Breaking News
Accueil / Goodies / 10 Days in USA

10 Days in USA

Sorti depuis bien longtemps sous une autre version, 10 Days in USA d’Alan R. Moon et Aaron Weiss, bénéficie d’une ressortie chez Broadway Toys, l’ayant considérablement amélioré au passage.

Au cas où vous ne seriez pas né(e)s aux États-Unis, contrairement au rocker des rues de Philadelphie, pourquoi ne pas s’offrir un road trip ? Il s’agit justement de ce que l’on fera durant 10 Days in USA. Un voyage de 10 jours dans le pays, où l’on devra être réaliste dans ses déplacements. Et la personne qui atteindra cet objectif, gagnera la session. En plus de l’apport culturel pour tout le monde. Tant géographiquement, que dans les monuments & autres, symboliques de chaque zone. Que Jacqui Davis représente d’un ton drôle et doux, plutôt que réaliste.

Tous les États sont représentés sur la carte des U.S.A. qui fait office de plateau commun. On peut ainsi voir où se trouve les lieux & lesquels se situent à côté. Des informations que l’on prendra constamment en compte, puisque selon les tuiles que l’on piochera (visibles ou non selon les cas), l’on pourra utiliser tel ou tel moyen de locomotion et montrer les endroits où l’on se rend. Chaque tuile équivalant à 1 jour. Précisons que celles-ci correspondent à 10 avions, 6 voitures et à la cinquantaine d’État. En sachant que l’on peut, sans besoin de tuile particulière, traverser 2 parcelles adjacentes à pied.

Les véhicules offriront des conditions diverses & l’on devra donc analyser leur capacité & leur coloris, par rapport à ceux des tuiles États que l’on tirera. En l’occurrence un avion doit figurer dans la même couleur que le point de départ & celui d’arrivée. Hormis pour aller en Alaska ou à Hawaii, ainsi que pour éventuellement en partir. Ces 2 territoires pourpres, n’étant pas représentés par un avion du même type, l’on pourra utiliser celui que l’on désire. Du moment que la seconde terre en question lui correspond.

En voiture, l’on peut rouler d’un État à un autre, entrecoupés par un 3e. Soit un trio de journées, tout comme les voyages aériens. Puisque l’on dispose sur son support un lieu, un transport & un autre lieu. Ce dernier qui devient celui de départ du prochain mouvement. Qui peut s’avérer pédestre & dans ce cas, s’enchainer juste par une nouvelle zone.

10 Days in USA mettra Éric & les autres dans tous leurs états, tant la réflexion sur la planification du parcours & les choix de tuiles entre connaissance & hasard, offrent une richesse de possibilités. Ainsi qu’une approche qui peut tout autant s’établir à long, moyen ou court terme. Tels les vrais voyages.

Inod

Voir aussi

No Swap No Pay

Être pillé(e) est horrible, mais par des voleuses/eurs des mers, c’est pire : atroce ! …