Breaking News
Accueil / Culture japonaise / Cinema Trip – PASSPO☆

Cinema Trip – PASSPO☆

Comme annoncé depuis un moment, c’est donc aujourd’hui, le 22 septembre 2018, au Nakano Sun Plaza de Tôkyô, qu’IWAMURA Natsumi, FUJIMOTO Yukimi, ANZAI Naomi, NEGISHI Ai, MORI Shiori, MASUI Mio et TAMAI Anna donneront leur dernier concert. Les PASSPO☆ cesseront leur activité, et laisseront derrière elles 6 albums, sous différents labels. Le groupe doit son nom à la thématique choisie, celle du voyage aérien. Ainsi leurs costumes ressemblent aux tenues des hôtesses de l’air, et on retrouve des thèmes en rapport dans leurs chansons.

Une entame Rock

Ici nous nous intéresserons à ce qui sera donc l’ultime album du groupe. Sorti le 15 février 2017, il regroupe 13 titres, certains sortis en single, d’autres inédits. Le titre de cet album, mais aussi certaines chansons, nous montreront un lien entre le voyage et le cinéma. Classique, mais aussi, plus surprenant, d’horreur, « Cinema trip » existe dans deux versions différentes. La « Type B » étant le disque classique. Tandis que la « Type A » offre, pour quelques Yens de plus, un DVD avec le clip « Playground ». Voyons voir ce que peut donner un mélange entre voyage dans les cieux et les plus terrestres salles obscures.

Pour le coup, la pochette, les pochettes même, ne trompent pas. Les fans des PASSPO☆ ne seront pas perdus devant l’annonce très proche d’une compagnie aérienne. « Popcorn bought ? » est une courte annonce, dépassant les deux minutes quinze, qui sert, on le devine, de tour de chauffe pour les concerts du groupe. Petite présentation, puis musique dynamique à souhait, avant d’annoncer le décollage. Voilà un titre qui met dans le bain. Surtout que « Music Navigation » offre un bon son rock, comme le groupe a l’habitude d’en proposer. Le rythme ne faiblit quasiment jamais, et nous apprécierons le bon mixage sonore, permettant de bien entendre les voix malgré une composition qui ne dénoterait pas dans un festival rock.

Par le pouvoir des 7

Pour « 7’s Up (Cinema Trip Ver.) », le rythme se calme un tout petit peu. On a droit à une présentation des membres du groupe. Nous penserons obligatoirement au « SCANDAL in the house » du groupe SCANDAL. Avec cette façon de se présenter, mais, paradoxalement, les PASSPO☆ feront ça de façon beaucoup plus rock que les SCANDAL. Si la chanson se voit affublée d’un « Cinema Trip Ver. », c’est parce qu’il s’agit d’une face B de « Bachelorette wa Owaranai » que nous verrons à la fin de cet album. N’ayant pas entendu la version du single, nous ne pourrons pas comparer les deux versions. Mais ici, c’est un gros titre rock ultra rythmé et très efficace, entre les « go go cheer up » et les « woo ho », pas besoin de comprendre le japonais pour arriver à chantonner ce titre plus que plaisant.

Voilà la partie un peu effrayante, « Playground » et son clip, ne manqueront pas de vous faire ressentir de l’aérodromophobie. Ou comment une invasion zombiesque peut se répandre rapidement dans le confinement d’un avion, fusse-t-il de grande ligne. Le clip est sympa, mais c’est surtout la chanson qui plaira le plus, sur un rythme qui ralentit encore, sans pour autant s’endormir, ce titre est très agréable à écouter, il a même tendance à rester en tête. Nous aurons même droit à un joli solo de guitare électrique.

Source : Chaîne YouTube “crownrecord”

Niveau ralentissement, nous continuons avec « Mr. Wednesday », qui, en restant sur un rythme digne d’une bonne chanson Pop/Rock, nous offre un peu plus de calme, mais aussi une révision bien pratique des jours de la semaine en anglais. Passons cette boutade, pour ne retenir que le fait que cette chanson s’écoute fort bien, mais est, pour l’instant la plus faible de l’album. Moins puissante que les premières.

On se calme

Pourtant, « Love refrain » est molle, oui, mais la balade proposée ici est fort jolie, avec un refrain teinté d’émotion, qui apporte quelque chose à son auditorat. Le fait de poser les voix, que la guitare électrique se calme pour enfin arriver à entendre la basse et la batterie, plus l’alliance des voix qui sont ici suaves, et bien ça nous offre une superbe balade à écouter au plus vite. Même dans son solo, la guitare se veut simple. Une très jolie chanson.

Contrairement à « NASA ! ~Nan de Aistu Suki Nan da, Aa~ » qui part dans les BPM. Après la douceur d’un « Love refrain », ça surprend un peu, même quand on connaît bien le groupe. On y entendra des modifications vocales, inutiles mais bon, et un chant redondant, voir énervant, en fond sonore. Dommage car le reste était bien, et c’est pourquoi nous passons vite sur «  Fukutsu no Resistance ». On retrouve le chant de « Playground », mais, comment dire, le titre n’est pas assez mémorable. Oui, il a un bon rythme, mais la musique semble comme étouffée, et au final il ne ressort pas grand chose d’intéressant. Dans l’écoute prolongée de l’album, ça passe, mais de là à sortir le titre sur une liste de lecture, il ne faut pas abuser. Sympa mais sans plus.

Le lundi …

« Weekday Queens », après un début un peu mou et presque effrayant, force est de reconnaître que le refrain possède une belle efficacité. Malheureusement les couplets sont un peu trop faibles pour rendre le titre inoubliable, une chanson moyenne donc, mais avec un refrain accrocheur. L’introduction folle de « Minority Hero » laisse présager un titre asphyxiant, et c’est bien le cas de son refrain ultra dynamique et pourtant, nous sommes encore en face d’une chanson sympa mais … Si, vous savez, le genre de chanson qui, lors de son écoute nous plaisent bien, mais que l’on a oublié aussitôt la piste suivante démarrée.

Bon, ici ce sera « Gimme Gimme Action », et non pas un homme après minuit comme le chantèrent les ABBA. Bizarrement, cette chanson fait penser, sur son introduction du moins, à un chant de Noël. Les débuts de couplets rappellent cette période de l’année. Là, on note la présence de violons sous-exploités, n’est pas « Beast in you »* qui veut, c’est l’un de leurs précédents titres. Une chanson qui souffre du phénomène vu pour le précédent titre.

Sauf que là, la piste qui suit est juste exceptionnelle. Difficile de croire qu’elle ne clôt pas l’album. En effet elle apporte une émotion aux auditrices et auditeurs. « Film », tout court, est une superbe balade. Avec un chœur émouvant, aussi bien dans ses couplets que surtout le refrain, plus énervé. Une chanson absolument magnifique et empreinte d’une certaine nostalgie. Difficile de dire si c’est parce que le groupe s’arrête, mais il se dégage un émoi, quelque chose qui ne manquera pas de vous sécher la gorge et de faire monter les larmes.

Il est évident que ce n’est pas une balade dans le sens propre du terme (c’est quand même bien énergique), le chant possède un truc, c’est clairement le meilleur titre de l’album. Car si «  Bachelorette wa Owaranai » n’est pas mauvaise, restant sur le ton Pop/Rock de l’album, même du groupe, on perd en émotion ce que l’on gagne en puissance. Une jolie chanson qui n’arrive cependant pas à éclipser « Film ».

Déjà fini ?

Pendant un vol frôlant les quarante-neuf minutes, toutes les émotions sont présentes. C’est avant tout une envie de bouger (difficile avec la ceinture de sécurité) qui nous prend, puis vinrent les émotions. Avec la peur notamment, le passage où l’on se lasse quelque peu, tout en conservant l’excitation du voyage. Puis la nostalgie de l’arrivée, où l’on se dit que tout sera bientôt fini. C’est bien cela « Cinema Trip ». Mais aussi ce que les PASSPO☆ ont proposé à leurs passagères et passagers tout au long de ces neuf années.

Si cet ultime album (sauf surprise) n’est pas parfait, nous pouvons dire qu’il est tout de même surprenant. Il pourrait faire changer d’avis pas mal de monde sur les idols, la preuve qu’il est possible d’entendre de la bonne musique rock (ou plutôt pop/rock) dans cette catégorie souvent raillée. Un groupe que nous vous invitons à découvrir à travers sa discographie que l’on peut obtenir (légalement bien sûr) partout en numérique. Ou bien avec la chaîne YouTube qui risque de disparaître lors de la séparation du groupe.

* : Ce titre est disponible sur “JEJEJEJET !!” qui est sorti en décembre 2013.

Source : Chaîne YouTube “crownrecord”

Vous voulez en voir plus tout de suite, allez donc voir ce que donne “Hello“, issue de leur album “Check-In”, le deuxième album du groupe. Premier en Major. Une chanson pleine d’émotion qui ne manquera pas de vous arracher une larme si vous suivez le groupe depuis longtemps.

Cinema Trip – PASSPO☆

Date de sortie : 15/02/2017

Label : Nippon Crown

Chaîne YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCNbJVAp9ZmAqAi3pE8_pmKw

Twitter : https://twitter.com/passpo_staff

Site Internet : http://passpo.jp/

 

 

Voir aussi

Discovery 12 : “Suki to Iwasetai” – IZ*ONE

La découverte du mois dernier n’était que la partie visible d’un iceberg qui commence à …