Breaking News

AO Tennis 2

Se calquant à la réalité, l’Open d’Australie profite une nouvelle fois d’une simulation vidéo-ludique dès le début d’année. Avec toujours aux manettes, des habitués de sports avec Big Ant au développement de cet AO Tennis 2, édité par Bigben, qui confirme sa gamme sportive.

L’as des aces

Sans conteste N1 des sports individuels, touchant toutes les parties de la grosse balle bleue (ndla : la Terre et pas forcément celle battue), le tennis en est par conséquent la discipline phare dans la gestion personnelle de carrière. Rendant d’autant plus intéressant un mode consacré. AO Tennis 2 s’est ainsi penché sur le domaine. Qui, à vrai dire, est généralement  ce que l’on recherche le plus dans la partie solo d’un tel logiciel. Laissons de côté au niveau intérêt, les affrontements entre humain(e)s en local ou en ligne, qui évidemment possèdent une épice impossible à retrouver ailleurs. Et où l’on passera énormément de temps en multi.

Dans un premier temps, l’on créera notre avatar, femme ou homme. Paré(e) pour affronter qui que ce soit sur les courts. Mais pas que & c’est là qu’AOT2 démontre déjà une profondeur accrue, le démarquant de son prédécesseur. Au cours de notre carrière, à l’instar des réelles vedettes tout comme des moins connu(e)s joueuses/eurs du circuit, il s’agira de savoir gérer son calendrier. Pour les compétitions certes, néanmoins l’on ne fait pas que jouer dans le haut niveau sportif. Bien entendu, s’entraîner s’avère nécessaire. Il faudra donc jongler entre les 2, pour se perfectionner tant sur le plan technique, que physique. Sans omettre notre propre progression tactique. Tout en s’octroyant des pauses pour ne pas se blesser.

Toutefois, si auparavant le tennis elbow était une expression symbolique, désormais à la WTA & à l’ATP, l’on se blesse peut-être même davantage par son hygiène de vie. Et notamment leurs déplacements hallucinants, qui nous font dire « bonjour l’empreinte carbone ». Aussi bien pour rejoindre un tournoi à l’autre bout du globe, où l’a on été éliminé(e) le 1er jour… Que pour participer à des opérations commerciales. Très développées dans le milieu, elles s’avèrent particulièrement bien retranscrites durant cette expérience. La gestion de la communication sous tous ses aspects est ainsi au rendez-vous, avec les fameuses conférences de presse. Où l’on a l’habitude des robinets d’eau tiède dans la réalité. Avec comme déclaration à chaque match : « Je suis ravi(e) de jouer sur mon court préféré, mon tournoi favori, dans la ville que j’adore le plus ».

On détient ainsi l’occasion de changer cette approche & devenir plus charismatique. En vue de s’attirer les faveurs du public & des sponsors ou l’inverse. Même si l’on peut regretter que dans la vie cela soit devenu plus important que le sport en lui-même, tennis ou autre, cette réalité permet en revanche d’approfondir un tel mode. Au même titre que le style physique & la tenue, où l’on peut se lâcher tant la variété & le détail sont là. Ces diverses activités & leur programmation à planifier de manière idoine, s’allient subtilement à la montée en puissance de notre athlète. Rendant addictif & crédible, en partant du bas de l’échelle pour atteindre le firmament, le pan carrière d’AO Tennis 2.

Une femme/un homme & sa raquette

Tant si vous êtes carriériste, que si vous vous adonnez aux autres modes du jeu (Open d’Australie, scénarios, académie ou encore toutes les exhibitions possibles avec vos propres règles, en simple, double, mixte…), encore faudra-t-il maîtriser votre personnage. Bonne nouvelle, la fluidité des déplacements est au rendez-vous. Le besoin sur lequel les simulations tennistiques ont souvent du mal, alors que sans elle l’on n’est rien. Pour le reste, chaque logiciel possède son approche. Et si comme nous vous ne comprenez pas qu’il s’avère quasiment impossible de sortir la balle sur certains, vous serez ravi(e)s d’apprendre qu’AO Tennis 2 prend le contrepied. Le tennis est un jeu de visée & cet aspect retrouve toute son importance ici. Il s’avère ainsi plus qu’envisageable d’effectuer des fautes par un mauvais ciblage.

Tout autant que d’envoyer les adversaires courir de long en large. La puissance & le timing s’y mêlent, par une jauge qui oscille entre rouge-orange-vert-orange-rouge. Vous aurez compris à quel feu il vaut mieux dégainer. Les multiples effets de balle sont également au menu. Avec une qualité telle qu’on ne les joue pas juste pour appuyer ailleurs.

Le professionnel

Au-delà de la personnalisation évoquée, l’on croise & peut aussi incarner des professionnel(le)s. Avec son gros regain de forme, le tennis australien s’impose aisément dans un jeu mettant en avant son tournoi du Grand Chelem. Son public retrouvera avec plaisir de ses idoles au milieu des Ashley Barty, Karolina Pliskova, Belinda Bencic, Angelique Kerber, Johanna Konta, Marketa Vondrousova, Monica Puig, Daria Gavrilova & Samantha Stosur. Par conséquent, les Aussies risquent quand même de moins bondir de joie en voyant leurs bourreaux de la Fed Cup : Caroline Garcia & Kristina Mladenovic. Il en va de même chez les hommes, avec certains des meilleurs australiens, des tops mondiaux depuis des années & des jeunes, titillant déjà le gratin. En somme : Rafael Nadal, Gael Monfils, David Goffin, Stan Wawrinka, Karen Khachanov, Alex De Minaur, John Isner, Nick Kyrgios, Marin Cilic, Frances Tiafoe, Fernando Verdasco, Kyle Edmund, Kevin Anderson & Thanasi Kokkinakis.

La modélisation s’avère convaincante, mais ce qui nous intéresse surtout, c’est leur ressemblance dans le jeu. Ressentir & regarder leurs mouvements signatures procure toujours un sentiment de satisfaction, tant l’on y gagne en crédibilité. AO Tennis 2 ayant droit à un véritable échange entre Big Ant & les arcanes de l’Australian Open, l’on bénéficie simultanément d’un soin tout particulier sur les arènes. On pourrait même affirmer que le réalisme a été poussé jusqu’au public & à l’ambiance, ressemblant à celui du tennis, à savoir : inintéressant. Sauf d’ailleurs peut-être sur ce tournoi IRL. Où parfois des spectatrices/eurs s’enflamment, comme si l’on était au footie ou au lacrosse. Cependant cela n’a aucune importance dans le jeu. Où de toute façon comme globalement chez les simulations sportives, l’on coupera le son. Même si l’on notera le soin apporté au sound design, lors des impacts de balle.

 

Précisons enfin que ces athlètes, stades, conditions de victoire… sont & seront amplement augmenté(e)s par la communauté. Par conséquent vous-mêmes. Avec un éditeur hyper riche & la possibilité de partager ses créations.

Au-delà de sa qualité au niveau de la jouabilité, AO Tennis 2 sait nous tenir en haleine par un mode carrière dans lequel on s’engouffre aisément. Ainsi que par son éditeur & son système de partage, juste géniaux pour faire perdurer l’intérêt.

Inod

Développeur : Big Ant Studios
Éditeur : Bigben
Genre : Tennis
Supports : PS4, Xbox One, PC et Nintendo Switch

Voir aussi

Maskot’

Les sorties de 404 On Board se poursuivent, avec l’arrivée d’un jeu d’ambiance de Mathéal, …