Breaking News
Accueil / Jeux vidéo / Critiques / Conan Exiles

Conan Exiles

Disponible en accès anticipé depuis un moment sur Steam & Xbox One, Conan Exiles déboule désormais en version définitive, même si des évolutions arriveront sûrement progressivement. Avec au passage son arrivée sur PS4, version que nous abordons ici.

Barbaque à sable

On débarque sans rien, à part son slip & ses mains nues, au sein de l’immensité de l’univers de Conan Exiles. On ne vous gâchera pas la mise en scène des débuts, sachez seulement que l’on revient déjà de loin. Un(e) survivant(e) d’emblée, qui n’aura pour but que de perdurer sur cette voie.

Néanmoins être survivant(e) ne signifie pas pour autant simple survivaliste. Tout comme dans notre monde, nous pourrons très bien devenir dominant(e). Cherchant à continuellement posséder davantage de richesses matérielles, avoir la plus grande demeure, le plus de personnes sous sa coupe, les plus jolies & moins farouches personnes à ses côtés…

Mais avant d’en arriver là, il faudra construire de ses pro… de ses plutôt cradingues paluches son empire. Ce dernier démarrant par la plus vétuste des cabanes. Toutefois on ne fera pas que dans l’immobilier. On aura également besoin d’énergie, il s’agira donc de récolter des ressources pour se nourrir.

Excellente particularité de cette aventure, pouvoir la partager à plusieurs ! On pourra ainsi très bien coopérer & ainsi se faciliter la tâche pour établir des structures plus imposantes entre autres. Mais l’on pourra également se trouver nez-à-nez avec de vrai(e)s barbares préférant en découdre avec quiconque. Sans omettre un mix des 2. Puisque l’on pourra très bien tomber sur une bande décidant de dépecer les prochaines personnes qu’elle croisera.

Atelier Conan

Tout comme « la routourne tourne » comme disait le poète, la roue de la souffrance souffre ou plutôt fait souffrir. Cette dernière s’avère essentielle dans l’un des points les plus amusants de Conan Exiles, à savoir l’asservissement de PNJ. Non pas que l’on soit du genre à passer ses nerfs sur des esclaves virtuel(le)s, à cause d’une vie réelle minable. Même si l’on sait que beaucoup recherchent cela. Ce que l’on y voit, ce sont plutôt les possibilités étendues de l’univers par cet aspect.

Déjà il s’agira de les asservir & cette facette « ancien ennemi passé de notre côté », s’avère toujours quelque chose de grisant. Mais surtout leur utilité permettra de voir sous un autre jour sa propre évolution. Ainsi l’on bénéficiera de guerriers forts utiles pour défendre nos bâtisses, ce que l’on prendra en compte. Et ils auront beau s’avérer des PNJ répondant à nos ordres, on tient à eux On désire ainsi leur offrir ce qu’il y a de meilleur au niveau de l’équipement : armures, armes… & au contraire le moins de vêtements possible pour nos danseuses. Pas par perversité, mais car c’est dans le ton. D’ailleurs notre barbare adore se promener avec un minimum de tissu. On ne peut donc pas nous jeter la pierre, le couteau, l’épée, ni tout autre objet coupant ou contondant que l’on affectionnera particulièrement dans ce monde.

Dieu t’a arraché le foie

Effectivement il ne faut pas oublier la partie action de Conan Exiles, aussi importante que la dimension construction & celle propre à la survie. D’ailleurs tout se mêle, l’action on ne peut plus violente, comme l’on s’y attendait avec la licence Conan, servant à glaner certaines ressources. Mais justement afin de s’équiper, il faudra récupérer plus ou moins d’éléments afin de les forger & ainsi de suite. Concernant la bagarre, elle peut même s’avérer encore plus dévastatrice & divine. Il sera ainsi envisageable d’obtenir la possibilité d’incarner son dieu & de s’en servir pour ravager l’ennemi.

L’alternance des environnements est elle aussi impressionnante pour la dimension qu’elle apporte au gameplay, que pour sa beauté. Des lieux désertiques, aux montagnes colossales, en passant par une immense végétation, pour mieux aller crapahuter dans la neige… Tout est au rendez-vous. Cela impactant ce que l’on y rencontrera. De quoi varier les plaisirs, tout en apportant du réalisme via les changements provoqués par chaque parcelle.

Avec son énorme contenu, la possibilité de s’amuser seul(e), en coopération ou en s’affrontant en multi, Conan Exiles offre une richesse détonante. Il y a véritablement de quoi concevoir son aventure à sa façon, en y passant le temps que l’on souhaite, en solo ou à plusieurs… Tout en prenant autant de plaisir !

Inod

Développeur : Funcom
Éditeur : Deep Silver
Genres : Action/construction
Supports : PS4, PC & Xbox One

Commentaires

Voir aussi

JCC Pokémon – Soleil et Lune – Tempête Céleste

On continue notre tour, plus que d’horizon, des extensions du jeu de cartes Pokémon. Cette …