retrouve le fameux groupe, à la sauce de la franchise, dont l’on retrouve l’interface et les modes variés. Qui jusqu’ici ont su faire la différence afin d’installer la saga au firmament des jeux de chant.
L’on pourra bien entendu s’y lancer seul(e), le meilleur moyen pour progresser. Au travers du pan Classic, l’on cherchera à accomplir le plus haut résultat. Ce que l’on peut tout autant réaliser à plusieurs.
Et justement le multi-chanteuses/eurs, s’avère l’une des forces de la licence. Let’s Sing presents Queen ne compte pas stopper ça maintenant & nous propose le Feat., où l’on s’éclate littéralement à atteindre la meilleure compatibilité au sein de notre duo. Pourquoi pas avec Freddie Mercury ? Cela change des affrontements, même si l’on a toujours un penchant pour ces derniers.

Quitte à vaincre autrui, autant le faire avec quiconque. Si forcément au même endroit, dans la même session, cela s’avère encore plus amusant. D’autant plus avec des proches, pour une partie de folie. Vannes qui fusent, rires, de la concurrence, des piques même après coup car l’on a battu unetelle/untel…
Néanmoins grâce au World Contest, l’on pourra affronter les scores des autres participant(e)s en ligne.

Si l’on apprécie beaucoup le mélange d’extraits de plusieurs titres dans les précédents volets, car cela permet de tester des chansons que l’on ne prend jamais sinon. & parfois même de leur trouver un intérêt que l’on ignorait. Ici Mix Tape 2.0 ne bénéficie pas pour chacun(e) de cette qualité. Tout bonnement car l’on a droit à tant de pistes si fabuleuses, qu’on se plonge en leur sein, dans leur intégralité. Pas juste un bout.
Toutefois, cette section conserve un intérêt certain. Étant donné qu’elle nous offre un mix diversifiant l’approche. De quoi renouveler ce que l’on interprétera, en mêlant des parties de chansons. Que l’on aura d’ailleurs l’occasion de sélectionner.

L’on a aussi la joie de retrouver Let’s Party. L’ultime compétition de masse, puisque l’on peut s’affronter entre 2 équipes de 4 membres maximum. Le hasard prend ensuite la relève, pour envoyer se combattre vocalement sur les modes qu’il aura déterminé, les adversaires.

L’immortelle playlist

Peu d’artistes sont capables de délivrer suffisamment d’œuvres cultes, en rassemblant tous les publics, afin d’être l’unique vedette d’un jeu musical. Let’s Sing presents Queen met en lumière l’un des seuls dans cette situation. Sa tracklist de 30 unités le prouve allègrement.
En outre, on ne se privera pas pour diffuser les clips dans le jukebox, sans besoin de jouer. On vous laisse les titres en image avant le prochain titre de paragraphe.

Techniquement, la franchise est au top du domaine pour la reconnaissance vocale. On conserve ainsi cet atout pour la mécanique de jeu, qui requiert à nouveau de se caler sur les jauges, par rapport à l’intonation, le suivi de la note plus ou moins longue à tenir…
Plus vous remplirez ces barres, plus vous engrangerez des points, afin d’obtenir le meilleur score.

Let’s Sing Queen, young and sweet, only seventeen

La tonne d’hymnes ici présents, pourra bien entendu être entonnée avec des micros que vous possédez déjà. Vous laissant, si vous le désirez, acquérir le jeu seul. Autrement, Let’s Sing presents Queen se vend également en pack avec 2 micros sur PS4 & Switch. Attention, sur Xbox One il n’existe qu’en dématérialisé.
Mais si vous souhaitez/ne pouvez le prendre que sans ces ustensiles de rockstar, vous pourrez utiliser vos smartphones en tant que micros, grâce à l’application Let’s Sing Microphone. Ce qui fonctionne tout autant.

Profitant du savoir-faire de Voxler au niveau des modes et de la qualité de la reconnaissance du chant, pour un seul groupe mais tellement marquant, Let’s Sing presents Queen s’avère détonnant et diversifié dans ses chansons, puisqu’il s’agit de l’une des marques du quatuor. Un jeu idéal pour s’amuser, ainsi que se concurrencer pour quasi tout le monde, tant chanter ouvre la voie à davantage de personnes. L’on espère que d’autres artistes thématiques du même acabit suivront, comme Nirvana, Staircase Paradox, Valentine Lambert, Bob Dylan, Guns N’ Roses… Afin que toutes et tous les fat bottomed singers s’enchantent dessus.

Inod

Développeur : Voxler
Éditeur : Ravenscourt
Genre : Chant

Supports : PlayStation 4 / Nintendo Switch / Xbox One

Voir aussi

Commandos 2 & Praetorians HD Remaster Double Pack

Les jeux de stratégie, qui plus est en temps réel ne sont pas légion sur …