Breaking News

Bluffer

Bluffer de Gilles Monnet s’avèrera un retour dans le temps pour bien des personnes. Tant peut-être car vous avez joué à sa précédente version, sortie il y a un bout de temps. Mais peut-être que vous avez eu l’occasion de pratiquer le même système bien avant encore. Comme cela fut notre cas via notre professeure de français au millénaire dernier. C’est donc avec tout d’abord nostalgie que l’on accueille cette arrivée chez Gigamic/Spot Games.

Prévu pour 2 à 10 participant(e)s, Bluffer mettra pleinement vos qualités de bluffeuse/eur en avant. Lors d’un tour de jeu, un(e) joueuse/eur pose l’une des questions des cartes, à laquelle devra/ont répondre son/ses adversaire(s). Autant vous affirmer qu’il y a peu de chances que vous sachiez la bonne réponse. En revanche, les sujets s’avèrent finement traités, si bien que l’on peut raconter quasiment n’importe quoi en retour et cela pourrait passer pour la réalité. Voire l’être.
Justement, c’est là que se situe le principe. Chacun(e) devra alors secrètement répondre, en précisant qu’il s’agit d’elle/de lui en notant son nom, quelque chose de crédible ou non. L’ensemble est récupéré par le protagoniste en charge de la question sur cette phase. Celle/celui-ci, qui connaît la bonne réponse évidemment, grâce à la carte dévolue.

Elle/il énoncera progressivement les réponses mélangées. Tant celles de l’assemblée mais sans révéler les noms pour l’instant, que la réelle. Les autres voteront alors chacun(e), pour celle pensée comme étant la vraie. Ceci en posant simultanément leur propre jeton sur le numéro correspondant à la réponse énoncée, qui selon leur esprit s’avère l’idoine.

Par conséquent, il s’agit d’être maligne/malin dans son idée, pour piéger sa/son/ses concurrent[e(s)]. Car à chaque participant(e) qui valide votre réponse, alors qu’elle est censée ne pas être la véritable, vous avancerez votre pion de 2 cases sur le parcours. Tandis que si vous misez sur ce qui s’avère finalement être la bonne réponse, vous progresserez d’une case. Bien entendu, interdit de voter pour soi-même. La vérification avec votre nom sur le papier que vous avez transmis, sera là pour vous en empêcher. Mais si vous tentez, vous constaterez que vous récompenserez autrui.

Mieux vaut ainsi se souvenir de ce que l’on a inscrit. Néanmoins, l’on peut se faire piéger. Puisqu’il s’avère envisageable que l’on soit plusieurs à confier la même réponse. Voire même on aura trouvé la réelle & ne saura donc pour laquelle voter dans les 2 cas. Ni même si elles sont les bonnes réponses ou s’il s’agit de 2 plantages. Ce doute qui s’insère s’avère particulièrement intéressant.

En ce qui concerne le matériel, les illustrations de STIVO nous plongent complètement dans l’atmosphère délirante de Bluffer. Tandis que les pions & autres jetons nous font plaisir, avec notamment du jaune, du vert & du violet. Cependant, il s’agit de goûts très subjectifs. D’ailleurs l’on aurait bien voulu du rose aussi, comme toujours…

Faire travailler l’imagination, en allant au-delà d’une simple réponse car l’on doit penser aux votes de l’opposition, rend Bluffer aussi malin, que drôle. L’on s’éclate à répondre un peu n’importe quoi, tout en étant finalement peut-être convaincant(e). D’ailleurs question : Quel jeu au top allie réflexion & excellente ambiance ? Arriverez-vous à nous bluffer en répondant autre chose que celui-ci ?

Inod

Voir aussi

Mad Catz présente la souris gaming haute performance R.A.T. 8+ ADV

Mad Catz Global Limited vient d’annoncer que la souris haute performance R.A.T. 8+ ADV est …