Breaking News

Goblin Slayer Year One – T4

La saga du Crève-gobelins bat littéralement son plein. Actuellement, 3 différents pans se distinguent chez Kurokawa. Cette fois, il s’agit de la série où collaborent Kumo Kagyu, Kento Sakaeda, Noboru Kannatuki & Shingo Adachi, nous plongeant toujours dans sa genèse, via Goblin Slayer Year One – T4.

Les deux rudes quêtes suivies lors du précédent volet sont désormais derrière nous. Les combattant(e)s ayant vaincu le dévoreur de roches d’un côté & le Crève-gobelins de l’autre, récupèrent tant bien que mal de leurs blessures. Avant de repartir à l’aventure, pour les moins mal loti(e)s.
N’imaginez pourtant pas que les épopées guerrières seront au centre de ce manga. Car après un 3e tome intense sur ce point & peu loquace, ce nouveau s’en écarte afin de varier les approches.
Aérant ainsi aussi bien notre esprit, qu’il approfondit le scénario. Notamment en appuyant à propos de son surnom acquis.

Ceci en nous montrant la vie à la ferme en attendant le personnage principal & ses fugaces apparitions en son sein. Un aspect social très appréciable, nous montrant l’envers du décor.
Mais pendant que l’on y remarque les efforts faits pour l’intéresser, lui part rapidement pratiquer son activité favorite. Et oui, votre compte de gobelins sera au rendez-vous. De cette brève, mais non moins sanglante & percutante dans ses traits, exploration découlera davantage que sa bataille & le sauvetage accompli.
Notre héros y trouvant un anneau dont le centre ne semble pas être un banal joyau. Une lueur s’en dégage, lui conférant un effet digne d’une bague de Captain Planet.

Cherchant à la revendre, l’échanger, voire en apprendre davantage, il s’installe à la guilde en vue de trouver une personne pouvant l’aider. Une mission plus compliquée pour lui qu’une expédition face à 30 gobelins, tant aborder quiconque ne lui est pas évident. D’autant plus en ne sachant qui pourrait lui être utile parmi cette foule. Un passage assez comique, le laissant dans une situation ubuesque, pour quelqu’un qui nécessite un service précis.
Heureusement pour lui, il sera guidé vers une archimage plus érudite sur à peu près tout, qu’elle ne pourrait le laisser croire par son tempérament. Une rencontre qui les emmènera vers un nouveau périple…

Particulièrement axé sur l’histoire, plus que sur l’action, Goblin Slayer Year One – T4 permet de davantage s’attacher aux protagonistes. Bien d’autres, que l’on connaît par les livres des autres séries, étant aussi de la partie par petites touches, apportant souvent de l’humour.

Inod

Voir aussi

Annapurna

Prochainement en campagne de financement participatif sur Kickstarter, l’autrice d’Annapurna (Fiat Lucre) (Facebook du jeu), …