Breaking News
Accueil / Actualités / Avignon Geek Expo 2018

Avignon Geek Expo 2018

Pour sa deuxième édition, le festival Avignon Geek Expo a su prendre en compte les différentes remarques de l’année dernière. Plus d’espace, plus de stands, plus d’invités et surtout beaucoup plus de communication en amont. De plus une nocturne était proposée avec un réel show cosplay organisé par Anshella.

Une bonne gestion du lieu et des halls

Avec un temps qui n’était pas forcément au rendez-vous, l’équipe d’Avignon Geek Expo avait prévu un accueil des visiteurs dans un hall entièrement couvert. De plus, la proximité avec un très grand parking facilitait la venue en voiture. Nous regretterons la présence de “racoleurs” à l’entrée de la convention qui essayaient à tout prix de quémander des dons pour des associations, insistants et pas franchement agréables. Mais l’accueil des bénévoles à l’intérieur a su rattraper le tout, avec un accueil chaleureux et souriant. De plus nous avons été très bien guidés pour nos accréditations presse.

La sécurité était très renforcée, une fouille était présente à chaque entrée. Avant de pouvoir rentrer dans un hall nous devions passer entre 1/2 agent(s) de sécurité. Le passage des armes et autres objets cosplay était tout de même facile. Aucun incident à ce niveau n’a été relevé à notre connaissance.

On a réellement apprécié l’extérieur, présent entre les halls, en effet on pouvait y retrouver l’essentiel des stands de nourriture, ils n’encombraient donc pas les allées avec des files d’attente. De plus, nous pouvions retrouver un petit coin de verdure, parfait pour les shootings cosplay. Nous en avons d’ailleurs profité pour shooter avec nos amis photographes : Elkashir et Kaeru Picture.

Des animations organisées sur différentes thématiques

Avignon Geek Expo c’est un peu comme un petit HeroFestival, différentes thématique sont présentes, on passe donc de la japanimation au sci-fi en passant par la culture geek sous ses autres aspects. Ainsi, on a pu croiser la fameuse Delorean de Retour vers le Futur, la Jeep de Jurassic Park,  des reproductions de l’univers Stargate et Star Wars. De plus, il était possible de s’amuser sur la scène Just Dance grâce à l’invitée Dina (Vice-Championne du Monde ESWC), on a aussi pu assister à un Just Dance réalisé par les mascottes (nous plaignons les pauvres bénévoles à l’intérieur). Il y avait très certainement d’autres activités liées à ses thèmes, mais comme indiqué dans notre Vlog, ce n’est pas notre domaine de prédilection.

Les animations liées à la culture japonaise

Malgré le fait que le coté Japanimation soit à mon sens peu exploité comparé aux autres thèmes, nous avons pu croiser le studio photo cosplay de nos amis Lescargographe et Sebastien Gourgouras. De nombreux invités cosplays étaient présents, essentiellement pour tenir un stand malheureusement, nous avons donc retrouvé : Yaya Han, Sakuraflame, Jill Grayson, NightCold, Anshella, Nikita, David Chan, Sikay, Aldarion,  Leelo Kris, Lily on the Moon, Han Jones…

Nous avons pu rencontrer et échanger avec le duo Alexis Tallone et Amandine Tagliavini, auteurs de RockSthol, deux artistes très abordables et à l’écoute des visiteurs.

Un de nos meilleurs moments a été sans hésiter le concert de Jean-Marc Anthony Kabeya ! Le chanteur du générique de Pokémon a su nous faire faire un retour en enfance d’exception. De plus il s’est aussi confié au public concernant sa participation aux différents génériques, ce qui nous a permis de connaître rapidement les dessous de ce milieu.

Autre élément qui a dissocier Avignon Geek des autres conventions, c’est sa nocturne qui était un réel show cosplay et non un concours ! Celui-ci était retransmis en direct sur Facebook, l’occasion pour les casaniers d’assister au show bien au chaud.
Retrouvez les différentes prestations sur le Youtube d’Esby.

En Bref

Avignon Geek Expo a su prendre en compte les différentes remarques de l’année dernière, la convention s’est nettement améliorée. Les invités proposés était variés même si la plupart ne nous touchaient pas directement, nous n’avons eu que des retours positifs concernant cette deuxième édition. On regrettera cependant le retard conséquent du concours cosplay, environ 45 minutes sans aucune information. Nous avons eu plusieurs moments de blanc, pour la troisième édition peut-être prévoir plus d’animations, notamment sur stand et pas uniquement sur scène.
Nous remercions toute l’équipe pour l’accueil ainsi que les différents échanges que nous avons pu avoir.

 

Voir aussi

La France championne de Karuta

La France championne de Karuta à Otsu C’est au sanctuaire Omi de la ville d’Otsu, …