Breaking News
Accueil / Critiques / Bubblee Pop

Bubblee Pop

On connait très bien les jeux vidéo avec des bulles et autres slimes à associer, mais moins de versions plateau. Cette alternative existe pourtant chez Bankiiiz Éditions, grâce à Bubblee Pop de Grégory Oliver.

Au cours de Bubblee Pop, nous ferons connaissance avec les Bubbles. De rondouillardes créatures qui flottent dans le ciel, de diverses couleurs et aux multiples pouvoirs. Toutefois elles ne restent pas indéfiniment dans les airs, l’apesanteur les attirant vers les planètes. Malheureusement, cet effet cause fréquemment l’éparpillement des familles. Il advient ainsi aux duellistes de les rassembler en les alignant. Chaque bulle concernée rejoignant la zone de score de la/du joueuse/eur l’ayant accueillie sur sa planète. En contrepartie, chaque sphère apportera un point, mais offrira également le pouvoir de sa famille, dont l’on pourra user. 

Le plateau se compose d’une planète pour chacun(e) des 2 participant(e)s, séparées par le ciel, où les Bubbles débarquent. Mais avant de se lancer dans la partie, Bubblee Pop par sa mise en place, peut devenir plus ou moins compliqué pour effectuer ses lignes. Ceci par la présence de boules noires, 3, 4 ou 5 par planète, si l’on désire relever la difficulté, puisque celle-ci ne peuvent s’éliminer directement. Voire n’en mettez pas si vous souhaitez moins de complications, mais ce serait dommage. Et 3 billes noires seront également inclues dans le sac, avec les Bubbles que l’on tirera au hasard. En vue de remplir les emplacements vides du ciel. Suite à des gains de billes, par la réussite d’alignements.

En sachant que les bulles tombent du ciel. Et que par conséquent les trous de notre planète sont remplis par les éléments se trouvant juste au-dessus. On les fait donc descendre naturellement et ajoute les nouvelles par le haut.

Suite à ces ajouts entre chaque manche, lors de notre tour l’on aura l’occasion d’intervertir 2 Bubblees adjacents verticalement ou horizontalement, qui figurent dans le ciel. Cependant rien ne nous y oblige, contrairement au besoin de faire tomber du ciel vers sa planète, 2 bulles qui se touchent. Là aussi horizontalement ou verticalement. On retrouve ainsi le côté dynamique des puzzles vidéo-ludique. Avec notre esprit que l’on triture pour trouver la meilleure combinaison. Puisque les cases désormais, seront remplacées par celles du dessus comme nous venons de l’indiquer. L’enchainement rend Bubblee Pop très grisant.

Pour ce faire, encore faudra-t-il réussir à former au moins un trio de Bubbles de même couleur, vertical ou horizontal. Celui-ci rejoint alors votre zone de score. Vous l’aurez saisi, la diagonale est proscrite à chaque fois. De même si une autre boule de cette couleur touche la ligne, sans pour autant créer une triplette. Néanmoins si elle s’y accole horizontalement ou verticalement, elle rejoint votre zone simultanément. Ce qui offrira l’opportunité de se servir des pouvoirs de chaque, dans l’étape finale d’une séquence personnelle.

Le Bubblee vert permet notamment d’en intervertir 2 adjacents sur sa planète. La force jaune délivre un atout important, car quand un Bubble n’est pas recouvert (comprendre qu’aucun autre ne figure au-dessus) on peut l’envoyer dans sa zone de score. Soit également le top pour éliminer un noir, qui ne s’associe à aucun coloris, pas même d’autres boules noires chères à Thierry Beccaro.  Qui rapportent elles aussi chacune un point. Le rouge lui s’avère plus pernicieux, car l’on agit chez l’opposant(e), en y échangeant 2 bulles adjacentes. D’autres pouvoirs existent, mais l’on vous en conservera bien entendu la surprise.

Au-delà de ces principes classiques d’un duel, d’autres modes existent et vous permettront d’évoluer en solo. Vous aurez même l’occasion de jouer au fameux 3 à la suite. De quoi continuer l’amusement de différentes façons, avec ces charismatiques Bubbles, auxquels Alexey Rudikov a donné des caractères propres, qui se retranscrivent au travers de leurs expressions.

Une myriade de variantes s’offre à nous avec Bubblee Pop. Si le casse-tête en face à face de base est déjà convaincant, la pluralité des modes, avec divers types de réflexion, et pouvoir s’y plonger seul(e), renforcent son intérêt.

Inod

Voir aussi

Punto

En apercevant les images, vous imaginez sûrement que Bernhard Weber a sorti un jeu de …