Breaking News

Fullmetal Alchemist Perfect T01

Tout comme d’autres sagas cultes, celle d’Hiromu Arakawa profite d’une nouvelle sortie, sous une édition améliorée. Sobrement intitulé Fullmetal Alchemist Perfect T01, ce premier tome réservera même des surprises pour les plus féru(e)s de la licence.

Premier point important des changements de cette version, l’annonce d’une traduction mise à jour. Détail que l’on ne peut comparer, puisque l’on ne bénéficiait pas de la précédente. Il fallait néanmoins souligner cette différence, avant de se plonger dans l’aventure.

En l’occurrence, celle d’Edward et Alphonse Elric. Deux frères alchimistes, qui pour une raison emplie de bons sentiments, à savoir : ramener leur mère à la vie, ont enfreint les règles de cette caste.
Un prêté pour un rendu, en tentant cette manipulation, chacun y a perdu gros. L’intégralité de son corps pour Alphonse et sa jambe gauche pour Edward. Ce dernier arrivant toutefois à préserver l’âme de son frangin au sein d’une armure géante, en échange de son bras droit. Les 2 semblent accepter la douloureuse peine de ne plus voir leur mère, tout en n’essayant plus de la ressusciter. Le duo a désormais un nouvel objectif : conquérir la pierre philosophale, afin de recouvrer leurs corps.

Fullmetal Alchemist Perfect T01 nous fait ainsi découvrir cette triste histoire, directement au sein d’une recherche de cet artefact. Au sein d’un village se passionnant pour son chef religieux. Nos 2 comparses y flairent l’arnaque. Ce Père réalise en effet des miracles et annonce même pouvoir faire revivre les personnes trépassées.

Le manga ne s’arrêtera pas en si bon chemin, puisque les frères Elric se retrouveront par la suite dans une bourgade minière. Un périple durant lequel Edward, le Fullmetal Alchemist de son surnom et vous comprendrez rapidement pourquoi, se rendra vite compte que l’on apprécie pas trop l’armée dans le coin. Lui-même rattaché à celle-ci, depuis qu’il a obtenu la reconnaissance d’alchimiste d’État. Une situation amenant pourtant divers gags, car les autochtones ne sont pas si mauvais bougres par rapport à lui. Pas sympathiques non plus, mais leur rancœur reste fixée sur le boss du coin. Profitant de son statut, pour s’enrichir grassement, au détriment de la population. Là encore, nos duettistes devront résoudre ce problème, avec cette fois beaucoup plus d’humour, que dans le premier cas. Une alternance efficace.

Sans vous dévoiler les histoires suivantes, afin de vous en conserver toute la saveur, sachez que l’on se retrouvera au milieu d’une partie de cette fameuse armée. Y découvrant certains personnages marquants. Tandis qu’une autre séquence, encore plus poignante, démontrera à nouveau que les Elric sont loin d’être les seuls à transgresser les lois.
Et encore, cela est sans compter sur de vils personnages agissant dans l’ombre et dont ils devront se méfier.

En outre, cette sortie re-masterisée profite d’une nouvelle couverture, superbement mise en valeur avec chaque détail rouge devenu brillant. En la retirant, l’on découvre en première et quatrième de couverture, des croquis en guise de bonus. Et si la totalité de l’ouvrage est sous papier glacé, l’on a en plus droit à plusieurs pages couleurs au début. Mais également à une recto/verso, pour se lancer dans l’ultime chapitre.

Drôle, touchant et nous glissant déjà plusieurs mystères à suivre, Fullmetal Alchemist Perfect T01 se suffit à lui-même en tant que livre. Cependant, il arrive à encore galvaniser l’intérêt par l’enrobage spécial à cette version.

Inod

Voir aussi

Legacy – Hellas 2019

De retour sur Kickstarter, Argyx Games peut encore bénéficier de votre soutien jusqu’au 2 août. …