Breaking News

Re:Zero kara Hajimeru Isekai Seikatsu

Re:Zero kara Hajimeru Isekai Seikatsu

1

/!\ Spoiler Alert /!\

Re:Zero Kara Hajimeru Isekai Seikatsu (ou Re:Zero une nouvelle vie dans un autre monde en français) est un anime Seinen en 25 épisodes tiré du light novel du même nom écrit par Tappei Nagatsuki et illustré par Shinichirou Otsuka. La série a été produite par le studio White Fox. L’anime est édité en France par Crunchy Roll.

Subaru Natsuki, un jeune homme, sort d’une supérette et lors d’un phénomène étrange se retrouve dans un autre monde. Le tout se déroule très rapidement et on en sait finalement très peu sur le Subaru de la vie réelle. Le monde dans lequel il se retrouve est un monde fantastique fortement ressemblant à un monde de RPG ou de MMORPG. Subaru va donc essayer de comprendre ce qui lui arrive et fera de nombreuses rencontres.

maxresdefault

Si on s’arrêtait là, on croirait à un énièmeRe Zero Kara Hajimeru Isekai Seikatsu - OP - Large 01 anime où le personnage principal reste coincé dans un jeu vidéo. Il n’en est rien ! En effet, Subaru va mourir mais ce n’est pas la fin pour autant. Il retourne dans le passé une à plusieurs journées avant sa mort. Et en fait l’anime va tourner autour de cette particularité. Subaru va essayer de sauver sa peau, mais également la vie de Emilia, une demi-elfe qu’il a rencontrée lors de son arrivée. Re:Zero est donc constitué en plusieurs parties, plusieurs arcs qui suivent un schéma quasiment similaire. Subaru vit des choses et meurt. Puis il revit et essaie de se sauver lui-même mais surtout ceux qui sont morts et plus particulièrement Emilia.

L’anime de Re:Zero est découpé en trois parties distinctes :

Les 12 premiers épisodes sont dynamiques et présentent le monde dans lequel se trouve Subaru ainsi que les différents principaux personnages et le contexte politique de cet autre monde. Cette partie est entraînantNatsuki_Subaru_Animee et on se demande si Subaru arrivera à passer outre la boucle. Les différents cliffhanger (Fin qui donne envie de voir la suite) sont efficaces et il nous est difficile d’arrêter. Les personnages sont bien développés et fidèles à eux-mêmes. Les réactions sont d’une manière globale bien jaugées puisque Subaru retourne dans le passé à chaque fois. Il y a également peu d’incohérences à l’exception du fait que parfois les personnages se comportent avec Subaru de la même manière que lors des précédentes boucles, et ce très rapidement, alors que Subaru avait mis pas mal de temps dans les boucles précédentes pour les convaincre d’avoir confiance en lui.

Les épisodes 13 à 18 sont le plus grand point faible de l’anime : Le déroulement est lent, beaucoup de monologues et 6fdb816e9db984c03e868d7b9bb9919d1467267264_fulldialogues inutiles. De plus, le personnage change trop rapidement. On ne le reconnaît tout simplement plus dès le 13ème épisode. Il est jaloux, stupide et n’écoute plus personne. Alors qu’il venait de réussir à sauver tout le monde dans la précédente boucle et qu’à priori personne ne le menaçait directement dans cette nouvelle boucle, il pète tout simplement un câble. Il n’écoute pas Emilia et pire encore, alors qu’il essayait de la défendre il échoue lamentablement et finit par être provoqué en duel par un chevalier. Ce dernier étant “proche” de Emilia, Subaru fait tout simplement son jaloux et accepte le duel. Bien entendu, il se fait complètement démonter  par le chevalier et commence à le haïr sans raison vraiment valable. Les réactions de notre protagoniste sont donc parfois illogiques. Après s’être embrouillé avec Emilia et pendant de nombreux épisodes il va donc faire son têtu et devenir même détestable. Pendant cette période, Rem s’attache complètement à Subaru et reste avec lui. Elle vaDWCc8C6 se battre à mort pour lui. Grâce à elle et à des paroles bienveillantes qui durent en longueur au moins la moitié d’un épisode, Subaru redevient enfin ce qu’il était à l’épisode 12. Tout n’est pas mauvais dans cette partie. Par exemple, le héros reste très humain. Il a fait une erreur, ne sait plus comment se rattraper et s’enfonce petit à petit. Le problème c’est que la réaction est trop démesurée. Un autre aspect positif sont les cliffhangers, en particulier celui où Pack devient fou au point de détruire le monde et coupe la tête de Subaru. La scène avec le générique en rouge sang sous un fond enneigé et derrière Pack en monstre était juste magnifique.

Les épisodes 19 à 25 (fin) : Subaru est enfin de retour ! Et en tant que vrai Subaru, il va réfléchir à d‘ingénieux plans pas si intelligents mais audacieux. La bataille avec la Baleine Blanche était juste entraînante du début jusqu’àcf13477645b1dcae1b6ea7fbc3df0a831472090215_full la toute fin. De même pour la bataille avec le Culte de la Sorcière. On est enfin revenu avec l’ambiance du début de la série voire mieux. Cette fin de série comporte selon moi les meilleures scènes de la série, par exemple celles de la Baleine Blanche notamment. Hélas, tout n’est pas bon. En effet, il y a également beaucoup de blabla sur la fin, et plus particulièrement le dernier épisode. Et si la série nous a montré que les cliffhangers ne servent pas à rien, elle finit simplement par … une scène banale à mourir avec des “Je t’aime”.
/ ! \ SPOILER ALERT ++ / ! \ Surtout quand on sait que dans le light novel il y a des évènements qui auraient pu faire office de cliffhanger plus qu’efficaces.

D’une manière générale, les personnages sont bien développés. Les femmes ont en général un rôle plus important que les hommes (La sorcière, les prétendantes au trône qui sont toutes des femmes) et ce n’est pas déplaisant bien au contraire. C’est d’ailleurs l’un des points forts de Re:Zero, ses personnages féminins sont très intéressants et elles sont très fortes d’une manière générale. Du côté des hommes, on a également le droit à pas mal de personnages charismatiques comme Reinhard Van Astrea ou encore Wilhem. Cependant, tout n’est pas parfait, comme le changement brusque de Subaru au milieu de la série, le côté parfois un peu tête en l’air de Emilia ou la fidélité un peu excessive de Rem envers Subaru.

Re Zero kara Hajimeru Isekai Seikatsu

Venons-en maintenant du côté de l’animation : Le chara-design est parfait, très coloré et les personnages sont facilement reconnaissables. Les styles des personnages sont uniques et il n’y aura pas possibilité de les confondre, même pour les deux jumelles Ram et Rem. Les décors sont eux-aussi bien dessinés mais reste un peu simple surtout dans la capitale. En revanche, le point très négatif est l’animation 3D. Les dragons et toutes les bêtes en tout genre sont relativement mal animés quand on passe à la 3D. Par exemple, la Baleine Blanche en animation 3D avait des mouvements linéaires et pas très fluides.

Côté OST, les openings sont tout simplement géniaux avec l’opening 1 Redo par Mizuno Genki et l’opening 2 Paradisus-Paradoxum par MYTH & ROID (Mention spéciale pour le deuxième). Les endings sont à la hauteur des openings avec l’Ending 1 Styx Helic de MYTH & ROID et l’ending 2 Stay Alive de Rie Takahashi (La seiyuu de Emilia). Les musiques d’ambiances par le compositeur Kenichirô Suehiro sont très bonnes et permettent de rendre parfaitement les ambiances à la fois oppressante, drôle ou encore triste.

Bu7RVC3

Re:Zero Kara Hajimeru Isekai Seikatsu est-il un bon anime ? Certainement que oui ! Est-il l’un des meilleurs animes de ces derniers années ? Oui encore. Re:Zero est-il sans défauts ? Non. Beaucoup de personnes compare Re:Zero à Steins;gate et dans le fond ils ont raison mais les deux animes sont tout de même complètement différent. Re:Zero reste très harem dans le fond avec des scènes très ennuyantes et des comportements fortement puérils de la part de Subaru. Dans Steins;gate, le personnage devient fou au bout d’un moment mais on comprend pourquoi, il ne le devient pas d’un épisode à l’autre contrairement à Subaru. De plus, la fin de Re:Zero n‘annonce aucune suite, c’est comme si les scénaristes avaient tout simplement pas envie de la faire alors que pourtant le light novel finit la dernière partie par un cliffhanger majeur. Malgré tous ces défauts, malgré toutes ces critiques, Re:Zero mérite amplement sa réputation. C’est un anime fort en émotion et qui vous laissera certainement de très bons souvenirs. Si vous n’avez pas vu Re:Zero alors je ne peux que vous conseiller d’aller le voir.

Voir aussi

Port Royale 4

Décidément Kalypso Media a le vent en poupe ces derniers mois et l’un des développeurs …

Laisser un commentaire